LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH

SOYEZ LES BIENVENUES
 
NOEL 2015AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Indochine 1952

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Indochine 1952   Ven 25 Jan - 20:33:01

Bonsoir à tous,une question pas trop diffiçile pour une fin de semaine.
L'opération Lorraine.Citez la région de cette opération.
Donnez la formation du groupement Para.


Bonne soirée...(Je vous donnerez le titre de mon document aprés...!)
Revenir en haut Aller en bas
AAMUNCH

avatar

Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 64231
Date de naissance : 10/08/1958
Age : 59
Localisation : HAUTE CORSE CALENZANA
Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: Indochine 1952   Ven 25 Jan - 20:36:45

OPERATION LORRAINE - 1952
Le Général Raoul Salan s'est mis à dégager ses forces du secteur d'Hoa Binh. Cette base importante avait été reprise par les paras dans l'opération Tulipe (le 15 novembre 1951 - la dernière opération employant Ju52 l'avion). Ayant nettoyé la route pendant la fin de janvier (utilisation de 12 bataillons), Salan a ordonné un retrait. Pendant la fin de février, une retraite "saute-mouton" en bas de la RC6. Une fois en arrière dans le Delta, la guerre dans le Tonkin a semblé avoir atteint une impasse.

Les hommes de De Lattre tenaient, apparemment le Delta Fluvial Rouge. Ce n'est qu'avec la mousson, en octobre, que les activités ont repris de nouveau. Giap a envoyé ces divisions, 308, 312 et 316 au sud-ouest dans la Région montagneuse Thaïe, vers le Laos. Leur première cible était la position française à Nghia Lo, une arête entre les rivières Noires et Rouges, ensemble avec des attaques sur Gia Hoi et le Yen de Fourgon.
Malgré la résistance féroce de la garnison vietnamienne, Nghia Lo est tombé "face à la vague humaine" de l'assaut de la division 308, le 17 octobre, et les autres garnisons dans le secteur ont eu recours à la Rivière Noire - ils ont été sauvés de la destruction par le sacrifice du 6e BPC, qui a été laissé tomber à Tu comme une force de blocage. Beaucoup des troupes CFEO se sont postés à Na San, où une base fortifiée (fourni par le pont aérien) a été rapidement établie comme la seule position viable dans le secteur.

Mais, soudainement, tous le nord-ouest du Tonkin et le pays frontière du Laos était ouvert au Vietminh. Salan avaient considéré les attaques de Nghia Lo comme une fausse piste (l'attente d'une attaque sur le Delta une fois qu'il avait remis des réserves). Comme ce n'est pas arrivé, il a décidé de lancer une offensive dans le Viêt-Nam Bac au nord du Delta. Il s'est attendu à ce que Giap ait réagi en se retirant de la Rivière Noire. Pour effectuer ce plan audacieux, Salan a décidé de frapper le long de la ligne de la Rivière Claire et RC2 et a assemblé une force de 30 000 hommes (la plus grande concentration française encore vue en Indochine) pour faire ainsi. Ont été inclus quatre groupes parachutistes, deux sous-groupments Blindés (1er Chasseurs et 8e RSA) et un d'assaut (l'ADN 12) sur la Rivière Claire. On a donné le nom de code de l'opération : "la Lorraine".
L'armée de terre assemblée dans deux points : Trung Ha sur la Rivière Rouge, nord-ouest de Fils Tay et le Viêt-Nam Tri sur la Rivière Claire au nord-est et avancé le 29 octobre, visant à relier à Phu Tho (quelques milles 32km au nord). Cependant, les vietcongs ont ralenti les mouvements avec des actions et le lien n'est pas arrivé avant le 5 novembre. Le manque d'opposition a donné confiance au CFEO et ils se mettent en route plus profond dans la région montagneuse.
Le 9 novembre, 2 350 parachutistes du 3e BPC, 1er BEP et 2e BEP laissé sur une DZ grossière près de la base de provision Viet à Phu Doan (l'Opération Marion) et les unités blindées de GM 1 et 4 ont donné de l'avancement à RC2 pour les soulager, avec l'appui des fusiliers marins du groupe d'assaut. Dans cette phase de l'opération, les français ont capturé des réserves aux Viets incluant 4 camions de Molotava Soviétiques (qui a étonné leur service secret!). De Phu Doan, la force de CFEO principale s'est avancée au Yen Phu, tandis que l'on a fait sortir des patrouilles dans le nord des routes (à Tuyen Quang) et l'ouest (à la Baie de Yen), forçant le blocage des positions avant la contre-attaque Viet attendue.

Mais où était Giap pendant cet assaut français ? Ce général astucieux avait, en fait, décidé au bluff de tenir ses positions sur la Rivière Noire. En attendant entièrement le CFEO dépasser ses lignes, il a envoyé seulement deux des régiments habitués à se genre d'action (un régiment des divisions 308 et 316) vers la Baie de Yen de la Rivière Noire et a simultanément ordonné aux deux divisions entourant le Delta Fluvial Rouge (304e Division au nord, 320e Division au sud) d'augmenter leur activité de guérillera et d'encourager ainsi Salan à retirer les forces "de Lorraine".
À la mi-novembre, Salan s'est rendu compte que l'Opération la Lorraine avait échoué dans ses objectifs. . Le système d' approvisionnement aérien était déjà plus qu'à bout et les convois par la route ou la rivière devenaient coûteux en homme et matériel face aux embuscades par des forces régionales Viet.
Donc, le 14 novembre Salan a donné l'ordre de se retirer derrière la ligne "De Lattre". Au début tout fonctionnait sans problème, mais le 17 novembre, deux unités viets envoyé en arrière étaient dans le Phu Doan - Phu au secteur et le 36ème Régiment de Vietminh(de la 308e Division) orgénisèrent une embuscade à grande échelle au Chan Muong la gorge. Quand un convoi français comprenant des unités de GMS 1 et 4 (BMI, II/2e REI, 4e BM/7e RTA, RICM) entrait, le feu des mortiers lourds les a arrêtés et l'assaut de l'infanterie a causé des pertes sérieuses dans ses embuscades lourdes. Seulement l'action furieuse par les réserves et l'arrière-garde a empêché la totale anihilation. Les paras avaient, fortuitement, reculé en bas de la RC2 le 16 novembre. Plus loin d'autres embuscades ont eu lieu pendant la retraite la semaine suivante, provoquant environ 1 200 morts ou blessés.
Tandis que le CFEO avait saisi ses approvisionnement, Giap a rapidement compensé ceux de ses fournisseurs chinois et il était toujours dans la position pour menacer le Laos. Tandis que "la Lorraine" était une opération conventionnelle bien conçue, Giap avait montré encore une fois qu'il était lointain d'être un adversaire conventionnel.
Salan avait reçu un coup sanglant et Giap n'avait perdu pratiquement rien. En profitant de la situation, Giap a contre-attaqué et a pris deux avant-postes (Ba Mis et Moc Chan). Alors, dans un mouvement, il a ordonné à la 308e Division d'attaquer la position à Na San - où les restes des garnisons isolées avaient reculé dans une position défensive après la débâcle de Lo. Cependant, la garnison avait été renforcée et avait fortifié le camp avec 3 500 mines et ceintures de fil. La garnison étaient composée du 3e BPC, 1er BEP, 2e BEP, III/3e REI, III/5e REI, deux bataillons de Tirailleurs et deux bataillons vietnamiens, soutenus par l'artillerie. L'assaut des Vietcongs a été lancé le 23 novembre. Le combat était dur, mais le Vietminhs'était cette fois trompé et de taille et sur la détermination de la garnison. Les Vietminh se sont rendues compte que l'assaut était futile et se sont retirés le 3 décembre.

C'était un succès moral, mais il a donné une mauvaise appréciation aux français, sur le fait que des bases ravitaillées par air pourraient être tenues contre des assauts, même au milieu du territoire ennemi. Malgré Na San, l'automne de 1952 était un grand succès pour le Vietminh et il a agi comme un tremplin pour l'avance dans le Laos pendant 1953.


MON  SITE  

http://munchexmoser.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://munchexmoser.e-monsite.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Soufflé...   Ven 25 Jan - 20:50:23

Je lis beaucoup...mais la je suis battu...:poele ha ha: Mes Sources:

L'Epopée Moderne De La Légion 1940-1976 Henri Le Mire (Imprimé en 1978)
Revenir en haut Aller en bas
AAMUNCH

avatar

Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 64231
Date de naissance : 10/08/1958
Age : 59
Localisation : HAUTE CORSE CALENZANA
Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: Indochine 1952   Ven 25 Jan - 20:52:26

koufra_pat a écrit:
Je lis beaucoup...mais la je suis battu...:poele ha ha: Mes Sources:

L'Epopée Moderne De La Légion 1940-1976 Henri Le Mire (Imprimé en 1978)



euh mes sources moi :riresza: :riresza: :riresza: :riresza:


MON  SITE  

http://munchexmoser.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://munchexmoser.e-monsite.com/
MICHAUX

avatar

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 29933
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 85
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Indochine 1952   Ven 25 Jan - 22:26:16

Salut KOUFRA,
Toi aussi tu possède levolume " l'épopéee moderne..........."
Très très intéressant, dans la même édition " SPL" tu n'a pas :
LA GUERRE D'INDOCHINE " ?préfacée par le Gal SALAN justement.
A NASAN, il y avait le 3/5 REI,mais, je n'y était pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
NENESS

avatar

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 39721
Date de naissance : 16/08/1948
Age : 69
Localisation : MARCK
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Indochine 1952   Ven 25 Jan - 23:43:56

AAMUNCH a écrit:
koufra_pat a écrit:
Je lis beaucoup...mais la je suis battu...:poele ha ha: Mes Sources:

L'Epopée Moderne De La Légion 1940-1976 Henri Le Mire (Imprimé en 1978)



euh mes sources moi :riresza: :riresza: :riresza: :riresza:

la source jaune :riresza: :riresza:




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: La colle   Sam 26 Jan - 10:05:50

Je vais concocter une question plus fortes....BAC Képi Blanc....Je vais bien trouver....à vous faire tourner les méninges...:ric: :ric:
en attentant ma cogite...super Week end à vous tous...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Indochine 1952   

Revenir en haut Aller en bas
 
Indochine 1952
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Indochine 1952
» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 3
» général Guy LEBORGNE
» [Opérations de guerre] INDOCHINE - TOME 5
» Campagne 1951-1952 du croiseur Jeanne d'Arc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH :: SECTION QUIZZ a theme LEGION ETRANGERE et ARMEES-
Sauter vers: