LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH

SOYEZ LES BIENVENUES
 
- Le triste destin d'un sous-lieutenant. Mon_si12AccueilS'enregistrerConnexion

 

 - Le triste destin d'un sous-lieutenant.

Aller en bas 
AuteurMessage
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32771
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 89
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

- Le triste destin d'un sous-lieutenant. Empty
MessageSujet: - Le triste destin d'un sous-lieutenant.   - Le triste destin d'un sous-lieutenant. Icon_minitimeLun 15 Avr - 19:55:54


Le 8 avril 1954, lendemain de l'attaque viet, fin de matinée, nous voons arrivé le lieutenant VERCRUYSSE, qui a mis fin à sa convalescense et est revenu reprenre le commandement de la 12 éme
cie, v u que son remplacant et adjoint, le lieutenant DESFETES avait été tué.
Il état accompagné su sous-lieutenan Bernard PATEL et du sergent PECHER.
Le bataillon restant sur place, en attente de renforts, srtout à loa 12 éme Cie, j'en profitai pour demander au Lt, si je pouvais rentrer à la B.A. celà, pour être garde d'honneur près du cerceuil du Lt
DESFETES. Accordé, mais e garde le 9 et retour au Bton le 10 avec les renforts.
Le 10, je reviens donc, et vfait la cnnaissance du sous-lieutenant et du Sgt PECHER.
Les légionnaires avaient déjà donné un surno au S/Lt, " HELICO " car en efeet l tournait dans tous les
sens pou apprendre, car il arrivait tout droit de France, si je me souviens de Saint Maixant. Ils n'arrétait pas de demander des renseignements les noms des légionnaires, comment étaient établis les tous d garde, les patrouillles, les sonnettes, etc.... Il'osait pas demander aux hefs de sectiuons et
encore moins au lieutenant.Le 12 ou le 13, une opératon de ratissage, turne mal, et nous dvons battre en retraite : vietsbeaucoup plus nompbreux que nous et hors portée artillerie). A un moment,
le Lieutenant me dit :Il semblerait que les viets ne sont pas à nos trousses, mais avec eux.............
Tu vas rester ici avec ton groupe et le sous-lieitenant, le bataillon vas s'installer un peu plus loins.
Nous étions en surplom d'un vallée que nous venion de quitter et avions du grimper.On laisse au S/Lt
une carte,une radio,( l avait déjà des jumelles)mais j'en reçois une paire. Je fait istaller RECHT et son
FMà un endroit,le chargeur à ses côtés, le pourvoyeur avec son MAS 36 avec VB. Je demande au S/Lt
sicela va comme cela, il me répond, que moi j'ai l'habitude, lui il apprend. Sur la carte, avec lu, nous
repérons un petit pagodon, dans la vallée,bien sur, il sait lire une carte et les coordonnées pour un
un tir. Tus à plat ventre à la jumelles on scrute. A uneheure précise,le /Lt devait appeller la Cie pour
informer.Je lu dit, il me demande: Faites le, vous : alirs je : 44 de 4 m'entendez-vous, répondez
( 44 = mon groupe, 4 = la 4 ém section) c'est le radio qui répond, il s'étonne que pas le S/Lt, je dis
qu'il observe à lajumelle et que pour l'instant OK. du temp passe,d'un coup le /Lt me dit, là, là; les
vies, et en effet, ils s'vancaient letement, méfiants. Je dis auS/Lt, attendons pour vois s'ils seront nombreux. En effet il en arrivaient... Je dis au S/Lt vous devez appller la Cie, donner les coordonnées du pagodon (y avaie plein de viets tout prêt) et demander un tir d'artillerie. Non, non, fâites le vous
mais mon Lt,c'est à ous de donner les ordres, ,si le Lt VERVRUYSSE vient en ligne et demande pourquoi
c'est pas vous.? Vous lui direz que je suis près du FM et que j'oberve leurs mouvements. Bon alors....
44 de 4 m'ntendez-vouys, réondez. Ici 4 je vous ented 44. C'est toujours le radio. Je lui signale la situation et demnde le Lt. Celui-ci prend lacommunication, e ne s'étonne pas qe ce n'est pas le S/Lt.
Je lui indique la situation et demande un tir (exempl, les cartes codées, en haut des lettres mélangées, par exemple: D,RU,H,Z,S, et en verticale, 6, 3,5,9,etc...) donc dempande un tir en H5 (ici fictif,bie sur me souviens plus) et on entend le sifflement des obus, presque en polein sur le pagodon,
,Une 2 me et 3 éme alve, cettedernière allongéed'environ 100m. et les viets n'ont pa insister.
La parole du S/Lt , il e dit, et bien là, j'en ai appris.
Hélas, le 16 avril, lors de la dernière grande bagarre, ou le Btn perdit près de 1/3 de ses effectifs,je le
répète hélas, car il était convenable, pas un emm.... été tué, de même que le Sgt PECHER (mais pour
lui, j'ai déjà rconté).
Indochine

Nom PATEL



Nom marital



Prénoms Bernard Jean Marie



Date de naissance 21-01-1931



Commune de naissance Paris 16



Département de naissance 75 - PARIS (EX-SEINE)



Matricule au corps



Recrutement



Date de décès 16-04-1954



Lieu de décès Village de Thuong (Nord Vietnam)



Cause du décès Tué au combat



Grade sous lieutenant



Corps 5e régiment étranger infanterie 3e bataillon



Lieu de transcription Paris 16



Indochine

Nom PECHER



Nom marital



Prénoms Alfred



Date de naissance 29-03-1930



Commune de naissance Milokov district Marianske Lazne



Pays de naissance Tchécoslovaquie



Matricule au corps 77032



Recrutement



Date de décès 16-04-1954



Lieu de décès Phu Nha (Nord Vietnam)



Cause du décès Tué au combat



Grade Sergent



Corps 3/5e régiment étranger d infanterie



Lieu de transcription Paris 01




......
Revenir en haut Aller en bas
RAPACE 04

RAPACE 04

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 4176
Date de naissance : 24/07/1967
Age : 53
Localisation : saône-et-loire
Date d'inscription : 02/01/2009

- Le triste destin d'un sous-lieutenant. Empty
MessageSujet: Re: - Le triste destin d'un sous-lieutenant.   - Le triste destin d'un sous-lieutenant. Icon_minitimeLun 15 Avr - 20:29:10

- Le triste destin d'un sous-lieutenant. 763353 - Le triste destin d'un sous-lieutenant. 357970 - Le triste destin d'un sous-lieutenant. 763353
Revenir en haut Aller en bas
ALOYS

ALOYS

Masculin
Sagittaire Serpent
Nombre de messages : 20188
Date de naissance : 19/12/1953
Age : 67
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2006

- Le triste destin d'un sous-lieutenant. Empty
MessageSujet: Re: - Le triste destin d'un sous-lieutenant.   - Le triste destin d'un sous-lieutenant. Icon_minitimeLun 15 Avr - 22:05:13

- Le triste destin d'un sous-lieutenant. 357970 - Le triste destin d'un sous-lieutenant. 357970
Revenir en haut Aller en bas
lelong

lelong

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 2725
Date de naissance : 01/01/1964
Age : 57
Localisation : ardeche
Date d'inscription : 19/04/2010

- Le triste destin d'un sous-lieutenant. Empty
MessageSujet: Re: - Le triste destin d'un sous-lieutenant.   - Le triste destin d'un sous-lieutenant. Icon_minitimeLun 15 Avr - 23:02:20

- Le triste destin d'un sous-lieutenant. 763353 - Le triste destin d'un sous-lieutenant. 357970 - Le triste destin d'un sous-lieutenant. 763353
Revenir en haut Aller en bas
jowell

jowell

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 277
Date de naissance : 25/05/1961
Age : 59
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 24/03/2012

- Le triste destin d'un sous-lieutenant. Empty
MessageSujet: Re: - Le triste destin d'un sous-lieutenant.   - Le triste destin d'un sous-lieutenant. Icon_minitimeMer 17 Avr - 19:54:16

- Le triste destin d'un sous-lieutenant. 763353Merci Michaux pour tous ces récits oh combien passionnants , car là c'est du vécu , pas un bouquin où le gars en rajoute , respect à vous les anciens et à ceux qui ne sont jamais revenus. encore merci . - Le triste destin d'un sous-lieutenant. 357970
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




- Le triste destin d'un sous-lieutenant. Empty
MessageSujet: Re: - Le triste destin d'un sous-lieutenant.   - Le triste destin d'un sous-lieutenant. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
- Le triste destin d'un sous-lieutenant.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH :: SECTION>SUJETS LEGION ETRANGERE+AVIS de RECHERCHE et de DECES-
Sauter vers: