LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH

SOYEZ LES BIENVENUES
 
Mayotte " c'est la France " Mon_si12AccueilS'enregistrerConnexion

 

 Mayotte " c'est la France "

Aller en bas 
AuteurMessage
MEKONG

MEKONG

Masculin
Bélier Buffle
Nombre de messages : 4567
Date de naissance : 31/03/1949
Age : 71
Localisation : THAILANDE
Date d'inscription : 19/03/2015

Mayotte " c'est la France " Empty
MessageSujet: Mayotte " c'est la France "   Mayotte " c'est la France " Icon_minitimeLun 15 Juin - 13:07:35

Vu dans la presse hier cette phase du 1er ministre Manuel VALS

MAYOTTE C'EST LA FRANCE.

Bien que je sois assez septique, puisqu'il le dit et que parait-il il ne faut pas le fâcher sinon il s'énerve, passons :faché: 

Mais cela m'a fait remonter un souvenir sur cette partie du monde.

Mayotte " c'est la France " 643379 Mayotte " c'est la France " 643379 Mayotte " c'est la France " 643379 

En juillet 1975 , j'étais en service à la 1ère compagnie de la 13 à DIKHIL.

Le secteur était loin d'être calme. Des combats violents opposaient les éthiopiens de l'autre côté de la frontière, et un poste avait été établi à Galafi, pour surveiller tout cela, désarmer et contrôler ceux qui passaient la frontière, les envoyer vers les camps de réfugiés.
Il fallait aussi patrouiller et surveiller les chantiers de la Colas, qui faisait la route de Dikhil à la frontière.
Et comme un peu avant les Afars et les Issas s'étaient frités, qu'il y avait eu des victimes, que la frontière théorique entre les deux ethnies était à Dikhil, il faillait veiller au grain pour que cela ne dégénère pas.

On était au taquet, les sections ne rentraient au quartier que pour se remettre en condition avant de repartir en mission.
Il y avait bien des renforts des autres unités de la 13, voire d'autres régiment, mais comme c'était notre secteur, on ne chomait pas.

Et voilà qu'un soir de juillet, le commandant de compagnie réunit les cadres et annonce la venue d'une section de renfort (  :hrte: :hrte: ) en provenance....Des Comores  ???

Et effectivement le lendemain matin, des camions en provenance de Djibouti nous amène ces légionnaires.

Aux ordres du lieutenant De Carvallo il sont 30/40 avec un SCH , un groupe commandement et 3 groupes de combat. Je connais l'un des chefs de groupe, le Sgt PERRIN qui a fait l'instruction avec moi à Bonifacio.

Plus surprenant, ils sont en tenue de sortie et avec très peu de bagages.

L'accueil terminé, on essaie d'un savoir plus.

La section arrive de MORONI. Détachée du DLEC qui se trouve en majorité à MAYOTTE , cette section se trouvait en Grande Comores.

D'un seul coup l'indépendance est proclamée, genre pustch . La section est regroupée, en tenue de sortie , ils sont autorisés à prendre quelques affaires personnelles, mis dans dans un avion en direction de Djibouti.
Il doivent laisser sur place paquetage, équipements, armement et pour certains épouse ( enfants, je ne sais pas ).

Arrivés à Djibouti, le haut commandement est pris de court, et décide pour rester discret de les envoyer à Dikhil.

Pour nous pas de problème. Hébergement, il y a de la place, nourriture et administration pas de problème.
Une ou deux rotations sur Djibouti et les voilà habillés, équipés, armés, la 13 devait avoir ce qu'il faut en stok.

Pour les véhicules, une jeep pour le chef de section et des véhicules type Renault pour les groupes. Faut croire qu'il n'y avait pas assez de VLRA.

C'était une bonne section, et ils ont rendu bien des services. Un seul incident durant le séjour.
Le CCH transmetteur avait réussi à se mettre en liaison graphie avec MAYOTTE, pour essayer d'avoir des nouvelles de leur famille.
Cela à hurlé et fait tout un tintouin au commandement des transmissions.
Le Cne GARROT commandant d'armes et le colonel LARDRY n'avaient ps le coeur à le sanctionner et à part un remontage de bretelles et une sanction de principe, il s'en est bien sorti.

Cette section est restée environ 2 mois, avant que les huiles parisiennes et légionnaires décident de la rapatrier sur Bonifacio.
Ceux qui étaient en début de séjour, se sont vus proposer de repartir rapidement, les autres reprenant le tour normal.

Fin de l'histoire pour eux.

Le DLEC
Mayotte " c'est la France " 330030index est devenu le DLEMMayotte " c'est la France " 700174index

Plus tard des compagnies du GOLE puis du 2°RE ont renforcé ce détachement. Et l'histoire continue.

Alors MAYOTTE c'est la France ...BOF... c'est français mais cela ne le sera pas longtemps si l'on cesse d'y avoir des troupes.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mayotte " c'est la France "
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH :: SECTION>SUJETS LEGION ETRANGERE+AVIS de RECHERCHE et de DECES-
Sauter vers: