LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH

SOYEZ LES BIENVENUES
 
NOEL 2015AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 On reste sur mer, identification.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BAR

avatar

Masculin
Bélier Cheval
Nombre de messages : 2569
Date de naissance : 01/04/1966
Age : 51
Localisation : Ajaccio-Bonifacio.
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: On reste sur mer, identification.   Mar 10 Juin - 17:30:33

Quels types ?
Quelle époque ?
Quelle nationalité ?
:souri:

Revenir en haut Aller en bas
BAR

avatar

Masculin
Bélier Cheval
Nombre de messages : 2569
Date de naissance : 01/04/1966
Age : 51
Localisation : Ajaccio-Bonifacio.
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: On reste sur mer, identification.   Mar 10 Juin - 22:21:10

Indice marin pour NENESS.
Architecture navale, ok.
Tu ne reconnais pas l'escadre légère de BREST ?
L'escadre des contre-torpilleurs de BREST.

Les dignes descendant des Frégates françaises, taillées pour la course.
Je te laisse le soins de fermer mon quizz.
Tu prends le quart ?
Revenir en haut Aller en bas
BAR

avatar

Masculin
Bélier Cheval
Nombre de messages : 2569
Date de naissance : 01/04/1966
Age : 51
Localisation : Ajaccio-Bonifacio.
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: On reste sur mer, identification.   Mar 10 Juin - 22:43:04

43 noeuds, sur clapot ( mer formée ), aux essais (1937).
Revenir en haut Aller en bas
nelson

avatar

Masculin
Lion Tigre
Nombre de messages : 13874
Date de naissance : 09/08/1974
Age : 43
Localisation : biarritz(64600)
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: On reste sur mer, identification.   Mar 17 Juin - 14:40:32

japonais
torpilleur
pearl harbor
Revenir en haut Aller en bas
NENESS

avatar

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 39855
Date de naissance : 16/08/1948
Age : 69
Localisation : MARCK
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: On reste sur mer, identification.   Mar 17 Juin - 15:12:16

BAR a écrit:
Quels types ?
Quelle époque ?
Quelle nationalité ?
:souri:


contre-torpilleur
1933
française

classe "le Fantasque"

Le Malin (1933 - rayé des listes en 1964)
Le Terrible (1933 - rayé des listes en 1962)
L'Indomptable (1933 - sabordé en 1942)
L'Audacieux (1934 - coulé par l'aviation en 1943)
Le Fantasque (1934 - rayé des listes en 1957)
Le Triomphant (1934 - rayé des listes en 1954




Revenir en haut Aller en bas
georges5648

avatar

Masculin
Gémeaux Rat
Nombre de messages : 2013
Date de naissance : 05/06/1948
Age : 69
Localisation : Corse .Linguizzetta. 42.214486,9.532718
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: On reste sur mer, identification.   Mar 17 Juin - 17:03:38



LE CONTRE TORPILLEUR LE GUEPARD 1942
Revenir en haut Aller en bas
http://lavieautrement.blogspot.com/
NENESS

avatar

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 39855
Date de naissance : 16/08/1948
Age : 69
Localisation : MARCK
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: On reste sur mer, identification.   Mar 17 Juin - 17:06:00

classe fantasque:
_ Le Terrible ;

_ Le Fantasque ;

_ Le Malin ;

_ Le Triomphant ;

_ L'Audacieux ;

_ L'Indomptable ;


Les deux derniers bâtiments de la série ont disparu au cours de la guerre 1939-1945 : L'Audacieux au combat de Dakar en septembre 1940 et l'Indomptable, sabordé le 27 novembre 1942. Le Terrible a été construit par les chantiers navals français et lancé à Blainville, près de Caen, le 30 novembre 1933. il a été le premier prêt de la série des six contre-torpilleurs et a éxécuté des essais particulièrement brillants en battant tous les records de vitesse sur mer pour les bâtiments de sa catégorie et de catégories plus fortes. Il réalisa en effet une vitesse moyenne de 45 noeuds.Le Terrible entre en escadre en 1936. Il fait partie de la deuxième escadre légère basée à Brest et participe à toutes les manoeuvres et croisières de cette escadre.
Pendant la guerre de 1939-40, il éxécute de nombreuses missions en Atlantique, Manche. Après le combat du 3 juillet 1940, il est cité à l'ordre de l'armée de mer. Il rallie ensuite Toulon. En 1941, il rallie Dakar et est incorporé à la 10ème division légère composée du Fantasque (chef de division), du Malin, et du Terrible.
En 1943, il séjourne pendant trois mois à Boston ( U.S.A ), ou ont lui installe les derniers perfectionnements et ou l'ont renforce son artillerie légère, les travaux ont porté notamment sur : La suppression du tube lance-torpilles arrière et de 4 embarcations et des canons de 37 et mitrailleuses de 13,2 ; L'installation de radars qui nécessitèrent la réfection totale du mât avant .Rentré en Afrique du Nord en juillet 1943, il ne cesse depuis lors, sous le commandement du capitaine de frégate Lancelot, de mener une vie particulièrement active, participant avec les flottes alliées à de nombreuses opérations contre la navigation et les côtes ennemies. Ces différentes opérations ont valu au TERRIBLE quatre palmes, une étoile de vermeil et le droit au port de la fourragère aux couleurs de la croix de guerre. Maintenant, incorporé à l'escadre de la Méditérranée, le TERRIBLE a repris son entraînement militaire du temps de paix. Fier de son héritage de gloire, animé du souvenir de ses anciens, il s'efforce d'en prolonger l'esprit avec l'espoir de s'en montrer digne.

CARACTERISTIQUES DU " TERRIBLE "

Le croiseur léger le Terrible a les caractéristiques suivantes:

Déplacement ......................................................2.569 tonnes W ; 3.750 tonnes en pleine charge Longueur ( hors tout ) ........................................ 132m40

Longueur ( entre plan PP)................................... 125m40

Largeur ( au fort ) .............................................. 11m 98

Tirant d'eau ....................................................... 4 m 30 ;Machines - Turbines - Râteau des Ateliers et Chantiers de Bretagne

Puissance .......................................................... 74.000 CV

Vitesse .............................................................. 37 noeuds

Rayon d'action .................................................. 3.600 milles à 14 noeuds ; 1.200 milles à 34 noeuds Chaudières des Ateliers et Chantiers de la Loire

Mazout ............................................................... 600 Tonnes

Effectif ............................................................... 18 officiers - 284 hommes

Armement ........................................................... 5 x 138 mm ; 6 x 40 AA, 2 affûts simples,1 affût quadruple 10 x 20 AA affûts simples 6 tubes lance-torpilles de 550


Les caractéristiques les plus remarquables de ce bâtiment résident dans l'appareil moteur qui developpe une puissance considérable dans un volume très restreint. Le bateau a obtenu plus de 45 noeuds aux essais, la puissance développée à ce moment-là par la machine en surcharge dépassait 100.000 CV soit 50.000 CV par ligne d'arbre, ce qui représente une des plus fortes puissances transmises par une hélice marine.




Revenir en haut Aller en bas
georges5648

avatar

Masculin
Gémeaux Rat
Nombre de messages : 2013
Date de naissance : 05/06/1948
Age : 69
Localisation : Corse .Linguizzetta. 42.214486,9.532718
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: On reste sur mer, identification.   Mar 17 Juin - 17:13:59

LES CONTRE-TORPILLEURS DE 2400 TONNES DU TYPE JAGUAR -

Tigre, Chacal, Léopard, Panthère, Lynx,Guépard

Premiers bâtiments de la longue série des contre-torpilleurs de l'entre-deux-guerres, les "2400 tonnes" du programme naval de 1922 ont été sur les listes de la flotte française pendant plus d'un quart de siècle.
Ils ont participé à tous les combats de 1939-40, de Dunkerque à Mers el-Kébir. Trois ont été perdus en opérations de guerre. Vétéran des ultimes combats de 1945 en Méditerranée, l'unique survivant de la série formait encore les canonniers de la Flotte à Toulon en 1949.
Revenir en haut Aller en bas
http://lavieautrement.blogspot.com/
BAR

avatar

Masculin
Bélier Cheval
Nombre de messages : 2569
Date de naissance : 01/04/1966
Age : 51
Localisation : Ajaccio-Bonifacio.
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: On reste sur mer, identification.   Mar 17 Juin - 17:25:13

Bravo messieurs!!!
:baba: :baba: :baba:
Les contre-torpilleurs de l'escadre légère de BREST.
On est en 1938, l'X 31 est le GUEPARD, l'X 51 le TARTU.
Bravo à Georges5648 et à notre NENESS.
Revenir en haut Aller en bas
georges5648

avatar

Masculin
Gémeaux Rat
Nombre de messages : 2013
Date de naissance : 05/06/1948
Age : 69
Localisation : Corse .Linguizzetta. 42.214486,9.532718
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: On reste sur mer, identification.   Mar 17 Juin - 17:26:33

Vendredi 27 novembre 1942 :sabordage de la flotte dans le port de Toulon.

Contre-torpilleurs: Cassard-Aigle-Gerfaut-Lion-Linx-Indomptable-Mogador- Panthère-Tigre- Kersaint-Tartu-Valmy-Vauban-Vauquelin-Vautour-Le Guépard
Revenir en haut Aller en bas
http://lavieautrement.blogspot.com/
BAR

avatar

Masculin
Bélier Cheval
Nombre de messages : 2569
Date de naissance : 01/04/1966
Age : 51
Localisation : Ajaccio-Bonifacio.
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: On reste sur mer, identification.   Mar 17 Juin - 17:31:28

nelson a écrit:
japonais
torpilleur
pearl harbor

Non désolé, Nelson.
C'est le numéro d'identification avec l'ombre en trompe-l'oeil qui t'a induit en erreur. Assez courant dans de nombreuses marines pendant les années 40, il marque surtout les navires américains aujourd'hui.
:legio:
Revenir en haut Aller en bas
BAR

avatar

Masculin
Bélier Cheval
Nombre de messages : 2569
Date de naissance : 01/04/1966
Age : 51
Localisation : Ajaccio-Bonifacio.
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: On reste sur mer, identification.   Mar 17 Juin - 17:32:58

georges5648 a écrit:
Vendredi 27 novembre 1942 :sabordage de la flotte dans le port de Toulon.

Contre-torpilleurs: Cassard-Aigle-Gerfaut-Lion-Linx-Indomptable-Mogador- Panthère-Tigre- Kersaint-Tartu-Valmy-Vauban-Vauquelin-Vautour-Le Guépard

Bien vu,
c'était pas du gaspillage çà ?
Revenir en haut Aller en bas
georges5648

avatar

Masculin
Gémeaux Rat
Nombre de messages : 2013
Date de naissance : 05/06/1948
Age : 69
Localisation : Corse .Linguizzetta. 42.214486,9.532718
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: On reste sur mer, identification.   Mar 17 Juin - 17:35:03





Ces six bâtiments, Guépard, Valmy, Verdun, Vauban, Lion et et Bison suivaient d'assez près les Chacal de la première série ( 1923-24 ). Mais ces derniers, qui avaient procédés à leurs essais en 1924-25 avaient permis de tirer des enseignements de leurs défauts, intégrés dans les plans de la série Guépard. Ils furent donc lancés en 1928-30 et achevés en 1929-31. Ils reprenaient l'essentiel des précédents ( superstructures, artillerie ), mais avec une coque plus longue et large, un déplacement porté de 2126 à 2436 tonnes en standard. Leurs canons étaient d'un nouveau modèle ( 140 mm contre 130 ), tirant des obus de 40 kgs., mais avec une cadence de tir assez lente de quatre à cinq coups/minutes. Par ailleurs leurs postes de télémétrie étaient capable d'être efficace par tous les temps mais avaient une portée pratique grandement réduite. Leurs canons de 37 mm modèle 1925 avaient une cadence de tir de 30 coups à la minutes, et leur défense ASM comprenait quatre mortiers Thornycrofts et deux rampes de 24 grenades, intégrés dans la coque et sortant par la poupe sur des rails dédiés. Bons marcheurs, ces navires filaient 35,5 noeuds, un demi de plus que les Chacal. Ils pouvaient sourtenir la vitesse de 40 noeuds à demi charge. Ils se distinguaient aisément par leurs quatre cheminées espacées, profil classiques des destroyers lourds à venir.


En 1940, on décida de leur ajouter un canon AA de 25 mm et 8 mitrailleuses lourdes. Leur carrière opérationnelle assez longue ne fut pas des plus glorieuse: Le Bison fut coulé en opérations en Norvège le 3 mars 1940 par l'aviation Allemande, et les cinq autres, après avoir étés basés en méditerrannée, ( Côte Africaine ), furent rapatriés à Toulon et se sabordèrent le 27 novembre 1942. Le Guépard, le Valmy et le Lion furent renfloués et seuls les deux derniers furent réparés à temps pour êtres incorporés au sein de la Regia Marina comme les Fr24 et 21. Le premier fut coulé en 1945 à Gènes, après avoir été sabordé à l'armistice et récupéré par les Allemands, et le second à la Spezia en Septembre 1943. Le Guépard fut coulé dans la rade de Toulon le 11 mars 1944 par un raid allié.


Caractéristiques ( 1939):


Déplacement:
2436 t. standard -3200 t. Pleine Charge
Dimensions:
130,2 m long, 11,7 m large, 4,7 m de tirant d'eau.
Machines:
2 hélices, 2 turbines Parsons/Zoelly, 4 chaudières Yarrow/Penhoët, 64 000 cv. Vitesse opérationelle 35,5 noeuds.
Blindage:
aucun
Armement:
5 pièces de 140 mm (5x1), 4 de 37 mm (2x2), 4 de 13.2 mm AA (2x2), 6 TLT 533 mm (2x3).
Equipage:
230
Revenir en haut Aller en bas
http://lavieautrement.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On reste sur mer, identification.   

Revenir en haut Aller en bas
 
On reste sur mer, identification.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On reste sur mer, identification.
» Qu'est-ce qu'il nous reste ?
» Que faire avec un reste de riz/pâtes grecques/blé ?
» les barbies qu'il me reste...
» Ma petite collection MAC et puis tout le reste...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH :: SECTION QUIZZ a theme LEGION ETRANGERE et ARMEES-
Sauter vers: