LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH

SOYEZ LES BIENVENUES
 
KOLWESI    30  ans   deja Mon_si12AccueilS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -30%
-130€ sur le Moniteur Gaming LG UltraGear ...
Voir le deal
299.99 €

 

 KOLWESI 30 ans deja

Aller en bas 
+9
NENESS
MICHAUX
obenheim
cchphil
theo DCD
Audace
freitas DCD
REPFIRST
AAMUNCH
13 participants
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
AAMUNCH

AAMUNCH

Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 65999
Date de naissance : 10/08/1958
Age : 63
Localisation : HAUTE CORSE CALENZANA
Date d'inscription : 03/09/2006

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeDim 18 Mai - 7:08:19

En Mai 1978 , 3000 soldats ''katangais'' venus d'Angola investissent la ville minière de Kolwezi .Soutenu par les cubains et les est-allemands , les tigres du front national de liberation du Congo s'emparent du centre ville et menacent les européens tandis que des dizaines d'africains sont massacrés . L'armée zaîroise est , comme a l'accoutumée en déroute .

Ami de l'Occident le President Mobutu demande l'aide militaire de la France . Le President Giscard d'Estaing donne le feu vert a la 11°DP pour lancer une opération de sauvetage a plus de 7000 kms de Paris . Le 2eme REP est mis en alerte le 17 Mai et après un voyage homérique atteint Kinshasa le 19 Mai . Ordres et contre-ordres se succcèdent . dans la moiteur de l'aéroport les legionnaires doivent bricoler les harnais des parachutes zaîrois t 10 inadaptés aux gaines francaises , et les officiers recherchent désespérement des cartes du pays .

L'effet de surprise est éventé par les declarations de presse et les informations sur les mouvements d'avions , donnés aux agents de l'est par des controleurs aériens appartenant a un syndicat connu ( triste mais vrai ) .

A Kolwezi le massacre commence , tout retard supplémentaire aurait des consequences incalculables . A 3h30 le colonel Gras et le colonel Erulin prennent la décision . On saute . Le saut a lieu le 19 Mai a 15h30 .

Premier saut opératonnel depuis Suez et l'Algerie , l'operation bonite sera bien accueillie par l'opinion francaise .

Au soir du 28 Mai les rebelles ont repassés la frontiere . le Regiment déplore cinq tués :

Sergent chef DANIEL
Caporal chef ALLIOUI
Caporal ARNOLD
Caporal HARTE
Legionnaire CLEMENT






Et DIX blessés : Sgt CABROL . Cpl OVARICK .Cpl PRUDENCE .Leg MARCO . Cpl MARCO . Cpl PAIN . Cpl DALLET . Leg FORESTIER . Lt RAYMOND .Cpl MUNOZ .Leg BRCKER

BILAN DE L'OPERATION BONITE

Plus de 2000 européens sauvés d'une mort probable
250 rebelles tués
2 AML détruites
plus de 1000 armes de guerre récupérées dont 4 canons sans recul . 15 mortiers . 21 LRAC . 10 mitrailleuses . 38 fusils mitrailleurs .

RECIt DU SGT ROSSI
ancien de la 4 du 2 eme REP
:: KOLWEZI ( la bataille de METAL-SHABA ) La mort du Sergent - Chef DANIEL


Une histoire a deux bouts : une origine et une fin. Elle tient par ces deux bouts que choisit chaque homme qui entreprend un récit. Il écrit donc deux fois son histoire. La première quand il la vit, agissant, et la seconde quand il entreprend de la raconter, éveillant ses souvenirs et les ordonnant en récit

Ce récit, pour le souvenir à tous mes camarades tués ou blessés, soit au cours de l’assaut initial, soit au cours du nettoyage de la ville de Kolwezi, où au cours des actions limites qui ont suivi l’occupation de la ville.

20 MAI 1978
Tandis que le nettoyage de la cité MANIKA se poursuit, une reconnaissance est lancée en direction des cités périphériques.
A 5 Km au nord-est de la ville, vers l’usine de Métal-Shaba, un accrochage sévère oppose la 4ème compagnie commandée par le Capitaine Grail (futur Général, commandant la Légion étrangère), à plusieurs compagnies de « tigres Katangais » nom qu’ils se sont donnés.
Après de violents combats, l’assaut donné oblige l’adversaire à décrocher en désordre abandonnant de nombreux tués et blessés ainsi q’un armement important, dont plusieurs mortiers, canons sans recul, armement individuel et mitrailleuses.


« Depuis le début de l’après-midi, nous marchons sur une voie de chemin de fer minière.
La 3ème section commandée par le Sergent – chef Cas progresse. Il fait très chaud. Le soleil de l’équateur tape sur les casques lourds que nous portons tous et qui nous permettent de nous différencier des rebelles Katangais.
Le Légionnaire Amon, qui ce matin, lors du saut à l’est de la ville s’est fait une blessure à la cheville (entorse) marche difficilement. Les cailloux du ballast lui procurent une grande souffrance, mais il marche. Il n’a pas le choix… sauf de rester sur place.
La journée de ce 20 mai a commencée à l’aube par un saut des plus improvisé, puisque effectué avec un matériel Américain auquel nous n’étions pas préparé. La devise « t’es Légionnaire !.... démerde-toi » a trouvé là toute sa signification.
La compagnie a reçu l’ordre de reconnaître la gare minière de Métal-Shaba au Nord-est de la Kolwezi.
La 3ème section reçoit l’itinéraire de la voie ferrée. Le reste des sections de la compagnie progresse en parallèle par la route qui borde la voie ferrée et la brousse environnante.
Donc, les trois groupes de combat de la section Cas menés chacun par le Sergent Kleber, le Caporal chef Stasso, et moi-même marchons sous « le soleil brûlant d’Afrique ».

Soudain les éléments de tête signalent des individus fuyant à notre vue. Je les aperçois également. Ce sont à priori des civils, de par les vêtements qu’ils portent .Prudence malgré tout !
A la sortie d’une courbe, nous apercevons au loin quelques bâtiments, et à proximité des wagons de minerais. C’est la gare, notre objectif ! Pour le moment nous sommes encore très éloignés du but et autour de nous c’est la brousse, L’herbe à éléphants très proche de la voie nous domine.
Le chef de section désigne les bâtiments comme objectif à atteindre
Quelques dizaines de minutes plus tard, essoufflés, et transpirants, nous arrivons. Le sentiment de malaise et d’insécurité que nous ressentions dans la savane s’apaise.
Les Légionnaires se postent en silence avec une habitude tant de fois répétée. Les chefs de groupe, munis de jumelles, observent.
Vers le Nord, la ligne de chemins de fer où nous étions disparaît derrière une colline de la brousse environnante. A contre bas à 200 mètres, la route qui suivait la voie ferrée la rejoint à un passage à niveau aménagé. Plus loin, quelques baraquements d’usine et à proximité des hommes, en uniforme, avec un important matériel ; le tout étant dissimulé sous des arbres, mais que nos jumelles à cette distance pouvait fort bien distingué.
Par radio, le chef de section rend copte au commandant de compagnie, qui de son côté progressait.
L’ordre d’identifier ces éléments nous parvient .Mais au même moment, lors de la mise en place d’un fusil mitrailleur (FM) sur une meilleure position, ces hommes nous aperçoivent. Nous entendons leurs cris d’alerte et immédiatement nous essuyons un feu nourri d’armes automatiques.
Cette fois, aucun doute possible. Ce sont des rebelles Katangais. A notre tour, nous fîmes feu à volonté.
Les trois fusils-mitrailleurs, par de courtes rafales débitent leurs bandes de cartouches. Un tir d’une extrême efficacité à cette distance.
Là-bas, c’est la débandade. Les fusils font aussi des ravages dans le camp adverse. Beaucoup de Katangais se trouvant dans les baraques de l’usine sortent affolés.
Nous étions tombés sur un fort détachement. Plus tard, j’appris que nous avions accroché l’effectif de trois compagnies.
Le crépi et le ciment du bâtiment qui nous abrite craquent sous les impacts des balles adverses. Une roquette de fusil tirée vient tourbillonner en face de moi dans un nuage de poussière, pour s’arrêter à une dizaine de mètre sans exploser.
Les rafales qui claquent sur les wagons à proximités provoquent des ricochets qui sifflent dans le ciel. Heureusement les rebellent affolés mitraillent sans précision. Je les vois courir dans la brousse alentour et disparaître. L’herbe très haute, plus de deux mètres couvre leur fuite.
Le risque d’une contre attaque adverse, compte tenu du nombre d’individus est important.
J’ordonne aux pistolets mitrailleurs (PM) à proximité de tirer en instinctif de courtes rafales dans ces herbes. L’assaut adverse ne vint pas.
Le Caporal- chef Stasso reçoit l’ordre de placer son fusil- mitrailleur (FM) sur un monticule à notre gauche. De sa nouvelle position il fit beaucoup de dégâts dans les rangs des « Tigres Katangais ».Quelques minutes suivantes, le tireur « FM » reçoit une balle dans la cuisse. Blessure sans gravité malgré une vive douleur ressentie par le blessé.
La position repérée devient vite intenable et ils doivent revenir, sous un déluge de balle.
Les munitions commençaient à diminuer considérablement, surtout pour les fusils-mitrailleurs. Déjà plus de quinze minutes que nous étions là à les fixer.
Le Légionnaire Susser allume avec son « FrF1 ( fusil de précision à lunette) un rebelle qui s’apprêtait à mettre en œuvre une mitrailleuse de gros calibre disposée sur une plate forme de véhicule. Il le tue. Quelques minutes plus tard, l’arme se met à tirer. Susser vise de nouveau et tue le second mitrailleur. Il recommence une troisième fois sur un tigre Katangais qui cherchait à récupérer l’arme pour cette fois la déplacer. Il n’y aura pas de quatrième tentative.

Pendant ce temps, le reste de la compagnie qui progressait sur la route, et la brousse, accroche des éléments rebelles qui se regroupaient sur la chaussée.
Le Sergent-chef DANIEL fut tué dans cet engagement.
Alors que seul sur la route sinueuse, à bord d’un véhicule 4l Renault, il ramassait les armes abandonnées par les rebelles, il dépassa ses camarades dissimulés dans la brousse dominant la route et tomba tout droit dans les bras des rebelles Katangais.
Son corps sera retrouvé après l’assaut, à moitié nu, une main attachée à son coup par du fil de fer. Son pantalon lui a été retiré .A-t-il été torturé ? Il a été tué de deux balles dans le cœur.
Pendant ce temps, nous recevons l’ordre de décrocher car un tir de mortier allait être exécuté incessamment.
La manœuvre est délicate, car elle nous oblige un court instant à être à découvert. Courbés, nous nous replions. Les impacts de balles claquent et siffles de plus belle.
Le Caporal Prudence est grièvement blessé. Pris en charge par ses camarades, il sera sauvé.
Nous franchissons un petit cours d’eau, qui nous rafraîchi, sans pour cela en boire une goutte.
Epuisés, de cette course frénétique sous les balles nous reprenons notre souffle, quand soudain, nous entendons des explosions. Une véritable pluie d’obus tombe sur le cantonnement rebelle.
La bataille continue une heure durant, avec des échanges violents. Elle se terminera par un assaut de la 4ème compagnie conjointement avec la 2ème compagnie du Capitaine DUBOS.
Les rebelles laisseront 90 morts sur le terrain et une grande quantité d’armes et de matériel.
La bataille de « Méthal-Shaba » sera la plus importantes de l’opération « LEOPARD ».



Dédié au :

Capitaine COEVOET Officiers d’opération (indicatif MOUETTE) superbe figure de la chevalerie chrétienne, sans peur, sans reproche, sans ombre, de la race des seigneurs de ceux qui attaquent en casoar et gants blancs ou qui meurent le dernier de la garde de Waterloo.


KOLWESI    30  ans   deja Azer10


KOLWESI    30  ans   deja 00001610



KOLWESI    30  ans   deja Erulin10




VIDEO de NENESS



montage image de neness

KOLWESI    30  ans   deja 800px-13


MON  SITE  

http://munchexmoser.e-monsite.com/


Dernière édition par AAMUNCH le Dim 18 Mai - 20:12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://munchexmoser.e-monsite.com/
REPFIRST

REPFIRST

Masculin
Cancer Dragon
Nombre de messages : 2855
Date de naissance : 06/07/1952
Age : 69
Localisation : France
Date d'inscription : 07/09/2006

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeDim 18 Mai - 9:15:13

Bonjour,

merci à JP. pour cette pensée!

Parcontre la liste des blessés et tués est incomplète.
Voici la liste officielle:

ETAT DES TUES ET DES BLESSES DU 2° REP
PENDANT LES OPERATIONS DE KOLWEZI
(Mai 1978)

1) - TUES :

Sergent-chef DANIEL
Caporal ARNOLD
Légionnaire CLEMENT
Caporal HARTE
Caporal-chef ALLIOUI


2) - BLESSES :

Sgt CABROL 2° Cie
C/C SENEKOVIC 2° Cie
Cpl OVACICK 2° Cie
Lég. SEEGER 2° Cie
Cpl PRUDENCE 4° Cie
Lég. SORAL 1° Cie
Lég. MARCO 1° Cie
Lég. GILBERT CCS
Cpl PAIN 1° Cie
Lég. RODRIGUEZ 3° Cie
Cpl DALLET 2° Cie
Lég. SVOBODA 3° Cie
Lég. FORESTIER 3° Cie
Cpl COURSON 3° Cie
Lt RAYMOND 2° Cie
Lég. DEMONT CAE
Cpl MUNOZ CAE
Lég. JAKOVIC 4° Cie
Lég. BECKER CAE
Cpl BAREDA 2° Cie

Amicalement KOLWESI    30  ans   deja 763353
Revenir en haut Aller en bas
AAMUNCH

AAMUNCH

Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 65999
Date de naissance : 10/08/1958
Age : 63
Localisation : HAUTE CORSE CALENZANA
Date d'inscription : 03/09/2006

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeDim 18 Mai - 9:16:56

ok salut merci :legio:


MON  SITE  

http://munchexmoser.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://munchexmoser.e-monsite.com/
freitas DCD

freitas DCD

Masculin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 36054
Date de naissance : 25/08/1964
Age : 57
Localisation : Nul part
Date d'inscription : 29/07/2007

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeDim 18 Mai - 9:26:51

Merci neness :oke:
et la music génial :omp:
Revenir en haut Aller en bas
http://manuvino.com
Invité
Invité



KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeDim 18 Mai - 9:28:49

bel hommage J.P . Bravo KOLWESI    30  ans   deja 763353
Revenir en haut Aller en bas
Audace

Audace

Masculin
Vierge Singe
Nombre de messages : 7437
Date de naissance : 16/09/1968
Age : 53
Localisation : Fréjus-Plage Var France.
Date d'inscription : 29/02/2008

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeDim 18 Mai - 9:37:19

Merci Chef et Néness.Et grands respects à tous les Anciens.
Pour ma part,en relisant tout ce récit,beaucoup d'émotion. KOLWESI    30  ans   deja 763353 KOLWESI    30  ans   deja 763353 KOLWESI    30  ans   deja 763353 KOLWESI    30  ans   deja 763353 KOLWESI    30  ans   deja 763353
Revenir en haut Aller en bas
theo DCD

theo DCD

Masculin
Balance Buffle
Nombre de messages : 27788
Date de naissance : 29/09/1961
Age : 60
Localisation : Attiches
Date d'inscription : 09/09/2006

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeDim 18 Mai - 12:05:49

merci patron pour cette hommage KOLWESI    30  ans   deja 763353
Revenir en haut Aller en bas
theo DCD

theo DCD

Masculin
Balance Buffle
Nombre de messages : 27788
Date de naissance : 29/09/1961
Age : 60
Localisation : Attiches
Date d'inscription : 09/09/2006

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeDim 18 Mai - 12:09:22

merci neness pour la video
Revenir en haut Aller en bas
REPFIRST

REPFIRST

Masculin
Cancer Dragon
Nombre de messages : 2855
Date de naissance : 06/07/1952
Age : 69
Localisation : France
Date d'inscription : 07/09/2006

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeDim 18 Mai - 12:24:21

Bonjour à tous,

que d'émotions fortes en ce mois de mai 2008.
Trente ans après les souvénirs sont toujours aussi vivants!

Le S/C Daniel fut mon instructeur pour le stage SNIPER à la
4eme Cie.

Le Cpl. Arnold était mon meilleur ami à la 1ere Cie.

Le Cpl. Harte fut longtemps mon équipier à la 3eme Sion.

Le Leg. Clement, excellent crossman, s'entrainait souvent avec
moi à l'équipe cross.

Le C/C Allioui était à l'epoque à la CEA, je me souviens bien de lui.

Qu'ils reposent en paix au paradis des braves!

En leur mémoire:

Chant "J'avais un Camarade."

Combien de fois avons nous chanté ce dernier hommage à un de nos camarades décédé ?

Ich hatt' einen Kameraden,
Einen bessern findst du nit.
Die Trommel schlug zum Streite,
Er ging an meiner Seite
Im gleichen Schritt und Tritt.
Im gleichen Schritt und Tritt.
Eine Kugel kam geflogen:
Gilt sie mir oder gilt sie dir?
Ihn hat es weggerissen,
Er liegt zu meinen füssen.
Als wär's ein Stück von mir.
Als wär's ein Stück von mir.
Will mir die Hand noch reichen,
Derweil ich eben lad'.
"Kann dir die Hand nicht geben,
Bleib du im ew'gen Leben
Mein guter Kamerad!
Mein guter Kamerad!


Voici une adaption française de cette chanson, elle est à priori toujours chantée dans certaines casernes... :

ICH HATT' EINEN KAMERADEN
J'avais un camarade (armée française) :

J'avais un camarade,
De meilleur il n'en est pas
Dans la paix et dans la guerre
Nous allions comme des frères
Marchant d'un même pas. (bis)
Mais une balle siffle
Qui de nous sera frappé?
Le voilà qui tombe à terre
Il est là dans la poussière
Mon coeur est déchiré. (bis)
La main il veut me prendre,
Mais je charge mon fusil
Adieu donc adieu mon frère
Dans le ciel et sur la terre
Restons toujours unis. (bis)
Revenir en haut Aller en bas
cchphil

cchphil

Masculin
Bélier Rat
Nombre de messages : 1350
Date de naissance : 20/04/1960
Age : 61
Localisation : meuse
Date d'inscription : 22/10/2006

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeDim 18 Mai - 14:08:58

hommage à nos anciens.
Revenir en haut Aller en bas
theo DCD

theo DCD

Masculin
Balance Buffle
Nombre de messages : 27788
Date de naissance : 29/09/1961
Age : 60
Localisation : Attiches
Date d'inscription : 09/09/2006

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeDim 18 Mai - 14:13:23

REPFIRST a écrit:
Bonjour à tous,

que d'émotions fortes en ce mois de mai 2008.
Trente ans après les souvénirs sont toujours aussi vivants!

Le S/C Daniel fut mon instructeur pour le stage SNIPER à la
4eme Cie.

Le Cpl. Arnold était mon meilleur ami à la 1ere Cie.

Le Cpl. Harte fut longtemps mon équipier à la 3eme Sion.

Le Leg. Clement, excellent crossman, s'entrainait souvent avec
moi à l'équipe cross.

Le C/C Allioui était à l'epoque à la CEA, je me souviens bien de lui.

Qu'ils reposent en paix au paradis des braves!

En leur mémoire:

Chant "J'avais un Camarade."

Combien de fois avons nous chanté ce dernier hommage à un de nos camarades décédé ?

Ich hatt' einen Kameraden,
Einen bessern findst du nit.
Die Trommel schlug zum Streite,
Er ging an meiner Seite
Im gleichen Schritt und Tritt.
Im gleichen Schritt und Tritt.
Eine Kugel kam geflogen:
Gilt sie mir oder gilt sie dir?
Ihn hat es weggerissen,
Er liegt zu meinen füssen.
Als wär's ein Stück von mir.
Als wär's ein Stück von mir.
Will mir die Hand noch reichen,
Derweil ich eben lad'.
"Kann dir die Hand nicht geben,
Bleib du im ew'gen Leben
Mein guter Kamerad!
Mein guter Kamerad!


Voici une adaption française de cette chanson, elle est à priori toujours chantée dans certaines casernes... :

ICH HATT' EINEN KAMERADEN
J'avais un camarade (armée française) :

J'avais un camarade,
De meilleur il n'en est pas
Dans la paix et dans la guerre
Nous allions comme des frères
Marchant d'un même pas. (bis)
Mais une balle siffle
Qui de nous sera frappé?
Le voilà qui tombe à terre
Il est là dans la poussière
Mon coeur est déchiré. (bis)
La main il veut me prendre,
Mais je charge mon fusil
Adieu donc adieu mon frère
Dans le ciel et sur la terre
Restons toujours unis. (bis)
grande emotion se chant je l'ais apris au cme a castel
Revenir en haut Aller en bas
obenheim

obenheim

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 1312
Date de naissance : 09/11/1955
Age : 65
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/06/2007

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeDim 18 Mai - 14:14:48

Bonjour,
Trés bel hommage et super vidéo de neness.
KOLWESI    30  ans   deja 763353
Revenir en haut Aller en bas
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32771
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 89
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: KOLWEZI 30 ans déjà   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeDim 18 Mai - 14:30:36

Salut CHEF et NENESS : :x1: :x1:

Très bel hommage et pensée à eux qui le méritent
et Pour le monteur de la vidéo, quoi lui dire encore
Merçi à tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
REPFIRST

REPFIRST

Masculin
Cancer Dragon
Nombre de messages : 2855
Date de naissance : 06/07/1952
Age : 69
Localisation : France
Date d'inscription : 07/09/2006

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeDim 18 Mai - 17:48:56

Bonjour,

un pétit resumé des faits:

La légion saute sur KOLWEZI !

Le 13 MAI 1978, des miliciens katangais en révolte contre le pouvoir central Zaïrois du président MOBUTU attaquent Kolwezi, principale cité minière du sud du pays, située dans la province du Shaba.
Les rebelles fortement armés sont au nombre d'environ 4000, le but de l'opération est de s'emparer d'une des principales ressources du pays : le cuivre.
Le même jour à 13hOO, Monsieur ROSS ambassadeur de France au Zaïre prévient Paris d'une attaque de grande envergure à Kolwezi.
Plus de 3000 européens, essentiellement français et belges vivent et travaillent dans cette ville et sont des otages potentiels pour les rebelles.



Le 14 MAI, après une faible résistance, les troupes gouvernementales sont mises en fuite ou massacrées, les katangais sont maîtres de la ville.
Monsieur ROSS demande à paris une intervention urgente des paras français car il sent que la situation est très grave, l'Elysée est très réservé et ne veut pas contrarier le gouvernement Belge farouchement opposé à toute intervention.

Exactions, pillages et exécutions sommaires commencent, le 15 mai, dans la ville occupée, la communauté Belge demande instamment à son gouvernement une intervention armée qui est refusée. En dépit de ce climat, le colonel GRAS, attaché militaire français décide, à tout hasard de préparer les plans d'une intervention aéroportée française.
Le lendemain la situation empire, les européens et les zaïrois suspects sont arrêtes en masse, Monsieur ROSS envoie un message en ce sens à paris, il redoute des exécutions massives.
Une compagnie de paras zaïrois est larguée sur Kolwezi, les jeunes soldats inexpérimentés sont massacrées ou mis en fuite des leur arrivée au sol.
Deux autres compagnies arrivées par la route arrivent à reprendre l'aéroport et à le tenir au prix de lourdes pertes. Les katangais, persuadés que ces troupes sont encadrées par des blancs commencent à massacrer les européens.

Le 17 MAI, le 2ème Régiment Etranger Parachutiste est mis en alerte à Calvi (corse), à 17hOO, le régiment est prêt à partir.

19 MAI ET 20 MAI
Après d'incroyables difficultés techniques (pas assez d'avions pour larguer, parachutes américains ne correspondant pas aux gaines françaises, appareils zaïrois tombant en panne...... ) le régiment décolle de KINSHASA (capitale du Zaïre ).
Une première vague de 400 hommes est larguée à lOh4O le 19 la seconde doit suivre le 20 à l'aube. Aussitôt après leur regroupement, les légionnaires investissent la ville dans laquelle vont se dérouler de furieux combats durant 48hOO.
Les paras mettent environ 200 rebelles hors de combat, délivrent des dizaines d'otages et récupèrent des tonnes d'armes et de munitions.
Malheureusement, ils découvrent aussi l'ampleur des exactions et des massacres commis dans les jours précédents. La ville est saccagée, tout est brisé, l'hôpital est détruit, partout en ville on trouve des cadavres de noirs et de blancs souvent atrocement mutilés et à moitié dévorés par les chiens errants. Deux charniers contenant une centaine d'européens sont découverts, ils ont été massacrés les uns sur les autres, l'horreur est indescriptible.

21, 22 et 23 MAI
Les paras belges enfin arrivés évacuent les européens, pendant ce temps la légion élargit d'une quinzaine de kilomètres la zone de sécurité autour de la ville tuant, blessant ou mettant encore de nombreux rebelles en fuite.

Cette opération aéroportée très difficile à réaliser est un succès total sur le plan militaire.
Une fois de plus les paras ont fait honneur aux armes de la France par leur courage, leur professionnalisme et l'humanité dont ils ont fait preuve au cours de cette mission.
Ils seront, à leur retour dans la capitale zaïroise chaudement remerciés par le présidant MOBUTU et largement acclamés par la population.
Revenir en haut Aller en bas
REPFIRST

REPFIRST

Masculin
Cancer Dragon
Nombre de messages : 2855
Date de naissance : 06/07/1952
Age : 69
Localisation : France
Date d'inscription : 07/09/2006

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeDim 18 Mai - 20:05:28

Un grand merci à Neness pour cette superbe vidéo. J'imagine les heures de travail que cela demande. C'est du très bon boulot et bien fait!
Merci pour cette bouffée d'émotion!
Amicalement Horst
:x1:
Revenir en haut Aller en bas
REPFIRST

REPFIRST

Masculin
Cancer Dragon
Nombre de messages : 2855
Date de naissance : 06/07/1952
Age : 69
Localisation : France
Date d'inscription : 07/09/2006

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeDim 18 Mai - 20:10:32

Magnifique Neness, mieux que le poster officiel!
Félicitations!
:oke: :respect:
Revenir en haut Aller en bas
NENESS

NENESS

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 44387
Date de naissance : 16/08/1948
Age : 73
Localisation : MARCK
Date d'inscription : 21/04/2007

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeDim 18 Mai - 21:01:55

rien que du normal repfirst :souri:


KOLWESI    30  ans   deja 0011

KOLWESI    30  ans   deja 110

Revenir en haut Aller en bas
georges5648

georges5648

Masculin
Gémeaux Rat
Nombre de messages : 2013
Date de naissance : 05/06/1948
Age : 73
Localisation : Corse .Linguizzetta. 42.214486,9.532718
Date d'inscription : 08/09/2006

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeLun 19 Mai - 9:15:25

KOLWESI    30  ans   deja 763353

un profond silence menant au respect de nos camarades disparus , blessés et a ceux qui par le monde ont combatus a leurs côtés

:parachu:
more majorum
Revenir en haut Aller en bas
http://lavieautrement.blogspot.com/
apcb

apcb

Masculin
Poissons Coq
Nombre de messages : 4279
Date de naissance : 12/03/1945
Age : 76
Localisation : Drôme (26)
Date d'inscription : 26/11/2006

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeLun 19 Mai - 9:43:20

Un bel hommage :merc:

Neness un super montage
Revenir en haut Aller en bas
Giant-kouka

Giant-kouka

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 19405
Date de naissance : 29/09/1941
Age : 80
Localisation : Vitrolles
Date d'inscription : 27/09/2006

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeLun 19 Mai - 15:18:09

Merci a vous tous Camarades du Rep ou non Rep Car c'est la prestige de la légion qu'ils ont fait briller.
Nenes comme dab tres pros

giant
Revenir en haut Aller en bas
http://aalepuyloubier@gmail.com
georges5648

georges5648

Masculin
Gémeaux Rat
Nombre de messages : 2013
Date de naissance : 05/06/1948
Age : 73
Localisation : Corse .Linguizzetta. 42.214486,9.532718
Date d'inscription : 08/09/2006

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeLun 19 Mai - 16:34:05

KOLWESI    30  ans   deja 20080510



Kolwezi,
la réussite d'un triple pari


19/05/2008 | Mise à jour : 14:32 | Commentaires 1 .


Bruno Dary, gouverneur militaire de Paris, participait à l'opération comme chef de section de combat il y a juste trente ans. Il revient sur cet événement qui, dès 1978, eut pour conséquence d'enclencher une réflexion sur l'armée professionnelle.
Ceux qui écrivent l'histoire, étudient les batailles d'autrefois et analysent les combats d'hier ont un travail aisé dès lors qu'il s'agit d'en tirer des enseignements pour ceux de demain ; en recherchant les causes et les préliminaires d'un conflit, ils ont en effet la possibilité de connaître aussi les conséquences des décisions prises au moment des faits dans l'incertitude de l'action et le «brouillard de la guerre». Il en est ainsi de l'opération conduite voici trente ans par les légionnaires parachutistes sur Kolwezi. Aujourd'hui, 19 mai 2008, trentième anniversaire de cette opération, alors que le président Valéry Giscard d'Estaing va personnellement à Calvi en Corse pour rendre hommage au 2e régiment étranger de parachutistes et à ses légionnaires, il semble pertinent de se souvenir du triple pari que constitua à l'époque cette opération et qui explique sans doute son retentissement international, car le succès n'était pas garanti d'avance.

Kolwezi fut d'abord un fabuleux pari politique. Il faut se rappeler le contexte de 1978, celui de la guerre froide, où les États-Unis, sous la présidence de Jimmy Carter, sont en phase de repli sur eux, entre l'affaire du Watergate de 1974 et à la veille d'une autre affaire, celle des otages de l'ambassade de Téhéran en 1979 ; cette situation laisse le champ libre aux Soviétiques, qui, par puissance interposée en l'occurrence Cuba , vont déstabiliser l'Afrique par une stratégique indirecte, concrétisant ce qu'avait écrit Lénine quelques années auparavant : «Le chemin de l'Europe passe par l'Afrique !» Ainsi, l'Angola, l'une des premières cibles, peut-il servir de base de départ pour l'invasion du Shaba : une première fois en 1977, où la France était intervenue en fournissant des moyens logistiques au profit de l'armée zaïroise, qui repoussa l'offensive des Tigres, nom dont s'étaient affublés les rebelles du Front national de libération du Congo ; lors de la seconde invasion, en mai 1978, juste à la fin de la saison des pluies, ce qui rend les pistes carrossables et permet une attaque surprise de la ville. La France est donc bien seule sur l'échiquier mondial et africain. Elle l'est d'autant plus, qu'il n'y a encore jamais eu de telles interventions, mises à part quelques opérations limitées au Tchad et en Mauritanie. De surcroît, le Zaïre est un pays immense, qui représente plus de cinq fois la France ; aussi, mettre un pied dans la province du Shaba revient à mettre un pied dans un pays gigantesque, ce qui, même en cas de succès initial, risque d'impliquer la France dans une opération sans fin avec tous les problèmes d'enlisement afférents, comme le montrent d'ailleurs aujourd'hui les opérations qui y sont menées depuis plusieurs années.

Or la France va gagner ce premier pari, par une opération audacieuse, courte, intense et bien ciblée, qui permettra d'abord le sauvetage de plusieurs milliers de vies humaines et qui suscitera, en outre, une pleine adhésion de la communauté internationale.

Le saut sur Kolwezi a été et restera également un pari stratégique majeur. L'histoire des opérations aéroportées nous révèle que, si elles ont enregistré des succès éclatants, elles ont été aussi le tombeau de beaucoup de parachutistes : les paras allemands vainqueurs en 1940 au fort d'Eben-Emael et sur le canal Albert, se feront étriller quelque temps plus tard en Crête ; les parachutistes anglo-saxons libérateurs de la Normandie dans la nuit du 5 au 6 juin paieront un lourd tribut à Arnhem. Pour Kolwezi, les délais sont très contraints, car les interceptions radio font état de pillages et d'exécutions sommaires d'Européens et d'autochtones, ce qui impose une intervention, conduite dans l'urgence, sans planification et avec un largage au plus près de l'objectif. En outre, les moyens français sont limités : la projection depuis la France a été assurée par des avions civils réquisitionnés et parmi les six avions tactiques du largage, deux seulement sont français. Il n'est pas utile de revenir sur l'épiphénomène des parachutes américains ou sur les avions en panne au moment du décollage, si ce n'est pour rappeler la précarité des moyens. En fait, il s'agissait pour le régiment d'un vol sans retour possible ; une fois le largage décidé et effectué, les légionnaires ne pouvaient espérer ni soutien, ni appui feu, ni renfort à moins de deux ou trois jours.

Or le 2e REP va gagner ce pari stratégique par une opération militaire exemplaire, allié à une mission humanitaire remarquable ; en effet, en moins de 24 heures, les unités vont s'emparer rapidement de quelques points majeurs de la ville, sans chercher à contrôler le cœur de l'agglomération ou à établir une ligne de front, cela dans le double but de déstabiliser l'adversaire et de faire arrêter les massacres de ressortissants européens et de Zaïrois, tout en leur permettant de se regrouper auprès des points sécurisés ; dans les jours suivants, une fois la majorité des civils mis à l'abri ou évacués, le régiment devra sécuriser les faubourgs et les villages environnants, pour repousser l'ennemi sur ses bases de repli en Angola.

Les décisions politiques les plus pertinentes et les manœuvres les mieux conçues ne peuvent réussir que si elles se concrétisent par une exécution rigoureuse, et c'est bien ce qui va se passer durant l'engagement ; c'est le troisième pari de cette opération, le pari tactique. Quelques semaines auparavant à Calvi, l'inspecteur de l'infanterie, le général Henri, en mission de contrôle au régiment avait bien dit en s'adressant aux cadres et aux légionnaires, qu'ils étaient le «régiment des tempêtes» ! Mais, trop disciplinés pour paraître sceptiques et trop expérimentés pour être entièrement convaincus, les hommes continuaient de s'entraîner, attendant une opération, mais n'ayant eux-mêmes aucune expérience opérationnelle. En effet, les anciens d'Algérie encore en activité à Calvi ne se comptaient plus que sur les doigts d'une main et ceux qui avaient participé aux dernières opérations au Tchad n'étaient à peine plus nombreux ; à titre d'exemple, au sein de la 4e compagnie à laquelle j'appartenais, seul l'adjudant d'unité avait une expérience opérationnelle, ce qui se traduisait à l'époque par le port d'une barrette de décorations, les autres, non sans humour, se tapaient sur la poitrine en disant : «Pas de décoration, mais la place pour en mettre !» Toutefois, ce pari tactique a été gagné, car le REP palliait cette absence d'expérience opérationnelle concrète par plusieurs facteurs qui furent prépondérants : un entraînement continuel quelles que soient les circonstances, par tous les temps et dans tous les domaines ; sans aucune prétention, je crois que l'on peut dire que les compagnies étaient sérieusement entraînées ; l'ensemble du régiment avait aussi une excellente forme physique, ce qui a permis d'encaisser sans difficulté, outre la fatigue liée à la projection, aux nuits courtes, au stress du saut dans l'inconnu, et au poids des munitions à transporter, celles liées aux déplacements à pied des premiers jours ; enfin, troisième facteur essentiel, le moral du régiment, des compagnies et des sections, car si nous n'avions que peu de renseignements sur l'adversaire, nos forces morales, renforcées par la justesse de notre cause, nous conféraient une ardeur et même plus que cela, une force d'âme qui était palpable simplement dans le regard des légionnaires, embarqués dans le bruit assourdissant des moteurs, équipés pour le saut, chargés comme des mulets, et volant vers une destination connue mais incertaine.

À l'époque où, en école, j'avais choisi de rejoindre la Légion étrangère et de servir au 2e REP, beaucoup de cadres affirmaient de façon péremptoire que les troupes professionnelles ne servaient à rien, qu'elles étaient onéreuses et que le seul avenir se trouvait à l'Est, au sein du corps de bataille, avec les appelés du contingent, et dans le cadre de la dissuasion, c'est-à-dire dans ce que l'on appelait à l'époque, une «armée de non-emploi».

Ils avaient raison, en ce sens qu'une vingtaine d'années plus tard, eux ou leurs successeurs de l'armée de non-emploi ont gagné la guerre froide, et de la plus belle manière qui soit, sans avoir à tirer un seul coup de canon ! Mais ils n'avaient pas entièrement raison et auraient perdu leur pari, car, à les écouter et avec le recul du temps, l'armée française n'aurait pas pu sauter à Kolwezi, s'engager au Liban, intervenir dans le Golfe ou sauver des otages en Afrique !

Leur propos partiel et partial, qui visait la seule rentabilité immédiate, n'intégrait pas le principe selon lequel un outil de défense pour être cohérent doit être global et couvrir tout le spectre des scénarios envisageables ; sinon l'adversaire potentiel trouvera la faille et s'y engouffrera ! Il s'agit donc d'être prudents dans les choix d'aujourd'hui qui engagent la défense de demain, parce qu'un outil comme le 2e REP ou comme toute formation opérationnelle ne se construit pas en un jour, qu'il faut recruter, former, équiper, protéger, entraîner, aguerrir son personnel, et que tout cela représente un coût ! Il faut surtout lui donner une âme, et cela demande du temps, de la générosité et même de la passion !

Il faut donc être prêts, il faut être toujours prêts, car, comme il est écrit : «Nul ne sait ni le jour ni l'heure !»
Revenir en haut Aller en bas
http://lavieautrement.blogspot.com/
NENESS

NENESS

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 44387
Date de naissance : 16/08/1948
Age : 73
Localisation : MARCK
Date d'inscription : 21/04/2007

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeLun 19 Mai - 16:51:42

bien vu :legio:


KOLWESI    30  ans   deja 0011

KOLWESI    30  ans   deja 110

Revenir en haut Aller en bas
AAMUNCH

AAMUNCH

Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 65999
Date de naissance : 10/08/1958
Age : 63
Localisation : HAUTE CORSE CALENZANA
Date d'inscription : 03/09/2006

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeLun 19 Mai - 16:54:56

oui c'est un SEIGNEUR se DARY

j'ai eu la chance de servir sous ses ordres

belles allocution

merci georges


MON  SITE  

http://munchexmoser.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://munchexmoser.e-monsite.com/
NENESS

NENESS

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 44387
Date de naissance : 16/08/1948
Age : 73
Localisation : MARCK
Date d'inscription : 21/04/2007

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeLun 19 Mai - 16:57:54

je l'ai connu comme capitaine à la cics du 4


KOLWESI    30  ans   deja 0011

KOLWESI    30  ans   deja 110

Revenir en haut Aller en bas
REPFIRST

REPFIRST

Masculin
Cancer Dragon
Nombre de messages : 2855
Date de naissance : 06/07/1952
Age : 69
Localisation : France
Date d'inscription : 07/09/2006

KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitimeLun 19 Mai - 18:20:05

Merci GeorgesP pour cet article!
:oke: :po5:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




KOLWESI    30  ans   deja Empty
MessageSujet: Re: KOLWESI 30 ans deja   KOLWESI    30  ans   deja Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
KOLWESI 30 ans deja
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH :: SECTION>SUJETS LEGION ETRANGERE+AVIS de RECHERCHE et de DECES-
Sauter vers: