LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH

SOYEZ LES BIENVENUES
 
- INDO, opération Hirondelle, un grand succès mais à quel prix... Mon_si12AccueilS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -32%
-32% sur le purificateur d’air Dyson Pure Cool ...
Voir le deal
229 €

 

 - INDO, opération Hirondelle, un grand succès mais à quel prix...

Aller en bas 
AuteurMessage
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32771
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 88
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

- INDO, opération Hirondelle, un grand succès mais à quel prix... Empty
MessageSujet: - INDO, opération Hirondelle, un grand succès mais à quel prix...   - INDO, opération Hirondelle, un grand succès mais à quel prix... Icon_minitimeJeu 15 Nov - 15:08:01

A midi,les 29 Dakotas arrivent au dessus de l'objectif, un "Go" et les hommes sautent e le sol monte très vite car l'air pore mal vu la chaleur étouffante. Malgré les précautions qui ont étés prises,plusieursn tombent dans le Song Ky Kong, ils y barbotent un moment avant d'en sortir, sans autre mal qu'une belle frousse. Les ares attérissent dans la rizière sèche ou sur les diguettes.
La C.I.P.L.E de BERTRAND chargée de ramasser les parachutes et le maériel, ramasse aussi 13 blessés,c'es beaucoup.
Aussitôt regroupées,les autres compagnies courent vers leurs objectifs. La 5 éme de BOGE,fonce vers le pont détruit et l'atteint à 15 H, il se met en protection sur les 2 rives.La 4 éme Cie de GILOT s'empare du village de Ban Tau, rejoint BOGE, traverse le fleuve et va jusqu'à Loc Binh. La 6 éme Cie de VIAL  fouillent deux villages. A 16 H 45,MERGLEN rend compte au Colonel DUCORNAU que tous les objectifs ont étés atteints et sont tenus.
La surprise des Viets a été totale, au nord de Langson les paras découvrent d'immenses grottes,
cachant des stocks d'armes,munitions,raviaillement etc.. Ils font tout bruler et sauter.La mission est remplie avec succès. Mais rese à faire le plus long,le plus dur et le plus dangereux, une marche de 80 Km pour rejoindre Ien Yen.
A 17 H les paras du 6 éme B.P.C. de BIGEARD quitte Langson; à 18 H les derniers paras du 8 éme
G.C.P. de TOURRET partent à leur tour et 200 civils en profitent pour le suivre et quitter le Paradis
Vietmminh. Premi§re étape Loc-Binh à 20 Km où les atends le 2 éme BEP . Il fai une chaleur torride
la marche est épuisante , 1 homme meurt dun coup d'un coup de chaleur; pourtant la cadence de
marche es maintenue et, le 18 juillet à 1H30,le 6 éme B.C.P. fait liaison avec la compagnie BOGE du
2 éme BEP. 3 quars d'heure plus ard , arrive le 8 éme G.C.P. au complet. Les hommes s'écroulent de
fatigue à l'intérieur du dispositif de protection. Tandis que le 2 BEP protège leur reposil recoit  un
parachutage de ravitaillment et l'on évacue les blessés par hélico.Lorsque les paras de BIGEARD et
TOURRE se réveillent,une mauvaise nouvelles les attends; les camions ne pourront dépasser Dinh-Lap en raisons des nombreuses coupures faies par les Viets, ela malgré les efforts du génie et des légionnaires u Colonel RABERIN appelé en renfort.
A 17H le mouvement vers Dinh Lap commence. E, tête le 8 G.C.P. suivi à une 1/2H du 6 B.P.C.vient
ensuite le G.C.M.A. et le P.C. Pndant ce temp, sur ordre de DUCORNAU le 2 BEP détruit tout le matériel intransportable et c'est dur, car les parachutes refusent de brûler "On" se demande vrai-
ment pourquoi il est interdit de fumer dans les salles de pliages! en dernier ressort il faut faire un
grand feu et déposer les parachutes un à un pour les faires... fondres.
30 Km, ce ne serait rien pour les paras,mais sous cette chaleur accablante qui brûle les poumons
et provoque une asphysie prgressive. Des civils s'écroulent. Le L BERTRAND en serre file, voit de
emps en temps des cadavres. Dans les unitès, curieusement ce sont le vietnamiens qui supporent
moins bien la chaleur; il faut lesdébarasser de leurs sacs et armes.Il y a tant d'hommes épuiss que le Général GILLES fait largeur un message lesté à DUCORNAU pour l'informer qu'en cas de nécessité
il fera déclencher l'opération "Moineau" le parachuage en arrière de la clonne d'une compagnie chargée de prendre en charge les hommes épuisés.
Mais "Hirondelle" n'a pas besoin de moneau, le groupement parachutises es fait d'hommes énergiques. On serre les dents, on s'enraide. Le Sgt BAUER et ses infirmiers ne choment pas. Ils ont récupérés quelques petits chevaux,e ont hissés les hommes arrivés au bout de couse. 2 béres
rouges inquiétent BAUER,ils n'ont même plus la force de rester à califurchon. BAUER les fait tenir
par des légionnaires qui les empêchent de tomber.
- Sergent, dit soudain l"un d'eux, regardez !
L'un des paas n'est plus qu'un pauvre sac balloé par la marche du cheval; un peur plus tard un second est dans le même cas et... en 1 H les deux sont morts.
A 23H15 les premiers paras prennent contac avec les légionnaires de RABERIN, mais, il leur faudra
3 H de marche supplémenaire avant d'arriver à Dinh Lap. Quans le 2 BEP arrive à son tour,ayant
recueilli tous ceux qui n'en pouvaient plus de cette marche infernale, il es 6H du matin.
Des rotations de camions remarquablement organisées enlèveront les bataillons paras,la dernière
unié n'embarque qu'à 21H et leur départ es salué par des rafales d'armes automatiques tirées par
les Viets, mais ils sont bien protégés par les légionnaires du 5 REI qui ripostent.
Le 20 juillet le 2 BEP débarque à IEN Yen eà 2H du matin, la marche rprend jusqu'à Pointe-Pagode
où des bateaux les attendent.Les hommes s'écroulent sur le terrain ets'endorment aussitùot. A 7H
on les réveille pour embarquer sur des LCT.
Le lendemain, il n'y aura plus un seul hommpe de l'opération Hirondelle qui sera encre en danger.
Revenir en haut Aller en bas
REPFIRST

REPFIRST

Masculin
Cancer Dragon
Nombre de messages : 2846
Date de naissance : 06/07/1952
Age : 68
Localisation : France
Date d'inscription : 07/09/2006

- INDO, opération Hirondelle, un grand succès mais à quel prix... Empty
MessageSujet: Re: - INDO, opération Hirondelle, un grand succès mais à quel prix...   - INDO, opération Hirondelle, un grand succès mais à quel prix... Icon_minitimeDim 18 Nov - 8:12:48

Merci camarade pour ce récit poignant d'une époque que peu d'entre nous ont vécu. 
(Je me demande si tu n'est pas le seul sur ce forum de l'avoir connu...?)
On comprend mieux maintenant la célébré expression "marche ou crève",qui prend ici tout son sens.    - INDO, opération Hirondelle, un grand succès mais à quel prix... 643379 - INDO, opération Hirondelle, un grand succès mais à quel prix... 88334
Revenir en haut Aller en bas
ALOYS

ALOYS

Masculin
Sagittaire Serpent
Nombre de messages : 19820
Date de naissance : 19/12/1953
Age : 66
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2006

- INDO, opération Hirondelle, un grand succès mais à quel prix... Empty
MessageSujet: Re: - INDO, opération Hirondelle, un grand succès mais à quel prix...   - INDO, opération Hirondelle, un grand succès mais à quel prix... Icon_minitimeDim 18 Nov - 10:31:47

merci Willy

ne pas oublier
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




- INDO, opération Hirondelle, un grand succès mais à quel prix... Empty
MessageSujet: Re: - INDO, opération Hirondelle, un grand succès mais à quel prix...   - INDO, opération Hirondelle, un grand succès mais à quel prix... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
- INDO, opération Hirondelle, un grand succès mais à quel prix...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH :: SECTION>SUJETS LEGION ETRANGERE+AVIS de RECHERCHE et de DECES-
Sauter vers: