LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH

SOYEZ LES BIENVENUES
 
Anecdote TOTEGEGIE. Mon_si12AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Anecdote TOTEGEGIE.

Aller en bas 
AuteurMessage
sandor

sandor

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 19639
Date de naissance : 26/01/1941
Age : 79
Localisation : 20290 BORGO CORSE
Date d'inscription : 28/07/2008

Anecdote TOTEGEGIE. Empty
MessageSujet: Anecdote TOTEGEGIE.   Anecdote TOTEGEGIE. Icon_minitimeVen 19 Fév - 16:52:59

Tout en surfant sur le net, j' trouvé parmi les mémoire d'un officier le récit d'une anecdote , dont on a beaucoup parlé dans les popotes. Le héros de cette histoire est l' A/C SCHART, que beaucoup ont du connaître . Un type costaux, au placards impressionnant dont la LH et la MM sans parler des "guiliguilis ". Bon vivant, gai, coureur de jupons, des cheveux grisonnants en brosse, et des jambes arquées comme c'est pas possible , lui donnant une allure de marche canard. Avec le mistral à Orange il n'avait pas de problèmes d'aération.... :862210: Il avait une forte voix baryton, et un rire communicative. Au cours de sa carrière il était un bon PSO dans plusieurs régiments.Un baroudeur, que l'on rencontre de moins en moins..... On évoque également le nom d'autres "loulous" que j'ai connu également, ainsi que les trois vahinés , dont deux etait employées comme "videuse" au dancing QUINN'S a Papeete, la boite la plus chaude des mers du SUD ;Deux vahinéscatégorie super walter......
Revenir en haut Aller en bas
sandor

sandor

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 19639
Date de naissance : 26/01/1941
Age : 79
Localisation : 20290 BORGO CORSE
Date d'inscription : 28/07/2008

Anecdote TOTEGEGIE. Empty
MessageSujet: Re: Anecdote TOTEGEGIE.   Anecdote TOTEGEGIE. Icon_minitimeVen 19 Fév - 16:56:49

Voici le temoignage de cet officier:

1967-1969 Périple en Polynésie
J’arrivai en Polynésie le 28 mars 1967, débarquant à l’aéroport de Faaa à 2h30 du matin après un vol de 34 heures qui m’avait fait passer par Paris- Athènes- Beyrouth- Téhéran –Karachi- Singapour -Djakarta -Colombo -Nouméa -Nandi –Papeete, avec champagne à chaque redécollage (Merci UTA) et 11 heures de décalage horaire. C’est à peine si je me souvenais encore de mon nom… Heureusement, celui que je venais remplacer m’attendais à l’aéroport.

Je rejoignis le 5ème Régiment Mixte du Pacifique quelques heures plus tard, devant me présenter en tenue de parade à 9h devant le colonel Desmaisons[1], Chef de corps. C’était une légende pour les jeunes officiers de ma génération. L’idée de se présenter à lui m’impressionnait beaucoup et je passais le reste de ma nuit à repasser ma tenue pour qu’elle soit parfaitement impeccable et qu’aucun pli [2] ne manque.

Deux jours plus tard je partais pour Mururoa, rejoindre la 1ère compagnie de travaux à laquelle j’étais affecté comme officier technique. C’est sur le tarmac de « Muru » que j’eus mon premier choc. Au pied de l’avion et selon la tradition, j’étais attendu par l’adjudant-chef Schacht, président des sous officiers, et le sous-lieutenant Chabot, plus jeune officier en grade. Ces deux là totalisaient douze citations, deux blessures et toutes les décorations en découlant. J’avais tellement honte de ma poitrine vierge alors que eux, tout naturellement, chargeaient mes bagages dans le véhicule pour rejoindre la compagnie. Je compris vite que je devrai rapidement établir ma légitimité d’une autre façon !

14 juillet 1967, Tahiti. Notre compagnie s’est faite toute belle avant de partir pour quelques aventures “atollesques”. Défilant en tête, j’essaie de paraître le plus digne possible…


L’autre lieutenant s’appelait Delprat, un colosse champion de judo et chuteur de haut vol du 2ème REP. Il avait pour adjoint le sergent-chef Tatarinovich, un polonais du Kenya, engagé à 16 ans avec déjà trois ans d’expérience de chasse aux grands fauves. « Tata » était aussi moniteur parachutiste, ce qui correspond à un nombre de sauts assez impressionnant. À l’arrivée de Delprat au 2ème REP, on raconte que le colonel avait voulu faire preuve d’humour en le nommant chef de la section que Tata commandait par intérim et que la moitié du régiment était caché à proximité du bâtiment pour essayer d’avoir des échos de cette première rencontre. Car nos deux méchants clients – fort gentils par ailleurs – étaient bègues ! (et l’étaient restés…). Depuis ils ne se lâchaient plus !

La mission du 5ème RMP était d’assurer certaines infrastructures pour le Centre d’Expérimentations du Pacifique. Il disposait pour cela de deux compagnies de travaux, purement légionnaires, plus une compagnie d’engins et une compagnie de commandement et de services qui étaient mixtes : Génie, Légion, Matériel. Il y avait alors beaucoup de choses à faire dans le pacifique et les entreprises s’en donnaient à cœur joie, souvent avec des contrats de gré à gré que la direction du Génie ne regardait pas toujours de trop près. Mais quand ça devenait trop dangereux ou trop « rock’n roll », on envoyait les compagnies de légionnaires.

C’est comme ça que notre compagnie partit dans les Tuamotu pour réaliser à Puka Rua et à Réao deux abris anti-retombées. Il s’agissait après chaque tir à Mururoa, d’y enfermer la population de ces atolls le temps que les nuages contaminés passent en direction du Chili. [3]

Ces abris étaient des hangars Panz de 63 mètres par 18, avec un faite à 7 mètres, que l’on entourait d’un mur en béton de 50 cm d’épaisseur pour empêcher une éventuelle irradiation directe. Il y avait un système de surpression intérieure pour éviter à la poussière contaminée d’entrer et un autre système d’arrosage permanent du toit pour éviter que cette même poussière ne s’y accumule. Un gros chantier, mais pas extraordinaire a priori. Sauf si on se souvient qu’on ne pouvait accéder sur l’atoll qu’en baleinière, après franchissement du récif !

Cela signifie qu’on ne pouvait pas décharger d’objet pesant plus de deux tonnes que l’on arrivait à transporter sur des couples de baleinières reliées entre elles par force cordages et grâce à force équilibre… Nous avions en tout et pour tout deux tracteurs agricoles avec une remorque à benne basculante de 2 tonnes, une jeep et une petite chargeuse que nous transportions démontée. Pas de gros engin, pas de grue, rien qui permette la réalisation normale d’un chantier de charpente métallique. Il fallut tout monter à la main avec un poteau métallique de 10 mètres dressé par les hommes et servant ensuite de mât de charge pour hisser la charpente. Ce genre de chantier demande beaucoup de discipline car si les différentes équipes ne tirent pas sur les cordages à la même cadence, l’ensemble peut se déséquilibrer et s’écrouler. Quelle histoire ! Nous avons réussi à monter deux hangars sans accident. Quelle chance !

Après avoir presque totalement réalisé le chantier de Puka Rua, la compagnie commence à préparer le transfert du matériel réutilisable vers Reao, notre prochaine destination. C’est le BDC Chélif qui est chargé de la manœuvre. Le plus lourd sortira par baleinière et le reste en cargo sling, un filet accroché sous un hélicoptère. Cette seconde façon de faire est beaucoup plus rapide mais, si le vent se lève ou si l’hélicoptère fait une fausse manœuvre qui donne trop de ballant à la charge, il devra la larguer dans l’océan pour ne pas se laisser entrainer dans la chute…

Au cours des mois précédents, nous avons eu la visite de l’Oiseau des îles. Il semble bien qu’en plus des marchandises il ait aussi débarqué des personnes dont certaines vont ultérieurement s’avérer être les amies de certains sous-officiers de la compagnie, en particulier celle de leur président, l’adjudant-chef Schacht, surnommé Rex.

Le 20 novembre 1967 au matin, tout est pratiquement chargé. Il ne reste plus que deux caisses – une grande et une moyenne - que des légionnaires apportent à bout de bras au dernier moment et avec beaucoup trop de soins, me semble-t-il. Étant moi-même sur la plage – car ces opérations sont de mon ressort – je suis tout aussi surpris de voir le grand intérêt que Rex et deux de ses adjoints portent à l’opération alors qu’ils s’en sont notoirement désintéressé jusque là. Je pose une question pour la forme, à mille lieues de me douter de la réalité. Je reçois une réponse qu’après coup je trouverai alambiquée mais qui, sur le moment, compte-tenu de la précipitation dans laquelle nous vivons, me satisfait. Les deux caisses sont placées dans le filet et l’hélicoptère fait son dernier voyage.

La vérité éclatera la nuit suivante quand les sakos du bord entendront des bruits suspects dans la cale et verront sortir deux femmes d’une grande caisse et une autre d’une caisse plus petite, au grand soulagement de trois sous-officiers de Légion. On imagine tout à la fois le scandale mais aussi la gloire que cette histoire apportera à notre compagnie et à ses principaux auteurs.

Ainsi va la légion. On fait tous les jours des choses extraordinaires et, de temps en temps, une connerie qui est à la hauteur du reste.

La mission de Réao se déroulera comme celle de Puka Rua, mais avec plus de difficultés car une partie de l’encadrement a changé, en particulier le capitaine, les deux lieutenants et le médecin. Je réalise la chance que j’ai eu de connaître la première équipe lorsque les premières difficultés apparaissent entre tous ces nouveaux et moi, « l’ancien » qui a déjà vu beaucoup de choses mais reste le plus jeune en grade. Les logiques militaires sont parfois assez improductives….

Mais la mission sera réalisée et la compagnie repartira ensuite sur Papeete d’où elle retournera ensuite à Mururoa.
Revenir en haut Aller en bas
freitas DCD

freitas DCD

Masculin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 36054
Date de naissance : 25/08/1964
Age : 55
Localisation : Nul part
Date d'inscription : 29/07/2007

Anecdote TOTEGEGIE. Empty
MessageSujet: Re: Anecdote TOTEGEGIE.   Anecdote TOTEGEGIE. Icon_minitimeVen 19 Fév - 20:42:36

:1rec_8: lu :862210:
Revenir en haut Aller en bas
http://manuvino.com
Invité
Invité



Anecdote TOTEGEGIE. Empty
MessageSujet: Re: Anecdote TOTEGEGIE.   Anecdote TOTEGEGIE. Icon_minitimeVen 19 Fév - 23:26:07

bien lu, merci sandor! :aa106:
Revenir en haut Aller en bas
yoyo

yoyo

Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 3586
Date de naissance : 05/05/1971
Age : 48
Localisation : isere
Date d'inscription : 24/10/2008

Anecdote TOTEGEGIE. Empty
MessageSujet: Re: Anecdote TOTEGEGIE.   Anecdote TOTEGEGIE. Icon_minitimeVen 19 Fév - 23:40:54

Anecdote TOTEGEGIE. 787565 merci sandor Anecdote TOTEGEGIE. 379575
Revenir en haut Aller en bas
http://lionel.gringelli@free.fr
carlier

carlier

Masculin
Capricorne Coq
Nombre de messages : 5337
Date de naissance : 24/12/1957
Age : 62
Localisation : angers 49
Date d'inscription : 19/12/2007

Anecdote TOTEGEGIE. Empty
MessageSujet: Re: Anecdote TOTEGEGIE.   Anecdote TOTEGEGIE. Icon_minitimeSam 20 Fév - 6:43:39

merci sandor pour ce recit Anecdote TOTEGEGIE. 787565
Revenir en haut Aller en bas
theo DCD

theo DCD

Masculin
Balance Buffle
Nombre de messages : 27788
Date de naissance : 29/09/1961
Age : 58
Localisation : Attiches
Date d'inscription : 09/09/2006

Anecdote TOTEGEGIE. Empty
MessageSujet: Re: Anecdote TOTEGEGIE.   Anecdote TOTEGEGIE. Icon_minitimeSam 20 Fév - 9:08:28

merci sandor :aa18:
Revenir en haut Aller en bas
DIEUF

DIEUF

Masculin
Poissons Dragon
Nombre de messages : 19982
Date de naissance : 17/03/1964
Age : 55
Localisation : cessenon
Date d'inscription : 24/10/2006

Anecdote TOTEGEGIE. Empty
MessageSujet: Re: Anecdote TOTEGEGIE.   Anecdote TOTEGEGIE. Icon_minitimeSam 20 Fév - 10:08:40

bien vu merci Anecdote TOTEGEGIE. 787565 Anecdote TOTEGEGIE. 787565 Anecdote TOTEGEGIE. 787565
Revenir en haut Aller en bas
AAMUNCH

AAMUNCH

Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 65786
Date de naissance : 10/08/1958
Age : 61
Localisation : HAUTE CORSE CALENZANA
Date d'inscription : 03/09/2006

Anecdote TOTEGEGIE. Empty
MessageSujet: Re: Anecdote TOTEGEGIE.   Anecdote TOTEGEGIE. Icon_minitimeSam 20 Fév - 10:26:01

super merci :aa62:
Revenir en haut Aller en bas
http://munchexmoser.e-monsite.com/
NENESS

NENESS

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 42483
Date de naissance : 16/08/1948
Age : 71
Localisation : MARCK
Date d'inscription : 21/04/2007

Anecdote TOTEGEGIE. Empty
MessageSujet: Re: Anecdote TOTEGEGIE.   Anecdote TOTEGEGIE. Icon_minitimeSam 20 Fév - 10:56:46

bien lu sandor
avec un peu de retard ! :1rec_8:


Anecdote TOTEGEGIE. 0011

Anecdote TOTEGEGIE. 110

Revenir en haut Aller en bas
Audace

Audace

Masculin
Vierge Singe
Nombre de messages : 7437
Date de naissance : 16/09/1968
Age : 51
Localisation : Fréjus-Plage Var France.
Date d'inscription : 29/02/2008

Anecdote TOTEGEGIE. Empty
MessageSujet: Re: Anecdote TOTEGEGIE.   Anecdote TOTEGEGIE. Icon_minitimeSam 20 Fév - 20:31:13

bien lu,super Anecdote TOTEGEGIE. 468300
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Anecdote TOTEGEGIE. Empty
MessageSujet: Re: Anecdote TOTEGEGIE.   Anecdote TOTEGEGIE. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Anecdote TOTEGEGIE.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH :: SECTION>SUJETS LEGION ETRANGERE+AVIS de RECHERCHE et de DECES-
Sauter vers: