LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH

SOYEZ LES BIENVENUES
 
- La " Rue sans joie " était un des cauchemars du EFEO Mon_si12AccueilS'enregistrerConnexion

 

 - La " Rue sans joie " était un des cauchemars du EFEO

Aller en bas 
AuteurMessage
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32771
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 88
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

- La " Rue sans joie " était un des cauchemars du EFEO Empty
MessageSujet: - La " Rue sans joie " était un des cauchemars du EFEO   - La " Rue sans joie " était un des cauchemars du EFEO Icon_minitimeDim 14 Juin - 14:06:35

-Cette « Rue sans joie », étroite bande de terre entre mer et montagnes de l’Annam, théâtre de combats meurtriers, fut l’un des hauts lieux de cette guerre d’Indochine qui a dominé la politique française de 1946 à 1954 et dont le souvenir a pesé lourdement sur le drame algérien. Renaissant de ses cendres en 1957, elle n’a cessé ensuite de poser un problème insoluble aux États-Unis. Incapables de résoudre leurs propres contradictions, le Laos et les deux Viêt-Nam n’en sont pas moins venus à bout des meilleures armées du monde. Pourquoi et comment ? Bernard Fall qui a fait de ce lieu un symbole du désastre indochinois répond à ces deux questions avec l’autorité d’un spécialiste du Sud-Est asiatique et de la guerre subversive. Il est le seul écrivain à avoir eu accès aux archives officielles du Corps Expéditionnaire d’Indochine. Mais sa réponse est également celle du témoin direct. Ni militaire, ni journaliste, il a participé sur le terrain aux opérations, parfois sur les arrières ennemis, et recueilli de la bouche même des rescapés le récit des atroces embuscades qui marquèrent cette guerre. Témoin capital de l’agonie française en Indochine, il en a écrit le maître-livre.

Et dans ce coin, c'était la 2 éme REI qui y était.
Revenir en haut Aller en bas
 
- La " Rue sans joie " était un des cauchemars du EFEO
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH :: SECTION>SUJETS LEGION ETRANGERE+AVIS de RECHERCHE et de DECES-
Sauter vers: