LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH

SOYEZ LES BIENVENUES
 
L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Mon_si12AccueilS'enregistrerConnexion
-43%
Le deal à ne pas rater :
Grosse promo sur la Trottinette électrique GoRide Pro
199.99 € 349.99 €
Voir le deal

 

 L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE

Aller en bas 
AuteurMessage
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32771
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 88
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Empty
MessageSujet: L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE   L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Icon_minitimeMar 10 Sep - 12:06:37

6 juillet 1962 : l’assassinat sordide de Roger Degueldre par la République, version De Gaulle.
   Le jour où les « fells » entreront à Alger, j’espère trouver trois compagnons pour garder les faces du Monument aux morts et tomber en tirant une dernière salve de PM – R.D –
C’est quelques heures seulement après le génocide du 5 juillet 1962 qui, rappelons-le, fit plus de trois mille victimes parmi la population civile européenne, que dg prit sa décision de faire fusiller le lieutenant Roger DEGUELDRE qui, fidèle à son engagement « La mort plutôt que le déshonneur! », avait justifié son action dans l’OAS par ces mots : « Mon serment, je l’ai fait sur le cercueil du Colonel Jeanpierre.
Plutôt mourir, Mon Colonel, que de laisser l’Algérie aux mains du FLN, je vous le jure !
»
Le lendemain, 6 juillet 1962, à l’aube, au fort d’Ivry, Degueldre se présenta devant le peloton d’exécution en tenue de parachutiste, le drapeau tricolore sur la poitrine, drapeau auquel il avait tout sacrifié et qu’il avait choisi comme linceul.
Autour de son cou, il avait noué un foulard de la légion. Dans la poche intérieure de sa vareuse, il y avait la photo d’un bébé, son fils qu’il n’avait jamais vu. Il avait conçu cet enfant dans la clandestinité. Le bébé était venu au monde alors que le père se trouvait dans sa cellule de condamné à mort.
« Dites que je suis mort pour la France ! » s’écria-t-il à l’adresse de son défenseur.
Puis il refusa qu’on lui bande les yeux et, au poteau cria : « Messieurs, Vive la France ! » avant d’entonner la Marseillaise.
Les soldats qui devaient l’exécuter, émus par son courage, hésitèrent à tirer. La première salve le blessa seulement : Une seule balle l’atteignit sur les douze qui furent tirées : au ventre dirent certains… au bras affirmèrent d’autres.
Quoiqu’il en soit, le fait certain c’est que Degueldre ne fut pas atteint de manière décisive.
 
L’adjudant chargé de donner le coup de grâce se précipita, l’arme à la main, pour accomplir sa sinistre besogne et se rendit compte que le condamné était toujours en vie. Sa tâche ne consistait désormais plus à achever un quasi-mort censé avoir reçu douze bouts de métal… mais bel et bien de tuer un vivant. Et ce sont là deux choses bien différentes… Il en eut si terriblement conscience, que sa main pourtant préparée à cette macabre mission trembla, et que le revolver se déchargea dans le vide.
Parmi l’assistance, c’était la stupéfaction. Cette situation eut pour effet d’agacer le procureur qui, réveillé un peu tard, n’avait pas eu le temps de prendre son petit déjeuner. Et son estomac gargouillait. Mécontent, il fit signe à l’adjudant de se dépêcher. Pensant ce temps, Degueldre, à demi recroquevillé souffrait. Les coups de feu résonnaient encore à ses oreilles et il se demandait quand son calvaire prendrait fin.
L’adjudant, toujours tremblant, pointa une nouvelle fois son arme sur la tête de l’officier parachutiste, ferma les yeux et appuya sur la détente. Stupeur ! Rien ne se produisit. L’arme s’était enrayé. Une rumeur monta de l’assistance. Degueldre tourna la tête vers son exécuteur comme pour l’interroger. Aucune haine dans son regard… juste de l’incompréhension.
Exaspéré par cette situation –unique dans les annales de l’exécution- le procureur ordonna qu’une nouvelle arme soit amenée. Mais personne parmi les militaires présents n’en possédaient. Il fallait courir en chercher une… Et pendant ce temps, Degueldre était toujours vivant… et il souffrait.
A partir de ce moment là, tous les juristes s’accordent à dire que la sentence ayant été exécutée, puisque le condamné étant encore en vie, il fallait le détacher du poteau et lui donner les soins nécessaires. Autrement dit, on n’avait pas le droit d’achever le blessé. Mais les ordres étaient formels; Il fallait que Degueldre soit tué ! Il incarnait à lui seul, l’OAS, cette puissance qui avait fait trembler les Etats Majors, le FLN et l’Elysée… Il fallait exorciser jusqu’à son souvenir.
 
Et pendant que l’on s’affairait à se procurer une arme, celui qui, à cet instant, aurait pu changer le cours des événements ne réagit point. Pétrifié par la scène, glacé d’effroi, le défenseur du condamné demeurait inerte. Pourtant, il lui appartenait de tenter quelque chose, de courir jusqu’au supplicié, de le prendre dans ses bras et de le couvrir de son corps en invoquant la justice, en appelant à l’amour, en exigeant au nom de toutes les traditions humaines et chrétiennes qu’on fît grâce qu condamné. Cela s’était déjà produit dans l’Histoire quand la corde du pendu avait cassé et que la grâce lui avait été accordée. Mais non, l’avocat demeurait prostré, sans voix, mort… alors que Degueldre, lui, était vivant et qu’il le regardait.
Enfin on remit un pistolet à l’adjudant qui, blanc comme un linge, écoeuré par cette boucherie… mais servile au commandement de tuer, devait en finir puisque tels étaient les ordres et que le défenseur du condamné qui, seul avait qualité pour tenter quelque chose, se taisait.
Un nouveau coup de feu claqua. Stupeur ! Celui-ci fut tiré, non pas au-dessus de l’oreille comme l’exige le règlement, mais dans l’omoplate… Une douleur atroce irradia le corps du supplicié. Il regarda vers le ciel et ouvrit grand ses yeux. Peut-être perçut-il à cet instant que son calvaire prenait fin. Il était tout illuminé des illusions radieuses de ceux qui vont mourir et il lui sembla entendre, là haut, les voix des martyrs du 5 juillet lui murmurer : « Roger… Roger… dès aujourd’hui tu seras avec nous dans le Paradis ».
Puis une nouvelle détonation retentit… et ce fut la fin.
C’est ainsi qu’après Claude PIEGTS et Albert DOVECAR, Sergent au 1er Régiment Etranger de Parachutistes, mourut, assassiné, le lieutenant Roger DEGUELDRE, également du 1er R.E.P, Chevalier de la Légion d’honneur… Et les salves du peloton couvrirent un instant les plaintes et les râles qui montaient d’Oran, tandis que la France, en vacances, n’entendit rien. Et nous nous devons de ne jamais oublier son ultime message adressé au petit peuple d’Algérie : « Si je ne suis pas de leur race, ni né sur leur sol, je les ai beaucoup aimés et je les aime toujours ! »
Huit mois plus tard, le 11 mars 1963, le Colonel Jean BASTIEN-THIRY, Polytechnicien, tombait à son tour à 35 ans, sous les salves du peloton.
Décidément, le crime était profondément enraciné !…
Revenir en haut Aller en bas
ALOYS

ALOYS

Masculin
Sagittaire Serpent
Nombre de messages : 19821
Date de naissance : 19/12/1953
Age : 66
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2006

L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Empty
MessageSujet: Re: L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE   L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Icon_minitimeMar 10 Sep - 13:40:39

merci Willy de nous rappeler cette page sombre de notre Histoire


j'aurai aimé connaitre ces Hommes .....rien que pour les saluer respectueusement ....

ils n'étaient surement pas les ennemis de la France 

L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE 357970
Revenir en haut Aller en bas
MEKONG

MEKONG

Masculin
Bélier Buffle
Nombre de messages : 3993
Date de naissance : 31/03/1949
Age : 71
Localisation : THAILANDE
Date d'inscription : 19/03/2015

L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Empty
MessageSujet: Re: L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE   L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Icon_minitimeMar 10 Sep - 13:47:38

Est-ce qu'un jour on voudra bien nous rappeler les plus de 2 000 morts, assassinés par l' OAS, et pas seulement des arabes algériens mais aussi

- des militaires de carrière
- des appelés
- des policiers.

C'est bien joli de vouloir honorer et saluer ces hommes DEGUELDRE et DOVECAR parce qu'ils étaient légionnaires, mais cela n'enlève rien à leur
crimes et à leurs actions terroristes.

Il on fait un choix, mauvais et  perdu d'avance et il l'ont payé et ce n'est que justice.

Maintenant la façon dont ils ont été exécutés est à chier mais c'est un autre  problème.
Revenir en haut Aller en bas
laowai

laowai

Masculin
Balance Chèvre
Nombre de messages : 2569
Date de naissance : 19/10/1943
Age : 76
Localisation : France
Date d'inscription : 01/02/2010

L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Empty
MessageSujet: Re: L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE   L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Icon_minitimeMer 11 Sep - 1:59:38

L'OAS  n'aurait jamais existée si de Gaulle n'avait pas virée sa cuti
il a roulé l'armée et les européens d'Algérie dans la farine par des promesses non tenues 
pourtant c'est grâce à eux qu'il est parvenu au pouvoir .

discours du 13 mai 1958
tous Français de Dunkerque à Tamanrasset
Alger le 4 juin 1958
je vous ait compris
à partir d'aujourd'hui la France considère que dans toute l'Algérie
il n'y a qu'une catégorie d'habitants , il n'y a que des Français à part entière
discours de Mostaganem le 6 juin 1958
vive l'Algérie Française

il a reproché aux quatre généraux putschistes ce qu'il avait fait au général Pétain.
Connaissant à coup sur le résultat du référendum sur l'indépendance de l'Algérie
il a continué a faire tuer des soldats dans des opérations inutiles pour sois disant être
en position de force pour la négociation finale , alors qu'il a céder sur tout aux accords d'Evian
et même fait cadeau du Sahara
le massacre des harkis , en comparaison des 2000 morts de l'OAS ,là on parle de dizaines de milliers
les plus grands criminels sont les hommes politiques , mais ils ne payent jamais , au contraire
Revenir en haut Aller en bas
SCANZI

SCANZI

Masculin
Cancer Serpent
Nombre de messages : 2046
Date de naissance : 02/07/1953
Age : 67
Localisation : POLYNESIE , LORRAIN d'origine
Date d'inscription : 26/09/2017

L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Empty
MessageSujet: Re: L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE   L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Icon_minitimeMer 11 Sep - 2:37:09

BONJOUR


Il me plait a dire ......................
LAISSONS LES CADAVRES DANS LES PLACARDS..........
Je sait que , sur Ce forum ........................
certains ont payés le prix fort de cette triste

période...............
Certes il ne faut pas faire l'impasse dessus.........
Mais je crois que rien ne sert a remuer la merde..
TROP DE POLÉMIQUES

TROP DE SOUVENIRS CUISANTS


TROP DE TROP DE TROP DE.....................
Profitons de ce que le tous puissant nous accorde comme crédit
vivons cela a fond les gamelles..............
Revenir en haut Aller en bas
laowai

laowai

Masculin
Balance Chèvre
Nombre de messages : 2569
Date de naissance : 19/10/1943
Age : 76
Localisation : France
Date d'inscription : 01/02/2010

L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Empty
MessageSujet: Re: L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE   L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Icon_minitimeMer 11 Sep - 3:24:41

merci Kamarade  scanzy de t'inquiéter de nos écrits 

mais nous débattons d'un sujet historique et en toutes 

courtoisies sans polémiques , personne ne possède la science 

infuse et les discussions sur ce forum sont bénéfiques

pour ce qui nous reste de neurones sinon on va finir comme

des légumes ,mais pas comestibles pour la soupe  L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE 69847

Revenir en haut Aller en bas
MEKONG

MEKONG

Masculin
Bélier Buffle
Nombre de messages : 3993
Date de naissance : 31/03/1949
Age : 71
Localisation : THAILANDE
Date d'inscription : 19/03/2015

L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Empty
MessageSujet: Re: L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE   L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Icon_minitimeMer 11 Sep - 6:24:24

Je savais que mon commentaire aller déclencher des réactions et c'est normal.

La guerre d'Algérie a été une immense tragédie qui a divisé les français durant 8 ans l'amenant au bord de la guerre civile même en France.

Cette guerre a été une guerre de décolonisation avec toute ses horreurs et ses crimes et cela les politiques dès le départ n'ont pas voulu le voir alors que l' Indochine aurait du leur ouvrir les yeux sur l'issue à attendre.
Aucuns quelque soit leur partis ( sauf les communistes ) n'ont prise les mesures pour régler le problème politique.
Cela a été aussi une guerre civile entre algériens et par la suite une guerre civile entre français en Algérie.

On peut toujours parler de la responsabilité de de Gaulle mais aucun des autres dirigeants politiques n'avait la solution.
De Gaulle a été porté au pouvoir par l'armée en 1958 alors que beaucoup n'avaient pas  confiance en lui et ils l'ont regretté.
Mais y avait il une autre solution.

De Gaulle n'a jamais été un " colonial " et n'a jamais été pour le maintient des colonies. Appeler l'Algérie des départements n'en faisait pas pour autant
autre chose qu'une colonie. C'est pas parce que l'on appelle un chat un chien que cela en fait un chien.

Alors on peut lui reprocher la mauvaise gestion de la fin de la guerre et l'abandon des harkis, ont peu lui reprocher beaucoup de choses, mais on doit reconnaître qu'il ne faisait qu'appliquer ce que voulaient la grand majorité des français : qu'on quitte l'Algérie et arrête des faire tuer nos soldats pour une utopie.

Il l'a mal fait, mais la façon dont certains se sont opposés à lui a peut-être accélérer les choses.

Mais il ne faut pas oublier que les années passants tous les politiques en France se sont réclamés de lui et sa pensée, de la gauche à l'extrême droite.

On doit reconnaître qu'il a vu ( comme en 40 ) avant tous ce que serait l'avenir et qu'il a agit en fonction. Et je ne suis pas du tout gaulliste.

Et qui aujourd'hui peut penser que l' Algérie c'est la France.
Revenir en haut Aller en bas
ALOYS

ALOYS

Masculin
Sagittaire Serpent
Nombre de messages : 19821
Date de naissance : 19/12/1953
Age : 66
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2006

L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Empty
MessageSujet: Re: L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE   L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Icon_minitimeMer 11 Sep - 11:27:48

ce fut un conflit fratricide tu as raison Mékong des deux côtés se fut implacable.

mon humble avis De Gaulle fit l'erreur en 1958 de ne pas avoir fait en sorte d'arrêter toutes les opérations afin qu'une solution pacifique soit mis en oeuvre pour que chacun y trouve son compte...

rappelons tout de même que notre Armée sortait d'un conflit sanglant en Indochine trahie par des syndicats et partis politique, cela dans l'indifférence général de la population... 

nous pouvons comprendre l'amertume et la colère des généraux, ainsi que la loyauté de soldats envers des chefs respectés.  
   
en parlant de l'Algérie, j'ai toujours une pensée émue pour nos Harkis et leur famille massacrés lors de notre départ, on parle de plusieurs centaines de milliers....ceux qui eurent la chance de rentrés en métropole furent délaissés par la République.

merci Mékong de cet échange  

L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE 23408 L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE 305435
Revenir en haut Aller en bas
MEKONG

MEKONG

Masculin
Bélier Buffle
Nombre de messages : 3993
Date de naissance : 31/03/1949
Age : 71
Localisation : THAILANDE
Date d'inscription : 19/03/2015

L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Empty
MessageSujet: Re: L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE   L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Icon_minitimeMer 11 Sep - 11:49:32

Oui bien sur.
je me suis toujours intéressé à cette histoire de la décolonisation.

Tu dis 1958, mais c'est dès 1955 que nos hommes politiques auraient du comprendre qu'une guerre de "libération" était ingagnable.
l'exemple de l' Indochine pour nous, puis du Maroc, mais aussi de l' Indonésie et de la Malaisie pour les néerlandais et les anglais, du Kenya encore les anglais. Tous ces conflits ont été sanglants et ont abouti à l'indépendance.

Alors céder aux lobbys colonialistes et jusqu'au boutistes était une erreur incroyable.

La deuxième grosse différence avec l' Indochine perdue dans l'indifférence des français, c'est qu'en Algérie ont en envoyé le contingent.
Et que voir nos appelés revenir les " pieds devant " mutilés et traumatisés cela ne pouvait pas durer.
Surtout que ceux-ci ( et je m'en souviens bien que jeune ) disaient :

" les colons sont sont des gros cons d'exploiteurs et ne méritent pas qu'on se battent pour eux "
" les pieds noirs sont quand même pas très sympas "
" les arables sont exploités, sont pas français et ont raison de se révolter ".

Et aussi beaucoup de grands chefs militaires dont les plus connus l'on dit et écrit ( MASSU, BIGEARD et bien d'autres ) il faut trouver une solution politique et pas militaire qui à long terme ne tiendra pas.

Toutes ces incompréhensions ont fini par les drames dont on parle.
Mais pour moi, cela ne justifie pas les actions criminelles et les dérives de certains.
Revenir en haut Aller en bas
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32771
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 88
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Empty
MessageSujet: Re: L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE   L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Icon_minitimeMer 11 Sep - 12:05:30

Je rectifie un ... peu, ce qu(a écrit MEKONG, je le cite.... De GAULLE n'a jamais été pour

 les colonies....

 Mais quandil étaitau pouvoir en 1946, et que le les USA ne voulaient pas le retour des

 Français en Indochine, et qu'ils appuyaient le Vietminh,Lui De GAULLE, c'est empressé

 d'envoyer d'abordLe Général LECLERCQ, puis une Division notamment blindée avec

 le Colonel  MASSU. ce,pour rétablir la présence Française.
Revenir en haut Aller en bas
MEKONG

MEKONG

Masculin
Bélier Buffle
Nombre de messages : 3993
Date de naissance : 31/03/1949
Age : 71
Localisation : THAILANDE
Date d'inscription : 19/03/2015

L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Empty
MessageSujet: Re: L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE   L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Icon_minitimeMer 11 Sep - 12:57:12

MICHAUX a écrit:
Je rectifie un ... peu, ce qu(a écrit MEKONG, je le cite.... De GAULLE n'a jamais été pour

 les colonies....

 Mais quandil étaitau pouvoir en 1946, et que le les USA ne voulaient pas le retour des

 Français en Indochine, et qu'ils appuyaient le Vietminh,Lui De GAULLE, c'est empressé

 d'envoyer d'abordLe Général LECLERCQ, puis une Division notamment blindée avec

 le Colonel  MASSU. ce,pour rétablir la présence Française.

Oui c'est vrai car de Gaulle voulait que la France reprenne possession de ses colonies perdues. Et c'était en 1945 juste après la défaite du Japon.
Il ne voulait pas laisser les américains décider des territoires français.
Mais il a bien recommandé à LECLERC de négocier.

Et ayant quitté le pouvoir peu après, il a toujours conseillé à ses partisans de ne pas trop s'investir dans cette guerre.

De Gaulle était un officier de la métro. Sa politique n'a jamais été coloniale et il le dit bien dans ses mémoires.
Et il avait promis qu'il accorderait  l'indépendance aux colonies qui le rejoindraient dans la France Libre.
Et il en a toujours voulu à l' Indochine d'être restée pétainiste et à l' Afrique du Nord de ne pas avoir rejoint la France libre dès 1940.
Et ensuite d'avoir été d'abord Giraudiste avant de se ranger sous sous fanion.

S'il y a bien des défauts que l'on doit admettre chez de Gaulle c'est d'être rancunier et d'être intransigeant et autoritaire.
Revenir en haut Aller en bas
laowai

laowai

Masculin
Balance Chèvre
Nombre de messages : 2569
Date de naissance : 19/10/1943
Age : 76
Localisation : France
Date d'inscription : 01/02/2010

L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Empty
MessageSujet: Re: L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE   L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Icon_minitimeMer 11 Sep - 19:30:55

MEKONG a écrit:
MICHAUX a écrit:
Je rectifie un ... peu, ce qu(a écrit MEKONG, je le cite.... De GAULLE n'a jamais été pour

 les colonies....

 Mais quandil étaitau pouvoir en 1946, et que le les USA ne voulaient pas le retour des

 Français en Indochine, et qu'ils appuyaient le Vietminh,Lui De GAULLE, c'est empressé

 d'envoyer d'abordLe Général LECLERCQ, puis une Division notamment blindée avec

 le Colonel  MASSU. ce,pour rétablir la présence Française.

Oui c'est vrai car de Gaulle voulait que la France reprenne possession de ses colonies perdues. Et c'était en 1945 juste après la défaite du Japon.
Il ne voulait pas laisser les américains décider des territoires français.
Mais il a bien recommandé à LECLERC de négocier.

Et ayant quitté le pouvoir peu après, il a toujours conseillé à ses partisans de ne pas trop s'investir dans cette guerre.

De Gaulle était un officier de la métro. Sa politique n'a jamais été coloniale et il le dit bien dans ses mémoires.
Et il avait promis qu'il accorderait  l'indépendance aux colonies qui le rejoindraient dans la France Libre.
Et il en a toujours voulu à l' Indochine d'être restée pétainiste et à l' Afrique du Nord de ne pas avoir rejoint la France libre dès 1940.
Et ensuite d'avoir été d'abord Giraudiste avant de se ranger sous sous fanion.

S'il y a bien des défauts que l'on doit admettre chez de Gaulle c'est d'être rancunier et d'être intransigeant et autoritaire.
parmi ses défauts j'y ajouterai :conspirateur ,manipulateur ,orgueilleux et le pire pour un militaire chef de l'état 
manque à sa parole mais comme il était plus homme politique que militaire c'est monnaie courante dans cette caste
Revenir en haut Aller en bas
chris33

chris33

Masculin
Taureau Tigre
Nombre de messages : 2778
Date de naissance : 03/05/1950
Age : 70
Localisation : saint louis de montferrand 33440
Date d'inscription : 29/03/2017

L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Empty
MessageSujet: Re: L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE   L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Icon_minitimeJeu 12 Sep - 10:35:43

De Gaulle '' un grand '' par la taille  L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE 63433

il est même pire que nos hommes politiques actuels 
Parole de fils de pieds noirs , mon père est né a Oran .
Revenir en haut Aller en bas
MEKONG

MEKONG

Masculin
Bélier Buffle
Nombre de messages : 3993
Date de naissance : 31/03/1949
Age : 71
Localisation : THAILANDE
Date d'inscription : 19/03/2015

L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Empty
MessageSujet: Re: L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE   L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Icon_minitimeJeu 12 Sep - 11:42:36

Qu'on l'aime ou qu'on l'aime pas, de Gaulle restera le plus grand homme d'état français du 20ème siècle dans l'histoire de France.
Comme Napoléon le siècle précédent.

Maintenant, suivant les époques, il a eu des zones blanches des grise et des noires.

Son passé militaire est classique et pas sans intérêt, mais c'est surtout comme politique à  partir de 1938/1939 qu'il restera dans l'histoire.
Il était surtout un penseur militaire.
Et son rôle à partir de 1940 dans la France Libre qu'on le veuille ou non.

Oser résister à Pétain en 1940 faillait oser et son autorité sur les grands chefs militaire français a été incontestable.
Ecarter GIRAUD, commander des JUIN, de LATTRE et autres demandait beaucoup de toupet et de conviction.

Quand a ses relations avec ROOSEVELT et CHURCHILL qui n'étaient pas bonnes surtout avec l'américain n'ont pas empêché de remettre la France en 1945 dans le camp de vainqueurs ce qui n'était pas évident.

Son rôle n'a pas été le plus brillant en Algérie, mais sur ce sujet les tords étaient largement partagés.

Bien sur l'avis des pieds noirs ne peut être que négatif, mais est il objectif....cela reste à démontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Empty
MessageSujet: Re: L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE   L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L'assassinat du Lieutenant DEGUELDRE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH :: SECTION>SUJETS LEGION ETRANGERE+AVIS de RECHERCHE et de DECES-
Sauter vers: