LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH

SOYEZ LES BIENVENUES
 
ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Mon_si12AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 ANECDOTE MICHAUX

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant
AuteurMessage
MAGALI

MAGALI

Féminin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 56510
Date de naissance : 03/04/1967
Age : 52
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 07/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeDim 5 Avr - 21:11:50

Merci Michaux une permission tout seul il est sur que cela est triste NENESS-cochon: malheureusement servimg fait des siennes et je ne vois pas les images
Revenir en haut Aller en bas
AAMUNCH

AAMUNCH

Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 65784
Date de naissance : 10/08/1958
Age : 61
Localisation : HAUTE CORSE CALENZANA
Date d'inscription : 03/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeDim 5 Avr - 21:25:58

bien vu willy :souri: :legio:
Revenir en haut Aller en bas
http://munchexmoser.e-monsite.com/
MAGALI

MAGALI

Féminin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 56510
Date de naissance : 03/04/1967
Age : 52
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 07/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeDim 5 Avr - 21:29:41

AYER les images ont apparus , pas tout neuf ,c'est bien d'avoir tout garder :oke:
Revenir en haut Aller en bas
freitas DCD

freitas DCD

Masculin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 36054
Date de naissance : 25/08/1964
Age : 55
Localisation : Nul part
Date d'inscription : 29/07/2007

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeLun 6 Avr - 2:21:39

Bien vue :souri:
Revenir en haut Aller en bas
http://manuvino.com
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32257
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 88
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: 1/2 REI - Rapatrié FN - Le PASTEUR - MICHA - DESERTEURS   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeLun 13 Avr - 17:20:10

Je suis muté au 1/2 REI à la 3 éme Cie le 16/1/1955, je rejoint mon affectation qui était à QUANG-TRI, puis je reviens à TOURANE le 21 janvier,j'embarque pour SAIGON le 24, me rappelle plus le nom du raffiot.
Nous arrivons à SAIGON le 26 (toutes ces dates selon mon livret militaire)
Là désillussion, je dois restez à bord pendant je crois 3 jours, en somme
de garde (avec d'autres S/Offs) pour les légionnaires restant à bords.
Après ce délais, j'ai nfin eux permission de descendre et d'aller dire adieu à
SAIGON et revoir une dernière fois l'ex 40 éme CCB à GIADINH, les dernier
repas Vietnamien.
Le 9/2/1955 embarquement sur des LCM, qui faisaient la navette ente le port de SAIGON et le Pasteur qui se trouvait au Cap Saint Jacques.
Et ce fut le départ, avec le 2 éme REI , rentrait aussi le 2 éme BEP, qui était commandé alors par le Comandant Hélie DENOIX de ST MARC. Le
Colonel JACQUOT, qui lui commandait le 2 éme REI était rentré par avion
et avait cédé le cmmandemênt provisoire au Colonel PFIRMANN.
Mais avec la 8 éme Cie du 2 éme REI, il y avait un passager clandestin,
MICHA l'ours (dont j'ai déjà parlé). Un jour MICHA s'échappa et alla se promenr un matin sur le pont,les matafs qui lavaient le pont (comme tous
les jours dès l'aurore) furent pris de panoique et alertèrent lecommandant de bord,qui lui alerta le commandant d'Armes Permanent. Ce dernier furieux
et vexé d'avoir été berné, ordonna une fouille complète et méticuleuse du
Pasteur, exigeant qu'il voulait l'ours mort ou vif, dans les 2 heures.
Tous les gradés du 2 , même ceux qui ignoraient, furent commis à la
fouille, qui bien sur s'avéra infructueuse.Bien sur, dès qu'elles furent au
ourant de quoi il retournait, tous ce qui étaient légionnaires (donc BEP compris)participérent à l'opération camouflage de MICHA.
L Colonel PFIRMANN convoqua tous les officiers au rpport, avec un ordre
recheechez un ours clandestin. Bref, il parait que gr-ace à un sergent/Chef, l'affaire fut arrangée ppour débarquer MICHA à BIZERTE.
Mais il y eus autre incident plus grave,et qui en gros,la responsabilité en
incombaitaux hautes instances militaires, avec leur foutue mutation,qui
eux pour effet que beaucoup se retrouvèrent sans leurs copains. Je crois
que nous approchions du port d'ADEN, lorsque certains gradés de confiance,furent mis au courant.
En effet, sur le bateau qui nous précédait, et dont je ne sait plus quelle
unité y était, dans le canal de Suez il y eus ds dizaines de désertions parmi les légionnaires, cela fit même la une de certains jounaux,même étranger.On pensa d'abord nous détourtner par l'autre coté, le cap .
Il faut dire que ce n'étaient pas surprenant en soit; la nostalgie de l'Indo,les soldes plus élevées, les congaïes que l'on ne reverraient plus,mais surtout la camaraderie brisée pour beaucoup. Et malgré les précautions prises,et par malheur, celle du commandant d'armes,qui fit
enfermer les légionnaires dans la cale par une chaleur terrible. Tous les
gradés triés sur le volet plus la police militaire du bord étaient sur pied de
guerre. Les légionnaires futurs déserteurs,furent malins. Ils firent semblant
d'accepter leur sort, mais dès que le Pasteur fut bien engagé dans le canal de Suez, ils demandèrent à pourvoir sortir respirer,car ils étouffaient dans
les cales. ils firent semblant d'êtres dociles, la surveillance se relacha un
peu, et à croire qu'ils en avaient convenus d'avance entre eux, à un moment donnés,ils se mirent à sauter, d'abord l'ont crus à une réaction de
colère car le Cdt d'armes voulaient les faires à nouveau dans les cales,puis certains qui n'y avaient peut'être pas pensé, par jeu dirait'on se mirent eux aussi à sauter. Au total, plus de 40 déserteurs.
Et le 23/2/1955, le 2 éme REI débarqua à BIZERTE, avec MICHA, qui avait
retrouvé sa cache, le grande caisse, sur laquelle était écrite ceci :
Ordinaire de la 8 épe Cie - Ustensile de cuisine.

-ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Image311
-ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Image411
-ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Image511
-ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Image611
Revenir en haut Aller en bas
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32257
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 88
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: Tunis - Tabarka - le taxi -   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeVen 1 Mai - 17:42:19

De Bizerte nous sommes partis pour Tunis, ou là, pour la première fois j'ai
défilé devant le général commandant en Tunisie. Nou étions à nouveau dans des gitounes amériaines, nous attendions ou partaient chaque bataillon, il y avait le Kef - Foum Tataouine dans les sud et autres. Ma compagnie reçu comme destination "Tabarka" là ou un peu plus de 4 ans plus tôt j'avais fait mon instruction. Vu que je connaissais l'endroit, je fut bien sur dans la déléguation qui s'y rendit, car avant de réintégréer les baraquements, qui devaient êtres occupés, mais par qui, m'en souvient plus, nous devions à nouveau faire mlonter des tentes sur le terrain juste en face de la mer.Nous sommes partis en train et avec nous qui.... MICHA
l'ours, que l'on avait habillé tan bien que mal en légionnaire. Bien qu'il ne devait pas controler de billets, le controleur du train, passait et repasait,se disant certainemnt qu'il y avait un drôle delégionnaire, fort poilu.Pour vous dire les ordres et contres ordres au plus haut échelon,non
pas de lalégion mais de l'Eat-Major. Tout d'abord c'éétait le 2 éme Bton qui
devait s'y trouver, je ne me soviens plus bien, mais mpa Cie, la 3 éme fut
affectée à Tabarka, une autre à Aïn-Draham,Béjà,Souk-El-Arba, etc...
Je retrouvai donc mon ancien cantonnement, cette foi non plus comme un bleu mais comme un ancien. Il y avait 3 rangées de 3 batiments, à flanc
d'une pente herbue, qui si on la descendait on se retrouvait pas loin de la
petite place de la ville. A chque extrémité de chaque baraque,il y avait
une chambre, réservée aux gradés à partir de C/chef. je m'y réservai celle
de la 1 ére baraque de la 3 éme rangée, donc près du terrain en pente.
Je ne me souvient absolument pas du nom des Sgts et Sgt/ch. je ne saurais même pas dire à combien nous étions. Je ne me souviens qu du
C/Ch. BONO, un italien, dont je fis la connaissance à la popote.Le Colonel
PFIRMANN avait son bureau à Tabarka, et (vous verrez pourquoi) une grande chance pour moi, mon commandant de Cie était le Capitaine Albert
MILLIEN, que j'avais connu au 3/5 ou il commandait la 10 éme Cie. Comme
beaucoup parmi les légionnaires étaient des mutés d'autres régiments,notamment du 5 éme REI, c'est à dire pour beaucoup dans anciens comattants d'Indo, en attente de leur permission de fin de campagne, soit 3 mois pour eux qui avaient fait 2 ans d'Indo. C'est dire que l'on n'avaient presque riens à foutre. l'entretiens des quartiers pour les légionnaires et les tours de garde pour eux et nous.
Donc vu que nous avions du pognon, cause des fameux livrets 300 et 600
donc l'un ou l'on versait soi même e que l'on voulait, et l'autre qui avait été crée vers fin 1952, ou une certaine somme (selon le grade) était retenue et versée sur le dit livret, car Bel Abbès avait signalé qu'il en avait marre de voir certains légionnaires libérables, sortir du quartier Vienot,habillés comme des clochards, car il n'avait pas un rond.
Je ne crois pas exagérer en disant que pour l'ensemble de mes 2 livrets,je
devait avoir entre 500.000 et 800.000 francs français anciens (en ce temp
là l'onne parlait pas encore d'anciens ou nouveaux francs). Un jour, un
comptable du Bton vint à Tabarka pour payer ce que l'on demandait. Bien
sur les légionnaires eux ne pouvaient tout prendre, Nous je me souviens
plus très bien, le solde était sur le Crédit Lyonnais, et l'on avait un docu-
ment ou l'on pouvait via le fort St-Nicolas, donc pour les libérables passez
toucher soit le solde ou même en laisser donc une sorte de compte.
Avec BONO, nous passions le temp soit sur la plage, dans les bistrots et
restaurants de Tabarka. Nous avons nous, lorsque l'on n'était pas de service, quartier totalement libre, mais à Tabarka. Un jour nous avons fait
laconnaissance d'un civl Français qui faisait la taxi, donc conduire des personnes qui devaient aller à Tunis (et ne désiraient pas prendre le tortillard qui mettait un temm infini pour parcourir les 170 Kms) ou qui allaint soit au Kef, à La Calle etc...
Un samedi avec BONO on décide de se rendre en douce à Tunis, on convient d'un prix et arrangement, c'est à dire que pendant les heures que
nous restions à Tunis, lui il y faisait le taxi. Et nous voilà partis, il nous dépose, on se promène un peu, et nous allons à la Casbah, passé la porte de France pour y faire des achats souvenirs, et l'on trouve par hasard (qui fera bien les choses lors d'une prochaine escapde) la rue de Serbie et le
restaurant " La petite Hutte" ou l'on mangeait bien à prix raisonnable.
Nous sommes allés faire un tour à la Goulette et comme deux cons,nous
n'avons pas pensés aux filles, mais ce n'était que partie remise. Je me souviens de BONO a acheté le tout premier rasoir électrique Philips, moi
une radio, un service à thé en cuivre et des grands foulards, ou il y avaient dessins de Tunis, Alger et Rabat ou autre, et écrit en grand, souvnir d'Afrique nord, il étaient beau, mais fallait pas es laver trop souvent à ce que j'ai appris.
Nous avons repris le taxi, nous avons fait des escales buvettes à Medjez El Bab, Béjà et retour Tabarka.
Vu que cela c'était passé sans problème, bien sur on continua et dès le
samedi suivant, où...........
Revenir en haut Aller en bas
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32257
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 88
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: Le Restaurant   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeVen 1 Mai - 17:58:21

Maos comme je vois le nom de rue a changé.

-ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 La_pet10
Revenir en haut Aller en bas
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32257
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 88
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: et la preuve   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeMar 5 Mai - 15:46:17

-ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 190_111
Revenir en haut Aller en bas
MAGALI

MAGALI

Féminin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 56510
Date de naissance : 03/04/1967
Age : 52
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 07/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeMar 5 Mai - 23:44:17

:x17: du retard :ri:
merci Michaux ,j'aurais bien aimer voir en photo ce fameux Micha tout poilu :magali rigole:
Revenir en haut Aller en bas
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32257
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 88
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: 2 éme REI - TUNISIE   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeDim 10 Mai - 17:43:37

Comme nois n'avions pas eus de problèmes le samedi précèdent, et comme
nous avions étés de dervice dans la semaine, ous disposions BONO et moi
de notre wee-end. Nous décidons à nouveau de partir en cantimini pour TUNIS. Quand nous y arrivons, c'était l"heure du déjeuner. On décideent de retourner langer à la " petite hutte". on se met d'abord au bar pour prendre notre apéros et, nous y étions accoudés quand entre deux filles qui automatiquement, nousayant aperçu viennent se placer chacune à notre gauche.On dempande si nous pouvons leur offrir un verre, oui, on se
présentent chacun à son tour. Celle à côté de moi se prénomme MARIE, et
celle à côté de BONO (si je ne me goure pas) ANNA. Nous leur demandons si elles ont déjà déjeuner, non ! nous les invitons et elles acceptent.
Le repas terminé,pour tenter de voir si.... on leur propose d'aller au cinéma,mais on sait pas ou il y en a un. Elles connaissent, si je me souviens l'avait un nom anglais, genre " Pathé", le film, je ne me souviens
plus du titre, je n'en ai pas vu grand chose, mais me rappelle que c'était
avec Eddie CONSTANTINE, dans un rôle de Lemmy Caution. Bien sur dans
le noir,on tente notre chance, les avances habituelles quoi, je demande,
me permettez-vous de vus embrassez, bien sur voyons, bref, apr!s avoir
fait mieux connaissances (dans le noir) ce film est con, vous trouvez pas ? si, bon on sort, on est toujours dans l'après midi, on vas allez visiter les
ruines de Carthage, et go,on va à un des points de rendez-vous fixés avec notre taxi, on patiente un peu, il s'amène et ous voilà partis pour
Carthage. On visite les ruines, et fasait bon, on a soif, on repère un bistrot-hôtel on y va, on boit un coup, et l'on tente : on ferait bien une
petite sieste, et vous, ben elles aussi. Bref, un serveur nou conduit dans
une piaule, et là........ (vous devez vous en douter) on fait plus ample
connaissance.
Et là, pour vous dire (c'est surtout dans des cas comme maintenant que l'on y pense) aucun de nous n'avait d'appreils photos. Moi, depuis la perte
de mes photos à Haïphong, je n'avais plus acheter d'appareil, etje crois que BONO n'en avait pas non plus; et c'est la raison pour laquelle je n'ai
aucune photos de cette époque, que là, je n'aurais certainement pas perdues, enfin.
les heures passent, on a ensuite retournés à la petite hutte pour diner,
et passé 21 H , on doit rentrer, on discute avec le taxi, il accepte. Donc
l'on fait TUNIS-TABARKA, et les deux filles nous accompagnent, et le Taxi
les raméneras à TUNIS, ou nous supposons il doit avoir un point de chute.
On se dit à samedi prochain si l'on est pas de services. L'on va demander
une permissions du samedi au lundi matin, rendez-vous au resto aux alentours des heures ou l'on s'est rencontré. Le BONO l'était vraiment pris
pa sa ANNA, l n'arrêtait pas de dire son prénom.
Et ben notre rendez-vous du samedi est tombé à l'eau et c'est parce que
j'ai dit que j'avais le temp, sinon, moi je devais partir quasi définitivement
en permission de fin de campagne, vu mes séjours en Indo et sans discon-
tinuer (pas comme les officiers, qui eux faisaient 2 ans et repos 3 mois en
France) j'avais droit à plus de 6 mois, vu que sur toute ma durée de service,je n'avais demandé qu'une fois 15 jours à Tourane, et que je n'avais pas tous accomplis).Cela réglè, là aute chose, nous devos partir
pour Tunis, en maintien de l'ordre, car il y avait des débuts d'émeutes pour
le retour de BOURGHIBA, qui allait devenir président de la république Tunisienne. Nous retrouvons l'emlacement ou noous avions étés lors après notre débarquement à Bizerte. Et Merde, car adieu les retrouveilles prévuées pour le samedi. Mais nous avons put prévenir nos chéries par l'entrmise de jeunes cireurs de godasses. On en a trouvé un qui connaissait le resto, on lui a onné les prénoms des filles,s'il revenait avec un mot d'elles pour preuves qu'il y état allé, il recevrait une commission.
Notre étonnement à BONO et moi, quand il est revenu accompagné de nos
deux dulcinées, des embrassades, des bisous, et bien sur sous les rires et
autres de légionnaires, des : pas mal les pépées - l'ont as des copines pour nous - Caporal/Chef, si vous n'en voulez plus ne la jetez pas, etc...
on avaient beau crier vos gueules, allez à vos occupations, nada, ils répondaient on est comme vous, on attend et on à riens à branler, on n'est pas de services etc.... et attirés par ces cris, bien sur des sous/offs. s'amènenrt, mince, ou avez-vous trouvez ces mignones et ainsi de suite.
Pour éviter l'envahissement du resto, que petu'petre ils ne connaissaient pas, on a inventer notre rencontr au ciné.
Je ne sait plus combien de temps l'on a du restez à Tunis, le calme es revenu et nous somme retournés à Tabarka.
l'on avait le n° de téléphone du resto, donc on pouvait (si elles n'étaient pas là) laisser message pour les filles.
Après notre retour au cantonnement, voilà le bureau qui revient à la charge, MICHAUX, tu part en permission, demande de rapport au Capitaine MILLIEN, Mon capitaine, j'ai le temp, j'aimerais quand même connaître un
peu la Tunisie et...... Tunis (aucune réaction de sa part sur cela, donc il
ignorait nos escapades, je dirai illégitimes). Bon d'accord,on remet à plus
tard, merçi mon Capitaine. Mais comme en somme avec tes mois de perm
que tu reportes sans cesse,bien que tu ne me semble pas trop fatigué par
ton long éjour en Indo, je t'exempte de service de garde, donc tu a quasi
quartier libre tous le temp, profite en fait pleine connaissance avec Tabarka, car pour unn autre endroit, même Aïn Draham ou Béjà par exemple, il faut une permission, car l'on peut avoir besoin de toi pour autre
choses, donc.....
à suivre.
Et vous verrez quel genre d'officiers nous avions, surtout qu'en plus mon
commandant de Cie, je l'avais connu au 3/5 REI.
Revenir en haut Aller en bas
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32257
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 88
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: Carthage   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeDim 10 Mai - 17:57:50

-ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Images18

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 400_f_10
Revenir en haut Aller en bas
freitas DCD

freitas DCD

Masculin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 36054
Date de naissance : 25/08/1964
Age : 55
Localisation : Nul part
Date d'inscription : 29/07/2007

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeDim 10 Mai - 18:06:45

bordel encore du montage pour ton livre ! :souirire: :souirire: :souirire:
Revenir en haut Aller en bas
http://manuvino.com
MAGALI

MAGALI

Féminin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 56510
Date de naissance : 03/04/1967
Age : 52
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 07/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeDim 10 Mai - 23:12:13

:magali rigole: :magali rigole: et aller des filles :heureux: et vous vous souvenez des prénoms et la permission pour l'embrasser :ri: gentleman Michaux :po3: , merci Michaux !!
Revenir en haut Aller en bas
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32257
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 88
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: Tunis, le resto,le capitaine,c''est ma fête   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeVen 15 Mai - 22:56:12

Donc, je pouvais circuler ma guise dans Tabarka uniquement, car selon ce
que j'avais appris,il n'y avait pas encore de permission pour l'extérieur,ce à
cause des désordrs du au retrour de Bourghiba.
Mais un samedi, avec BONO, on décide d'aller à nouveau à TUNIS, pour revoir nos ffilles, carle BONO il en était bleu de sa ANNA. Donc comme d'habitude le taxi et en route. Nous avions un n° de téléphone pour les contactez,maisc'était toute une sinécure, fallait s'arrêter à Madjz-El-Bab, et je ne sait si vous en avez une idée, mais le téléphone en 1955 qu plus est en AFN,c'était encore un truc avec manivelle, fallait passer pr une centrale, on auait été plus vite en passsant par le 22 à Asnières. Enfin il parvient à les contactez, rendez-vous à la "petite hutte" on y sera un peu
avant 11 H, car bien que partis de Tabarka un peu avant 8 H du matiin, pour parourir les 170 Kms de route, avec une bagnole qui dataient certaiement des années 1950,et gravir des cols de cea n'allait pas vite.
On arrive au resto,les filles y sont on s'attable au bar, y avait du monde,on prend l'apéro et l'on avait dit que l'on mangeait là. Je sirotais mon glass de martini et je bécotais MARIE, quand d'un coup vla le BONO qui me flanque un grand coup de coude; eh, q'est-ce qui t'arrive ? il n'arrivait pas à parler, il était tout rouge, je me dis qu'il a du valer de travers, je tape dans son dos, et li dit, et alors, il essaye,et il parient à
dire, le ca, le caca,le... moi, quoi ? t'a mal a ventre,nnnooonn, et en douce il pointe son doigt dans la direction du coin du bar, oh merde,qui
vois-je, et qui me sourit en plus le CAPITAINE MILLIEN, notre commandant
de cie, que faire, sauter au bgarde à vous et gueuler, les respects mon capitaine.Il ne nousa pas laisser le temp de réfléchir, il se lève, pour sortir,et avant il s'adresse à moi (mais bon dieu toujours moi) en ces termes : Belle fille MICHAUX, compliment,vu que tu est ici, démerde toi,mais je veux te voir demain matin à 9 H dans mon bureau. Moi comme un con, à vos ordres mon capitaine.
J'explique le topo aux filles, ont doit rentrer, comme d'habitude elles nous
accompagnent jsqu'à Tabarka. Le lendemain un dimanche, faisait très bon,
je vais voir BONO, il était encore couché, et oh, lève toi,tu a oublié, chez
le capitaine à 9 H, le BONO , moi ?? non m'a riens dit, personne.
A 9 H, je me pointe chez le capitaine, qui je le rappelle, je l'ai connu au 3/5 REI. Caporal/Chef MICHAUX, à votre rapport mon capitaine. Il neme dit
pas repos, fait semblant de feuilleter des papiers, et d'un coup, sans lever la tête,il me lance; alors MICHAUX tu a biens baiser, moi pris de court, machinalement je répond, oui très bien mon capitaine, lui continue, t'est pas trop fatigué, la baise, le trajet.... non cela va mon capitaine. Et ben
tant mieux il me répond. Tu part en mission, comme chef de convoi, des
camions sont occupés à charger du matériel, et tu vas à Foum Tatahouine,en passant d'abord parle Kef, puis tu vas à Gafsa,tu files sur
Gabès, Médénine et Foum Tatahouine. Tiens voilà ton ordre de mission, et
fait gaffe à tes chauffeurs, pas de connerie, et surtout, te connaissant,pas d'auto stoppeuse éventuelle. Tu vas arriver très tard à
destination, tu logeras sur place, c'est (me rappelle plus quelle Cie du 2 éme REI) et tu reviens demain lundi.Je salue sort et vais voir, je crois qu'il devait y avoir 5 camions, sait pas ce qu'il avait chargé. Je rassemble les chauffeurs et convoyeurs, bon les gars, vous connaissez la destination ?
oui Caporal/chef, bon vous voyez le trajet et le nombre de kolomètres, alors vous avez vos bidons et éventuellement quelques bouteilles de bières ou rosé ? Oui, bon videz vos bidons ^par terre, si c'est de la flotte vous perdrez riens, si c'est du pinards, allez demandez des vidanges au foyer,et
reversez le dedans, de toutesfaçons on s'arrête au Kef, certainement pas
pour longtemp,on bouffera là, et je recevrai peut'être des instructions.
Au Kef, on a mangé, les chauffeurs n'on eus droit qu'a un seul verre de
pinard.On s'est arrangé ensuite comme suit, car le soleil cognait, plus on
allait avancer vers le désert. quelques bouteilles pinars ou bières, que j'ai
du répartir pour ne pas qu'ils crèvent de sof, mais pas non plus qu'ils se saoulent la gueule. La mission s'est bien passée sans incident. Le lundi
on est repartit pour Tabarka ou l'on est (comme à Foum Tatahouine) arrivez très tard le soir. Le lendemain, dès 9 H j devais me présenter au capitaine pour lui rendre compte de lamission, donc mardi matin. Je me présente, je rend compte, et toujours avec un air narquoi, le pitaine me demande, pas trop fatigué MICHAUX ? non cela vas mon capitaine. Ah très bien alors, car j'ai encore un travail à ta hauteur (me demande sur le coup s'il se fout de moi, à ma hauteur !!) voilà, il y a le légionnaire STRASSER (me rappelle son nom car....) qui a déserté, il était manquant à l'appel du
matin, selon de renseignements que l'on a reçu, il longerait la mer bon tu prend 5 hommes et tu ME LE RAMENE,il a quelques heures d'avance, alors
démerde toi, mais tu ne reviens pas sans lui. moi, et merde,encore moi,j'ai faillis lui demander et BONO ??? .
Bon je rassemble 5 gars, dans les meilleurs marcheurset en avant. Mais comme le capitaine m'avait laissé carte blanche, je décide de pratiquer
de cette façon; 2 légionnaires vont être conduit en voiture jusqu'à GADJANANE,la il prendront une pste qui conduit au cap Sarrat, et ils longeront la mer en venant vers nous qui partions de Tabarka.bien sur ouvrir l'oeil, questionnez tout qu ils rencontrent.Nous lavons rattrappé ce STRASSER, il était planqué (si l'on peut dire) sur la plage de Si mecherig.
On l'a conduit devant le capitaine (j'étais crevé) bon dit'il au gnouf, et
quand on se retrouve seul, il me demande, cela va toujours MICHAUX, oui
mon capitaine,lui, oui, je sait, la marche cela te connait. Bon, tu vas aller me sortir ce STRASSER de la tôle, et au minimum pendant 1 H, tu lui fait
faire la pelote, allez vas y. Je l'aurais fusillé ce STRASSER, car la pelote,c'était autour du lieu de rassemblement, en plein soleil. et je devais
sans cesse parlez, cours, couchez, rampez, debout, cours, couchez, marche en canard,et lecomble, à croire que le capitaine avait donné des
ordres, pas un légionnaire à l'horizon, auquel j'aurais pu demander d'aller me chercher une boutanche de rosé Thibar. Quand une bonne heure après 2 légionnaires ce sont pointés pour reconduire le STRASSER en tôle,l'un deux me dit, le capitaine veux vous voir. Je me dis, c'est certainement pour rendre compte. Je me présente à nouveau, lui, faisant toujours semblant d'être affairé, alors MICHAUX, tu l'a bien fait suer ? il me regarde et me dit, et toi aussi en plein soleil, tu a du avoir chaud ? non ? moi, Je
suis habitué depuis l'Indo, mon capitaine, lui, alors cela va, tu est encore en forme, moi, oh non, que va t'il encore me trouver comme truc à faire!
lui s'approchant,tu fait le con en allant à Tunis sans perm, et bien tout
ce que je t'ai ordonné à faire, c'était ta punition, et elle est donc finie.
Moi, merçi mon capitaine.
Lui, mais ne recommence plus, d'ailleurs tu n'en auras pas l'occasion, car
vu que tu ne veut toujours pas prendre tes congés de fin de campagne maintenant, tu va finir par être libérable si cela continue - car tu vas allez
sur un djebel à la fronière avec l'Algérie, car les fells,viennent se réfugier
en Tunsie quand ils ont la troupe aux fesses.
et c'est ainsi que ...... adieu MARIE, et je ne dirai pas que BONO a dit
adieu ANNA, car après mon départ en mission, je ne l'ai plus revu.
Revenir en haut Aller en bas
MAGALI

MAGALI

Féminin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 56510
Date de naissance : 03/04/1967
Age : 52
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 07/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeSam 30 Mai - 14:51:45

j'aime bien l'humour de votre capitaine "alors Michaux, bien baiser, pas trop fatigué, le trajet ,la baise ..............." :hi hi hi: :hi hi hi: :hi hi hi:
Merci Michaux :heureux:
Revenir en haut Aller en bas
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32257
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 88
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: Sur la frontière Tunisie/Algérie - perm libérable et fin.   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeMar 16 Juin - 15:36:05

Un jour, comme me l'avait dit le capitaine, je part en effet sur la frontière
entre la Tunisie el'Algérie, l'endroit était situé en face des monts de la
Medjerda en Algérie. Des fells s'infiltraient, pour se réfugier en Tunisie
lorsqu'il avaient un groupe français aux fesses.
Nous étions sur une colline, donc mission, empécher les infiltrages, qui se
produisaient souvent de nuit.J'avais environ 15 légionnaires avec moi, un
FM et un poste radio.La compagnie était étalée sur une assez longue distance (cause les effectifs) donc fallait ouvrir l'oeil et surtout pas se
laisser surprendre.Heureusement bien qu'assez étalée,notre surface de
surveillance était plus ou moins réduite, car les fells ne pouvaient pas
passez n'importe ou et surtout ils devaient le faire en silence.
Quelques groupes plus ou moins importants de fells parvienrent à forcer
quelques endroits. Ordre nous est donné : de mieux surveiller - de faire
des patrouilles et surtout d'avoir de l'iniative,donc de la jugeote.
En ce qui concerne mon groupe on pratiqua comme suit. A la tombée de
la nuit, 3 légionnaires descendaientle versant de la colline d'environ 300
mètres, ils se planquaient, ceci pour couper toute retraite aux fells qui
ne pouvant forcer le pasage reflueraient vers l'Algérie. Sur le haut, en
tour de garde, 4 légionnaires répartis sur une distance entre eux d'environ
20 mètres, ce qui faisait une surveillance de terrain d'environ 60 mètres.
C'étaient assez dur pour les hommes vu l'éffectif réduits.
J'ai pris cette disposition pour ainsi dire, pour rien. En effet (du moins de
tout le temp que je me suis trouvé là) un seule fois il y a eus un tentative
de passage de notre côté, le bilan fut de..... 2 prisonniers .... sans armes.
Un jour je reçus l'ordre de rejoindre Tabarka, nous étions fin juillet 1955,
je devais obligatoirement partir, car avec tous les congésque j'avait droit
j'étais, selon la formule de l'armée "permissionnaire libérable". Je partis
donc pour Tunis, j'embarquai sur le "Ville de Tunis" Marseille, Paris et......
ma bétise, la Belgique, mon village.
Pour pouvoir touchez ma solde,je devais avoir une adresse en France.
De vagues cousins (que je ne connaissaient pas) avaient acceptés que
je donne leur adresse, qui était le village de DAMOUSIES, dans les enirons
de Maubeuge. Toute ma famille fit en sorte que je ne retourne pas à la
légion, c'est mon père qui allait cherchez ma solde. J'eus quelques problèmes avec l'armée belge, car je n'avais pas fait mon service militaire,
je dus passez par l'hopital militaire pour des examens médicaux, et en
septembre, je passai devant l commission de réforme, ou je fut réformé
définitivement pour raisons de santé, soit :Rhumatismes articulaires aigus
et difficulté de déglutition.
De plus dans le courant du mois d'août, je rencontrai ma future épouse,
donc......
Voilà décrit mes années de service à la légion.
FIN.

Je vais revoir ce que j'ai écrit, et si je me souviens dequelque chose que
pas dit, car oublié sur le moment.
Il y a biens quelque coups au 3/5 mais......

--------------ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Galler10
Revenir en haut Aller en bas
MAGALI

MAGALI

Féminin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 56510
Date de naissance : 03/04/1967
Age : 52
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 07/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeMar 16 Juin - 22:14:06

:merc: Michaux pour toute ces aventures :baba: :baba:
Revenir en haut Aller en bas
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32257
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 88
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: - Convois de ravitaillement et autres; Giadinh - Dalat.   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeJeu 29 Juil - 21:29:42

A la demande, je reprend,donc anecdotes,mais comme je me souviens.

Vous vous souvenez, que j'étais responsable du "service auto " qui faisait
partie du 4 éme bureau, à la 40 éme CCB à Giadinh.
J'étais seul pour faire ce travail (que j'ai déjà décrit),biens que j'ai demandé aide d'un autre légionnaire, mais j'ai reçus la réponse de la légion, tu est légionnaire, démerde toi. Et, je me sui démerdé quelque fois,notamment, lorsque j'ai du envoyé des camions en missions pour plus de 2 semaines, dans a région de DALAT, si je me souviens biens,qui se trouvait à plus de 200 Kms. En 1953, ce trajet, n'était plus aussi rosqué qu'en 1948, ou le convois cmmandé par le Colonel De SAIRIGNE, qui commandait la 13 éme DBLE, est tombée dans une embuscade monstre,ou il fut tué et le convois presque entièrement détruit.
Le Chef TREECK me convoque,et me dit,que je doit désigner 2 camions,qui devront se joindre à u convois partant de SAIGON, pour ravitailler les hommes en mission à DALAT; imedit quele C/c DEVEIRMANs'y rendra aussi,ainsi qu'un véhicule Vrecker de déannage.Je saute sur l'ocasion,et je demande au chef, si je ne peut pas, moi aussi, y aller.Comme d'habitude,le chef me dit que je dois demander rapport du capitaine pour cela, et si lui est d'accord, il n'y vois pas d'inconvénient " condition " que mon travail de bureaucrate n'en souffre pas.
Je demande au Sgt NOVA, s'il veut bien m'aider, il n'aura qu'a mettre en ordre les carnets de bord, et je lui donnerai une liste, qui désignera la mission répartie auc autres véhicules, tel et tel au port, tel,entretien de son camion = kilométrage atteint, etc...
Rapport du Capitaine, je lui explique que j'aimerais y aller, et mine de riens
je glisse, qu'ainsi, je pourrai voir l'état des véhicules. Mon travail, no problème, et il me donne son accord;Je l'aurais embrassé, s'il n'avait été capitaine et surtout un mec. J'en fait part à TREECK, qui m'établit mon ordre de mission. Je vais trouver DEVEIRMAN (qui je le rappelle et aussi un belge) il est content que je l'accompagne, l'ont doit rester une journée sur
place. Il me dit que les 2 camions que je dois désigner, vont remplacer 2 autres qui sont là bas, car ils reviennent, si je me souviens bien, l'un des chauffeurs était rapatriable et l'autre,sont véhicule devat subir des réparations.
Bref, le jour dit, le long convois qui avait démaré de SAIGON, arrive, l'on s'y joint, et partis . d'abord belle route,mais après, ......
on a fait une halte casse croute - pipi, prés d'un poste et village, puis on
repart.Je suis assis donc à côté de DEVEIRMAN, qui conduit le GMC, j'a ma MAT 49 sur les genoux, et l'on parle de la belgique (il est de Bruxelles) et
on roule, nous sommes en pleines nature, soit des rizires, forêt, et le convoi, je crois près de 50 véhicules militaires, auxquels ce sont joint des autocars vietnamiens,des autos particulières. un long serpent de véhicules,qui tanguent dans les ornières.
Tout d'un coup, une déflagration vers l'avant, tous les convois freine et s'arrête. je crois me souvenir, que le 5 ém ou 6 éme camions militaires,devant le nôtre, venait de sauter sur une mine, et pas une petite,car le chauffeur a été tué et le convoyeur gravement blessé. une des ambulances militaires qui se trouvaient derière, tente tant bien que mal de se frayer un passage. Puis le convois est repartis,nous sommes arriver sans aucuns autres ennuis.
Renseignements pris,le camion qui a sauté, c'était un qui contenait du ravitaillement, notamment des boissons.Je dis à DEVEIRMAN, sauf bien sur le chauffeur, mais les autres véhicules, celui just devant et l'autre derrière,s'il avait transporté des munitions,cela aurait fait plus de dégats.
DEVEIRMAN,me dit, en effet, et heureusement que ce n'est pas notre camion qui a sauté, car outre du ravitaillement,nous avions des munitions et surtout des........ jerycanes d'essence.
Au retour, nous n'avons eus aucus problème.
J'ai remercié le Sgt NOVA, lui ai payé un verre, il me l'a rendu, et...........
vu que (lui aussi) 'était cognac/soda, après un certain temp, l'a fallut que l'on rejoigne chacun ses pénates, et dès lors.....
A moi, les murs, le ciel m'abandonne.

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Carte_10

Sur cette carte, juste contre SAIGON, il y a GIADINH (c'est la 1 ére que
je trouve avec ce nom.
Revenir en haut Aller en bas
NENESS

NENESS

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 42470
Date de naissance : 16/08/1948
Age : 71
Localisation : MARCK
Date d'inscription : 21/04/2007

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeJeu 29 Juil - 21:35:38

biern vu Willy ! :135287:


ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 0011

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 110

Revenir en haut Aller en bas
MAGALI

MAGALI

Féminin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 56510
Date de naissance : 03/04/1967
Age : 52
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 07/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeJeu 29 Juil - 22:02:20

J'avais commencer a poster, j'avais trouver des liens pour vous qui concerne les cartes (je rechercherez ), mais l'ordi a planter ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 48780 Merci Michaux de reprendre ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 959972
Revenir en haut Aller en bas
ALOYS

ALOYS

Masculin
Sagittaire Serpent
Nombre de messages : 19367
Date de naissance : 19/12/1953
Age : 66
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeJeu 29 Juil - 22:08:06

bonsoir WillyANECDOTE   MICHAUX - Page 16 G_hand23


ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 787565
Revenir en haut Aller en bas
nelson

nelson

Masculin
Lion Tigre
Nombre de messages : 13906
Date de naissance : 09/08/1974
Age : 45
Localisation : biarritz(64600)
Date d'inscription : 24/02/2007

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeSam 31 Juil - 14:19:15

aaah ça fais plaisir ça
merci Michaux
connaissais pas cognac soda j irais gouter en pensant a vous deux vu que ça c'est respect et mémoire de la part d un plus jeune
bien vu ne laisse plus le stylo Michaux stp
perfect ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 379575
Revenir en haut Aller en bas
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32257
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 88
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeLun 2 Aoû - 15:09:36

Je n'y avais jamais pensé avant, c'est en feuilletant que.......
Comme je l'ai déjà signalé,en unité combattante (3/5 REI) je l'ai effectuée du 23 décembre 1953 jusqu'au cessez le feu de fin juillet 1954, soit 7 mois dans les rizières, calcairesn etc.
Ici, je vais citer "jour par jour " pour janvier 1954, selon ce que j'ai noté dans mon " agenda du combattant". J'ai du revoir,car vu que au crayon, des passages presque illisibles, j'ai du repassez dessus.
Voilà donc 1 mois de la vie de combattant en Indochine.

- 1 venderedi = En opération région de Thai-Binh, pour ce jour de l'an,nous avons reçu en cadeau 1 montre au igle du 5 éme REI.
- 2 samedi = Toujours en opération, marcher encore et toujours, sur terre ferme et dans les rizières, avec fouille de villages suspect.
- 3 dimanche = On marche et fouille toujours
- 4 lundi - On s'est dirigé vers une piste/route, car par radio,le PC a appris que le convoi de ravitaillement a su passer, donc il apporte le courrier et
ce quenous avons commandés précédemment, farde de cigarettes, boites de bières, et oui, cela aussi, du..... camenbert, 1 bouteille (une seule) de pinard, à....... boire de suite, interdit de transporter, et bouteille et surtout, bidon.
- 5 - mardi = on s'est donc installé sur place pour...... déguster, et on va passer la nuit ici.
- 6 - mercedi = Et c'est repartis, dès 8 H , marche,terre ferme, rizière,kms et encore des kms.
- 7 jeudi = toujours marcher (après, bien sûr halte repos pour dormir)
- 8 vendredi = On vient de traversé ue immende rizière, nous en sortons en étant littéralement bouffés de sangsues, halte de 10 minutes pour s'en débarasser. Ensuite on repart.
- 9 samedi = Les avions de reconnaissance, signalent au PC, des mouvemnts suspects dans un village, le bataillon reçoit l'ordre de prendre ce village, qui a nom Thon-ton, une Cie un grand détour, pour arriver à l'arrière du village, une cie à gauche et une à droite, et comme toujours, la 12 éme cie, l'attaque de front. Les voltigeurs avancent et à une vingtène de mètres, sont accueillis par un tir puissant des viets, en ce cas (s'ils sont disponibles pour les uns et si on est pas hors de portée pour l'autre) mitraillage du village par les chasseurs de l'aéronavale, sommes hors de portés artillerie, napalm, le village commence à cramer, et c'est l'assaut.
j'ai noté agenda 20 tués 13 blessés et 5 prisonniers chez les viets. 2 tués et 3 blessés à la 12 éme cie. En attendant hélico sanitaire, fouille du village, des pièges partout, faur faire gaffe ou l'on met les pieds, avec des tiges de bambous, on ouvre des portes, on sonde des planchers, etc...
- 10 dimanche = on reste sur place cette nuit et encre demain. l'ont doit attendre parachutage de munitions et vivres.
- 11 lundi, cette nuit je suis de sonnette.
- 12 mardi - aube, retour de sonnette, RAS.
- 13 mercredi = et c'est repartis,marche marche, fouilles
- 14 jeudi = une grande halte vers midi, pour labouffe, ah que j'en ai marre de ces foutues boites de rations françaises (en plus faut les trimballer) 3 boites pour 1 jour ; petit déjeuner - déjeuner et diner, en gros, buscuits de guerre, boite fromage, sardines, boeuf (le fameux singe) sachets de nescafé,lait en poudre, sucre idem, orangeade et...... bouillon pareils, les
pâtes bonbons (j'ai toujours du coing)les pilules purificatives de l'eau,les paliudrines,les cachets de sel (transpiration) les vitamines et das la boite "petit déjeuner", leslégionnaires d'origines allemandes, quand ils ouvraient la boite, la 1 ére chose au dessus, 4 très MINCE (comme les feuille de cigarettesmais un "rien" plus marge " s'écriaient, " ach, engore cheisse papir". (valait mieux être constipés, que d'avoir la chiasse).
- 15 vedredi = Bonne nouvelles, nous devons aller vers une piste, ou des camions vont venir nous cherchez, nous partons en repos à Nam-Dinh.
- 16 - sommes arrivés hier fin de journée, donc installation du camp.Vu qu'il n'aime pas cela,le sergent RISAVY (Hongrois) mon cef de section,et dont je suis l'adjoint,me demande d'établir laliste des demandes de permission de....... nuit (car depuis le temp, il y en a qui désirent faire une "vidange" compète). Je ne sait plus exactement, mais dans m section,il doit y avoir eus 3 demandes de voltigeurs, MUGNOÏ ,qui allait voir sa famille et RECHT (mon tireur FM) de mon groupe. Moi; comme suit ; douche/massage (congaïe) - un bon repas resto français - le cinéma (et oui,il y en avait un à Nam-Dinh) puis bistrot, repasplus lége,et retour au camp.
- 17 dimanche - heureusement, c'est une autre cie qui est de service au camp, donc, me lève , toilette, j'écris à ma famille, puis vais déjeuner, puis
retourne bain/massage,mais en disant ; moi c'est pas moyen baiser maintenant, moi manger, tcham tcham (un peu) sieste, puis douche (y avait pas de baignoire dans les paillotes) et......(vous m'avez compris)
- 18 lundi - Je ne sort pas, on a installé un mess dans le camp, et j'y vais
des parties de cartes, quand moins chaud, la pétanque........
- 19 mardi = Nettoyage des armes, vérifications munitions, du sac, perception ravitaillement (les foutue boites).
- 20 mercredi = Nous repartons en opérations, embarquement dans des GMC, qui nous déposerons le plus loin possible (s'il ne saute pas sur une mine).
- 21 jeudi hier, jusqte avant de partir, reçu courrier,j'ouvre la lettre de
mes parents, qui m'apprennent que " LEON" (Meulemmans) un des 2 de mon village, rencontré à Nouvion (j'ai déjà expliqué). est à Dien-Bien-Phu,mais en ce mois de janvier 1954, l'optimisme règne.
- 22 vendredi = en voulant "vérifier" un village, sur le parcours, ont se fait
allumer par des éléments dela 320 viet.
- 23 samedi = Je suis convoqué par le lieutenant DESFETES, qui me dit que je dois allez au PC du Cdt LESTIENS, je dois voir, et le reponsable du service renseignement du bton et le capitaine HORA. Je dois allez en mission de reconnaissance (évaluez les forces viets et leur défense) au village de Thuon-Tonh, que le bton doit attaqué demain.Il parait que c'est
un village fortifie.
JE METTRAI UN POST A PART POUR CE FAIT.
- 24 dimanche = comme prévu, attaque du village, et c'est bien comme je
l'ai signalé dans rapport, pour être fortifié, il l'est. Nous ommes accueillis par des obus de mortier, sauf une cie de réserve,les 3 autres attaques de front en demi cercle.En effet, l'arrière du village, imprenable par infanterie,cause que des haies de bambous le protège, et comme ici, nous n'avons pas l'appui des chars,ni de l'artillerie, ils n'y a que 2 avons de l'aéronavle qui straffent sans arrêt,napalm, et... ils se font même allumer
par une DCA viet, soudain, un grand "vraoum" c'est le dépot de munitions des viets qui vient de sauter, toucherpar les mitrailleuses des avions. On se ruent à l'assaut,quelques pertes, et on pénétre dans le village. Les viets se font tuer sur place, car ils ne peuvent fuit par l'arrière vu que.....
- 25 lundi = après fouille du village, destruction de toutes paillotes, recherche des caches, etc... les sentiennels sont postées etdoublées, et passons la nuit sur place, demain départ très tôt.
- 26 mardi = Nous repartons, car un autre village nous attend, La-Ngan
et, cela est devenu une routine,attaque, évacuation des tués et blessés,dem des prisonniers.
- 27 mercredi - Nous étions repartis,nous marchions sur la terre ferme,d'un
coup, je mesent tiré violemment en arrière, c'était FONTANA (le chargeur FM) qui avait repérer une mine, et...... j'allais marcher dessus. Une des trouille de ma vie.
- 28 jeudi - et on marche encore et toujours
- 29 vendredi = Ouf, je viens d'apprendre que nous allons de nuveau en repos à NAM-Dinh.
- 30 samedi = à nouveau douchemassage - resto, etc.....
- 31 dimanche = Tiens voilà le vaguemestre avec la solde, bin que cela ne presse pas, car qu'est-ce qu'on en a à foutre, des piastres en rizières.

Voilà donc (sauf que parfois ......) un mois d'une vie de combattant des
rizères en Indo.

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Dans-l10
ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 File0410
Revenir en haut Aller en bas
MAGALI

MAGALI

Féminin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 56510
Date de naissance : 03/04/1967
Age : 52
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 07/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeLun 2 Aoû - 22:47:48

vous pouviez marcher combien d'heures pas jour Michaux ?
Revenir en haut Aller en bas
AAMUNCH

AAMUNCH

Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 65784
Date de naissance : 10/08/1958
Age : 61
Localisation : HAUTE CORSE CALENZANA
Date d'inscription : 03/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitimeMar 3 Aoû - 6:20:21

merci michaux :aa62:
Revenir en haut Aller en bas
http://munchexmoser.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 16 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
ANECDOTE MICHAUX
Revenir en haut 
Page 16 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH :: SECTION>SUJETS LEGION ETRANGERE+AVIS de RECHERCHE et de DECES-
Sauter vers: