LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH

SOYEZ LES BIENVENUES
 
- L"histoire du légionnaire GRANVILLE. Mon_si12AccueilS'enregistrerConnexion
-38%
Le deal à ne pas rater :
– 38% sur PHILIPS SpeedPro Aspirateur Balais 2 en 1 sans Fil
209.99 € 339.99 €
Voir le deal

 

 - L"histoire du légionnaire GRANVILLE.

Aller en bas 
AuteurMessage
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32771
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 88
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

- L"histoire du légionnaire GRANVILLE. Empty
MessageSujet: - L"histoire du légionnaire GRANVILLE.   - L"histoire du légionnaire GRANVILLE. Icon_minitimeSam 1 Oct - 13:32:08

GRANVILLE, était un ex G.I. qu avait débarqué en 1945 à GRANVILLE, Normandie, ville située
non lin du Mont St Michel..
Il avait y avait conu une jeune fille française et avait eus un enfant avec elle.
Il s'éait fait démobiliser en  France et, pour pouvir changer de nom, il s"état engagé à la Légion
sous le nom de GRANVILLE.
Il partit pour l'Indochine e fut mu au 3/3 REI à Cao-Bang.
Il voulait devenir Français, changer son nom américain cntre clui de GRANVILLE.
Lors de l'évacuation de Cao-Bang zn octobre 1950,, le groupement du Colonel CHARTON éait
continuellement harcelé par les viets, et tombait sans cesse dans des embuscades.. Lors d'une de celle-ci, il y fu fravement blessé à la tête. Il se traina jusqu(à un arbre, auquel il s'adossa.
Des camarades de la colonne qui dégilait sur la piste, e rouvère.
- Eh bien GRANVILLE, qu'es-ce qui t'arrive ?
- J'ai reçu un balle en pleine tronche, et j'atttend le toubib.
Ce dernier, qui avait éé très gravement blesé, arriva sur une civière, regarda la blessure, et fit un
signe imperceptible aux camarades.( le Docteur, devait mourir 2 jours après) il ne put faire grand chose. GRANVILLE déclara, je crois bien que e suis foutu.
- Mais non, ripoèrent ses camarades, on va e bracarder.
- Ne vous fatiguez pas les poes, je sens bien que ma vie fou le camp, ce qui m'embète le plus, c(est que ma fiancèe m'atend là-bas, ainsi que ma fille, que je n'ai pas encore connue.
Il pousa un frand soupir et mouru.
Ses compagno, ne pouvaient l'ensevelir, alots ils l'enveloppère dans une toile de tente et l'adosèrent à l(arbre, en espérant que les viets pourraient lui donner une sépulture décente.
Revenir en haut Aller en bas
 
- L"histoire du légionnaire GRANVILLE.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH :: SECTION>SUJETS LEGION ETRANGERE+AVIS de RECHERCHE et de DECES-
Sauter vers: