LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH

SOYEZ LES BIENVENUES
 
NOEL 2020ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Mon_si12AccueilS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -42%
Lit cabane enfant ELIAH – 90 x 190 cm – ...
Voir le deal
69.99 €

 

 ANECDOTE MICHAUX

Aller en bas 
+23
vannier
dany67
sandor
mich
nelson
carlier
freitas DCD
Audace
Giant-kouka DCD
lorak
REPFIRST
j-yves
theo DCD
escadre decedé
ALOYS
AAMUNCH
MAGALI
jeany
martine
damien
DIEUF
NENESS
MICHAUX
27 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 14 ... 19  Suivant
AuteurMessage
DIEUF

DIEUF


Masculin
Poissons Dragon
Nombre de messages : 21007
Date de naissance : 17/03/1964
Age : 58
Localisation : cessenon
Date d'inscription : 24/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeJeu 17 Avr - 17:29:15

:po5: :oke: :oke: :merc: michaux :respect:

après avoir vu défiller tous ses verres , :calva: :calva: :calva: une petite compensation pour les cheveux :b12:
Revenir en haut Aller en bas
MAGALI

MAGALI


Féminin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 56525
Date de naissance : 03/04/1967
Age : 55
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 07/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeJeu 17 Avr - 21:50:56

:hi hi hi: :hi hi hi: sacré Michaux :heureux:


Légion d'honneur de Domingo 14 juillet 2007
https://www.dailymotion.com/playlist/x5ps5_MagaliDieu_legion-d-honneur/1#video=x31evt
Revenir en haut Aller en bas
MICHAUX

MICHAUX


Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32771
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 91
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: De Sidi-Bel-Abbès à Tabarka (Tunisie)   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeMer 30 Avr - 19:18:37

Je suis donc à la CP 4. Il semblerait que bon nombre de ceux qui sont passés par SBA bien après moi, ne connaissent pas cette CP4. Pourtant en janvier 1951, selon mes souvenirs, il y avait : CP1 - CP2 -CP3 et donc la CP4. Si je me souviens bien, il y avait une CP, pour les légionnaires en attente de rejoindre leur nouvelle affectation , une CP pour les permissionnaires et une pour les libérables. Je ne suis pas resté très longtemps à la CP4, le temps de recevoir quelques piqures, notamment celles contre le choléra, typhus et la rage, de percevoir une partie de la ,prime d'engagement, et surtout des corvées.
Le 23 janvier 1951, un très grand nombre de légionnaires prenaient le train et en avant. Là, je poeut dire que je connais beaucoup de villes Algériennes, enfin quand je dis villes, je devrais dire, quai de gare uniquement, ceux de : Mascara - Relizae - Orléansville - Affreville - Blida, ensuite je ne me souviens plus, car à chaque arrêt, on pouvait descendre sur le quai, et nous en proftions pour faire le plein de boissons.
je rappelle que je n'avais que 19 ans et 2 mois, que je n'avais jamais voyagé et que je ne buvais que de la bière.Nous étions un groupe de belge
MIARA - TIMMERMANS - THEISMAN - ROSSIGNOL entre autres, soit ceux qui comme mloi se sont retroiuvés à Tabarka. Je me goinfrais des beignets gluants et très sucrés, ce qui forcément me donnais de plus en plus soif.
Pour le reste de l'itinéraire, il me semble que au lieu de continuer vers Bougie - Phillippeville, nous avons pris la direction de Sétif, pour y déposer les futurs paras,et de là via Constantine - Guelma,repartis vers la Tunisie; car à notre arrivée à Tabarka, nous n'étions plus qu'environ une centaine.
Ce que je sait, c'est que le voyage a duré qelques jours
Nous sommes donc arrivés au centre d'instrucion un vendredi fin d'après midi;rassemblement et là, le Lieutenant qui commandait, nous a dit à peu près ceci.
Bienvenue à vous tous. Vous avez fait un long trajet en train et comme je le remarque, certains d'entre vous sont très fatigués,et d'autres n'ont pas encore complétement dessoulés. Pour ceux qui ont encore soif, le foyer est là derrière moi. appel à 22 H, et sachez que ceux qui ne se trouveront pas présents à l'appel, iront dormir là,à ma gauche (le trou), demain samedi et dimanche, ce sera repos, mais (et là il prend son temp) à partir
de lundi commencera votre instruction.Je vous conseille d'aller examiner le
parcrours du combattant, car...... (et là il n'en ajoute pas plus)
Le camp,comportait 3 rangées de 3 batiments, sur une pente. En face sur la droite,quelques maisons Arabe, en dessous de la rangée la plus basse,une petite prairie, qui descendait vers la ville. Et toujours en face
une grosse montagne.
Bien entendu il nous étaient interdit de sortir hors du camp.
plusieurs d'entre nous s'allongèrent sur leur lit,pour se reposer en attendant l'heure du diner, d'autres se rendirent au foyer,car ils avaient toujours soif. Je me suis retrouvé dans le premier batiment de la deuxième rangée, la chambre comportait de part et autre, une dizaine de lit.
Le lendemain samedi, rassemblement, nous devions nous présenter comme ceci : légionnaire X matricule. Vint mon tour, légionnaire MICHAUX, matricule, septante neuf mille huit cent, à vos ordres mon Lieuenant.
Le Lieutenant, comment, quel numéro matricule, moi (le con) septante neuf mille huit cent, à vos ordre mon Lieutenant, je ne sait plus combien de fois il m'a fait répéter, pour me dire, que j'étais un vrai belge (il en fut de même pour certains Suisses) et me dit, que je devais donner mon numéro matricule en FRANCAIS ! là le gamin de 19 ans, ne comprenait que dalle, jusqu'à ce que le Lieutenant, me fasse répéter (et à d'autres qui comme moi) soixante dix neuf mille huit cent.
dans la chambre, mon lit était le 3 éme à droite en entrant. le 2 éme lit
s'était un Tchèque (je crois) et le pauvre, lui avait comme numéro matricule,quelque chose comme : 79.979, et le vla parti à répéter sans
cesse et en essayant en francais, quelque chose comme : tchétchante
di nouf nouf tchent tchétante di nouf. Ce gus, il se réveillait en pleine nuit pour répéter son numéro matricule. le 4 éme lit ( et ce fut ma chance) était occupé par un Allemand, plus tous jeune, et qui surtout aimait lui,
outre a bière, également le pinard (auquel je n'avais pas encore gouté)
et fumait comme une cheminée.
Vu que je n'avais jamais tenu, ni une aiguille, ni un fer à repasser, ni même une brosse à chaussure en mains, heureusement que j'avais du pognon.
pour en revenir aurassemblement, après cela ce fut douche générale, et aller chercher son paquetage. De nouveau l'apprentissage du français (un comble pour unwallon) en effet, le fourrier : 1 chandail (moi connaissait pas ce mot, chez nous,c'était un " jersey") 1 paire de nail ?? 1 paire de brodequins ?? ( moi des souliers) Bref, je me voyais mal parti, et je me suis dis,que j'avais intéret à vite me trouver un ou des copains,qui bien sur m'aideraient,mais cela me coutait, cigarettes et pinard, pour celui-ci au début donc je m'en foutais.
le dimanche après midi, au foyer, ou je mis à appreendre à jouer à la
belote, au 421, mais surtout au pocker.
je me fit donc ami avec l'allemand, un parigo, un lyonnais (MOTTAR) et
un Hongrois, ce dernier crack du poker,qui bien sur me donna mon apprentissage à ce jeu, le parigo lui le 421.
bref, je me sentais plus léger, tant en aisance, que par mon pognon qui
filait lentement.
Mais je ne savais pas encore ce qui (nous) attendait le lundi.
Revenir en haut Aller en bas
MAGALI

MAGALI


Féminin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 56525
Date de naissance : 03/04/1967
Age : 55
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 07/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeMer 30 Avr - 19:48:37

c'est incroyable de ce rappeller autant de détails , merci encore pour cette histoire Michaux , une question quand meme qu'enttendez vous par CP car je sais que compagnie en abréviation c'est Cie, alors....?


Légion d'honneur de Domingo 14 juillet 2007
https://www.dailymotion.com/playlist/x5ps5_MagaliDieu_legion-d-honneur/1#video=x31evt
Revenir en haut Aller en bas
MICHAUX

MICHAUX


Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32771
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 91
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: Anecdote MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeMer 30 Avr - 21:47:23

Bonsoir MAGALI : :x1:

C.P. = Compagnie de Passage

Me souvenir ? je fait des efforts, dès que quelque chose me revient
je note, car si je ne le fait pas j'oublie à nouveau.

Avant que je n'oublie encore, bien le bonjour à DOMINGO
ainsi qu'a toute ta famille.
Revenir en haut Aller en bas
MAGALI

MAGALI


Féminin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 56525
Date de naissance : 03/04/1967
Age : 55
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 07/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeMer 30 Avr - 23:16:06

Merci Michaux pour votre réponse et vos histoires !
Le bonjour serat transmis !


Légion d'honneur de Domingo 14 juillet 2007
https://www.dailymotion.com/playlist/x5ps5_MagaliDieu_legion-d-honneur/1#video=x31evt
Revenir en haut Aller en bas
DIEUF

DIEUF


Masculin
Poissons Dragon
Nombre de messages : 21007
Date de naissance : 17/03/1964
Age : 58
Localisation : cessenon
Date d'inscription : 24/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeJeu 1 Mai - 10:03:42

:po5: :baba: :merc: michaux :respect:

désoler pour votre pognon 🇵🇦 mais faut dire que si le pognon est une source à enmerdement on est surtout enmerder par celui qu'on à pas :b12:

j'attend la suite avec impatience :heureux:
Revenir en haut Aller en bas
NENESS

NENESS


Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 44919
Date de naissance : 16/08/1948
Age : 74
Localisation : MARCK
Date d'inscription : 21/04/2007

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeJeu 1 Mai - 10:58:38

je vient de tout relire michaux un vrai régal
ta manière de narrer est un vrai festival
on est vraiment dedans
j'attend la suite :legio:


ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 0011

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 110

Revenir en haut Aller en bas
MICHAUX

MICHAUX


Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32771
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 91
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: Mon instruction à Tabarka   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeDim 4 Mai - 19:05:49

Avant de commencer, car je ne crois pas l'avoir signaler.
- que je n'avais vu que 2 fois la mer ( Knokke et La Panne)
- mes loisirs; le samedi = les bals populaires des villages alentour à +/-
une diezaine de kilométres. Aller en train - retour à pied en pleine nuit
avec les copains. Le dimanche, ciné , parfois 3 séances
- Je n'avais jamais utilisé 1 téléphone.
- Je ne savais pas qu'il y avaient des parlophones et minuteries dans les
immeubles à plusieurs étages.
- Bien que parlant français, j'ignorais le nom réel de certaines choses.
- Bref, bien que pas complétement idiot,j'étais... disons ignare.
- Mais j'apprenais assez vite
- j'étais très très bon marcheur.
- TOUT CECI POUR QUE VOUS COMPRENIEZ MIEUX LA SUITE;
__________________________________________________________
1 ére partie - le parcours du combattant - le Lieutenant.
----------------------------------------------------------
Je décris le parcours su combattant, comme je me souviens. je le détaille.
3 palissades en bois de +/- la 1ére 2 m, la 2 éme 2,50 m,la 3 éme 3 m de hauteur (donc à franchier) courir, un grans cadre en fer haut de +/- 7 m,large d'environ 5 m, et des sortes de cadres plus ou moins assez grand,tenant lieu de marche comme un escalier, il fallait grimper en passant chaque fois entre les cadres;pour grimper ela encore, mais pour redescendre,c'était idem, en passant le corps par le cadre, il devait y en avoir +/- 5, courir,saut dans un fossé d'environ 3 m, courir,passé sous les babelés = +/- 50 m, courir, le pont de singe, courir, saut au dessus d'un fossé plein d'eau boueuse, de+/- 2 m de large,tous cela légérement en
pente,là courir vers la droite,une pente très rocailleuse à grimper,hauteur d'environ 5 m, en palier,courir, repasser sous des barbelés, courir en montée d'environ 15 m. là, un cable partait en descente, sur une longueur d'environ 50 m, sur ce cable,une poulie avec une poignée la traversant.
on devait empoigner la poulie, et on descendait, de plus en plus vite.
Dans le bas, une grande palissade en bois, à une distance d'environ 5 m
de cette palissade, un gradé, le bras levé; on ne pouvait lacher la poulie que lorsqu'il baissait le bras. Alors là, rendez-vous compte que la plupart
d'entre nous, lachait avant, (quand vous voyez ce " mur " vers lequel vous foncez) même moi, pourtant habitué à des jeux dans les rochers en face de chez mois, grimper,sur des endroits difficile, il y a quand même une marge. Mais surtout ici, plus vite vous lachiez la poignée de la poulie, de
plus haut vous tombiez.
Bien sur les premier parcours se sont effectués uniquempent en tenue de
travail, donc tête nue, sans sac et sans armes.
Celui qui ratait un des obstacles, devait recommencer au début.
Après une plusieurs jours de ce parcours "d'apprentissage", le changement
fut autre chose, ce fut avec le sac sur le dos et le fusil (un mousqueton)
et lorsque l'on en avait fini avec la poulie, c'était, courir, traverser la route de Tabarka à La Calle, descendre sur une mauvaise piste, dans un profon ravin, ou se btrouvait le champ de tir, là l'on devait tirer 5 cartouches dans la cible. Si par malheur, un balle était hors de la cible, remonter la pente, et recommencer la totalité du parcours,le ravin et tir.
pas d'arrêt, même si c'était l'heure du repas, tant que l'on avait TOUT
réussi. Il m'est arrivé de commencer le parcours à 10 h du matin, et qu'a
14 H, je n'en avait pas encore fini.
Ici, je dois ouvrir une parenthése pour parler du Lieutenant.
J'ai beau cherchez, je ne parviens plus àme souvenir de son nom.
Un officier sans pitié pour les mauviettes, dur à l'instruction,aucuns pardon pour les conneries sérieuses, mais, juste,accordait à celui qui avait fait une connerie de s'expliquer,mais également un rigolo pour ne pas dire un marrant.
Par exemple, un lundi parcour du combattant, onc dur,dur,mais le mardi
un quasi repos, explications des armes, démontage et remontage, et un fusil surun chevalet, fallait le régler en plein dans la cible. En principe, celà la métinée. L' après midi, souvent l'apprentissage des chants, je me souviens du tout premier appris, et pour cause.
Le chant du REC.
Une colone de la légion étrangère
s'avance dans le beld en Syrie
etc......
comme je chante archi faut, je me taisais.
Un jour le Lt s'en aperçois;
MICHAUX, alors, chante
dans ce cas là, fallait pas essayer d'expliquer que..
alors, je me lance: la tête de la colonnne est formée ée
le Lt. MICHAUX, ferme ta gueule.
le mercredi par exemple, la première marche (sans sac ni fusils) une promenade comme disait le Lt. 10 kms seulement dit'il..
certains, bof pas trop, Le Lt, 10 aller et 10 retour, pause de 10 minutes toutes les heures.
Et nous vlà partis, bien la plupart des Allemands ex Wermacht, pas de problèmes,et de rares exceptions.
A la troisième pause, celacommençait, certains s'écroulaient et enlevaient leurs brodequins. Les pauvres, la fin du parcour un vrai calvaire pour eux.
lors du retour au cantonnement, tous le monde (exceptés donc quelqes uns) devaient s'allonger sur le lit, les pieds nus.
arrivait le Lt en sifflotant, avec sa badine sous le bras,
alors, fatigués ? - Oui mon Lieutenant - On a mal aux pieds - Oui mon Lieutenant, alors il s'avancait et avec la pointe de sa badine sur la plante des pieds, alors c'était des aies, ouilles ,certains geulaient comme si on les
écorchaient vifs. Alors le Lt demandaient à 2 d'entre nous d'aller cherchez et l'infirmier et la " bassine " l'infirmier s'amenait, et les deux désignés avec la bassine (me rappelle plus ce qu'il y avait dedans) mais l'infirmier avec une grosse éponge, trempait dedans et passait sur la plante des pieds,
bon dieu les geulantes, sa brule, sa pique, etc....
alors le Lt - rigolant - bon maintenant vpous allezvous reposez, demain on change de programme;
les gars allongés, ah....... ah..........
Le Lt, oui demain même distance, mais avec le sac et le fusil.
Cerains, oh merde.
Le Lt se dirigeait vers la sortie de la chambrée, se retournait, et disait.
S'iuly en a qui ont envies de me traiter de "fumier " ou autre, qu'ille fasse maintenant, je comprendrai, mais sachez que je ne tolère pas que l'on m'insulte derrière mon dos.
Et il sortait en sifflotant.
Je n'en ai jamais entendu (ni par oui dire pour les autres chambres) que
quelqu'un l'avait traité de ceci ou cela.
Et l'entrainement se poursuit, donc..... à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Audace

Audace


Masculin
Vierge Singe
Nombre de messages : 7437
Date de naissance : 16/09/1968
Age : 54
Localisation : Fréjus-Plage Var France.
Date d'inscription : 29/02/2008

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeDim 4 Mai - 21:38:22

Super Michaux,merci. :legio: :legio:
Revenir en haut Aller en bas
MAGALI

MAGALI


Féminin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 56525
Date de naissance : 03/04/1967
Age : 55
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 07/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeMar 6 Mai - 0:52:56

:magali rigole: :magali rigole: les images ce deroules devant mes yeux ( je sais, je me répete :ri: mais c'est tellement vrai ) ah Michaux , vos aventures seraient dignent d'un film, avec de sacrés acteurs , qui ne sont plus de cette terre ,quand a votre role avec tout ce que vous avez raconter je pense qu'il faudrait un acteur comique mais sans trop je le vois dans ma tete mais le nom ne sort pas :magali rigole: merci beaucoup :po3:


Légion d'honneur de Domingo 14 juillet 2007
https://www.dailymotion.com/playlist/x5ps5_MagaliDieu_legion-d-honneur/1#video=x31evt
Revenir en haut Aller en bas
MICHAUX

MICHAUX


Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32771
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 91
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: l'instruction (2) et ..........   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeVen 9 Mai - 22:17:32

Voyez cela j'avais oublié de préciser. En effet, pour le parcour du combattant avec sac et fusil, l'on partait par 3 ensemble. En effet, 1 seul,
dans ces conditions, impossible franchir la 3 émpe palissade et de passer entre les cadres (je vais essayer de décrire comment c'était - disons un GOAL de terrain de foot, mais entre les deux piquets, d'autres,je sait plus combien,mais disons 6, et en ' Vertical " idem, donc c'est cela qui format des cadres). Il m'est impossible de décrire en ordre chronologique, donc certains événements décrits ne ce suivent forcépment pas.
----------------------------------------------------------------
L première fois que je vais au réfectoire, je vois sur les tables quelque chose qui ressemble à une "carotte" je me dis,pourquoi une carotte crue,
je m'assied, je prend la dite carotte, mord dedans, mama dia, la gueule en feu,de la flotte à boire vite, les copains eu se marraient (les andouilles).je bois abondamment. quand cela va, je demande, qu'est-ce que c'était cette carotte, réponse : du piment, fallait absolument que je m'affranchise
sinon je me voyais mal partis.
les cuistot apporte la bouffe, un morceau de pain, un quart de pinard et
une assiette de...... lentilles. Merde qu'est-ce que ce truc ? cela ce mange ? j'attend d'abord de voir ce que font les autres, et bien, ils bouffent, je fait de même, et trouve cela pas mauvais du tout. Je ne connaissais pas les dites lentilles. Bon, mon quart de pinard, je n'aimais toujours pas le " gros rouge " (je trouvais cela sûre).alors, à côté de moi,il y avait le "parigo " l'Allemand, en face, le Hongrois et Mottar. tout en mangeant, je pensais,comment faire,pour que l'on m'aide,mais sans être roulés par les autres. alors, je fait des propositions, c'est oui ou c'est non.
après discussions, j'arrive à ceci :
- Le Parigo, lavera mon linge,contre mon pinard à chaque repas.
- l'Allemand,repassera le dit linge,et couture éventuelle de boutons,etc.
contre 2 paquets de cigarettes par semaine.
- MOTTAR, lui fera mon lit au "carré" et idem pour mon paquetage, condi-
tion, au foyer je lui paye 1 bière par jour.
- Le Hongrois, lui m'apprendra à jouer aux cartes - belote - 21 - mais sur-
tout le poker, contre... la moitié de mes gains.
Je dois dire que les seuls jeux de cartes que je connaissais était: la bataille et le " couillon" (comme moi).
Mais,ces cocos pour ne pas que je me prenne éventuellement pour un noble (avec ses serviteurs) m'ont imposés que je devais moi même - cirer mes godasses - blanchir mes guêtres (heureusement anglaises).
Un jour (donc au début) je me ren au foyer, quelques uns me proposent
de jouer aux cartes - les malins - pour que j'accepte, ils me propsent de
jouer au 21, et m'expliquent (enfin presque) car ils omettent de me dire que l'as, vaut soit 1 ou 11 points. Résultats, malgré de faibles mises, je
perdait plus que je ne gagnais. la première fois, je dois avoir perdu dans les 100 frs et notre solde n'était que dans les 770 frs par mois, et avec cela,l'on devait s'acheter les objets de toilette (savon à barbe - dentifrice- eau de toilette etc.) plus cirage et autres. Heureusement avec les 4 autres on se groupaient. Je le répète,heureusement que j'avais du fric, et que je n'avais pas tout dépensés à Lille (entre autre) avec les P...
Et ainsi, je du m'habituer à la bouffe française (outre les lentilles,le cassoulet mode légion) et la nord Africaine, le couscous.
Je n'aimais toujours pas le gros rouge, je n'avais pas nonplus encore gouté au très bon " rosé" Tunisien " Thibar" je ne buvais toujours que de la bière
jusqu'à un pari (que j'ai perdu) et dont l'enjeu était de me faire gouter au
vin rosé et rouge du foyer.
j'y pris goût,mais du coup j'eus des problèmes avec mon Parigo, car bien
sur je me mis à boire mon " gros rouge ". Heureusement, le Hongrois, qui entre nnous soit dit, avec mes parties de cartes, gagnait bien sa vie, me donna des conseils pour que "j'économise" (le malin) mieux et gère mieux
aussi mon fric.
et l'instruction se poursuivait, avec des exercices de plus en plus dur, et des marches de plus en plus longues (moi,celà ne me génait pas) mais l'apprentissage du close combat, là le jeunot de 19 ans et quelques en a vu de toutes les couleurs,mais comme me disait l'Allemmand, Ces bour don bien,ainsi toi pas tougour "feruck" (idiot).
les jours avancaient et on arriva au 13 février 1951 et la première piqure
contre la variole, et peut après la T.A.B.E.O. qui est une pour ceux destinés à l'Extrême Orient, cr en plus, il y avait la T.A.B.D.T.
j'en reparlerai dans la suite.... 3
Revenir en haut Aller en bas
AAMUNCH

AAMUNCH


Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 66003
Date de naissance : 10/08/1958
Age : 64
Localisation : HAUTE CORSE CALENZANA
Date d'inscription : 03/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeDim 11 Mai - 7:09:38

bien lu michaux :souri:

le piment :souri: :souirire: :souirire:


MON  SITE  

http://munchexmoser.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://munchexmoser.e-monsite.com/
NENESS

NENESS


Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 44919
Date de naissance : 16/08/1948
Age : 74
Localisation : MARCK
Date d'inscription : 21/04/2007

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeDim 11 Mai - 9:40:42

super michaux

"ha les carottes ...ha les carottes" :souirire: :souirire: :souirire: :souirire:


ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 0011

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 110

Revenir en haut Aller en bas
DIEUF

DIEUF


Masculin
Poissons Dragon
Nombre de messages : 21007
Date de naissance : 17/03/1964
Age : 58
Localisation : cessenon
Date d'inscription : 24/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeDim 11 Mai - 9:48:37

:po5: :magali rigole: :magali rigole: :merc: :oke: :respect:
Revenir en haut Aller en bas
MAGALI

MAGALI


Féminin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 56525
Date de naissance : 03/04/1967
Age : 55
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 07/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeDim 11 Mai - 15:29:27

ya pas a dire c'est une excélente école pour la vie :magali rigole: je dois dire que vous annoncer comme un couillon, mais je trouve que finalement vous apreniez trés vite pour les échanges , linge laver , repasser , lit au carré .........la belle vie Michaux :hi hi hi:


Légion d'honneur de Domingo 14 juillet 2007
https://www.dailymotion.com/playlist/x5ps5_MagaliDieu_legion-d-honneur/1#video=x31evt
Revenir en haut Aller en bas
MICHAUX

MICHAUX


Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32771
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 91
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: Instruction (3) + le Sgt/Chef RUSSE.   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeMar 13 Mai - 22:51:46

Et l'on arriva au 13 février 1951, les piqouzes. Rassemblement, on désigne ceux qui la recoive auourd'hui (faut assurer le service) les désignés dont je suis direction l'infirmerie. Tout lemonde à poil (sait plus pourquoi).
arrive le toubib et... une infirmière et ole Lieutenant. Celui-cinous regardant l'oeil sévère nous dit (et devant l'infirmière). Le premier qui Bande, après la piqure, direction le gnouf.
C'est vite dit de nous interdirede.. mais des mecs de 19 à 23/25 ans....
bref,je crois qu'il y en a quelques uns qui ont demandés permission d'aller faire pipi. Nous voilà aligner, l'infirmière passe derriàre nous, a
et avec ses ongles tapotent notre dos, et hop l'aiguille est plantée.
Ce jour là donc nous avons 2 piqures, la TABEO (pour ceux destinés à partir en Indo) et la fameuse TABDT.
Le docteur nous recommande bien : interdiction de manger (du bouillon midi et soir) et surtout ne vous couchez pas. Marcher et faite des moulinets avec votre bras, vous n'aurez presque pas mal.
Bien sur, y en a quin'on pu s'empêcher de s'écrouler sur leur pieu, les pauvres, encore pire, les autres, on marchait des vas et vient, en faisant des moulinets avecle bras,en faisant gaffe de ne pas flanquer ou recevoir une baffe d'un autre. Bref, cela fait mal, mais pas trop quand même.
les jours passent, et un matin, réveil vers les 5 H, rassemblement. aujourd'hui exercice de combat, prise d'assaut dans le djebel en face de la ville. Une partie part devant pour se placer en embuscade en haut,et nous suivons ennviron 1/2 H après. La pente était quand même raide, avec le sac sur le dos et le flingue. allait donc y aller prudemment, vu que c'était présumé plein d'ennemi en haut. Il y a un légionnaire MARR, un Luxembourgeois qui s'est cassé la geulle, sait plus comment il a fait.
bien sur y en a qui grimpaient le plus vite possible, pour pouvoir se reposer , il y avait des gradés qui surveillaientl'ascension, et l'on entendait crier, untel, tu est mort,soit un grimpeur ou un embusqué.
Moi, vu mes jeux de jeunesse dans les rochers en face de chez moi, j'y
allais doucement, ce qui fit que je me retrouvai dansles tout derniers à grimper. En haut,dansma ligne donc, m'attendait ROSSIGNOL, le belge avec lequelj'avais fait le barman sur le Ville d'Alger.
je regardai en haut, qui vois-je à coté de ROSSIGNOL, le Lt, qui surveillait ma montée.
JE VOUS CERTIFIE QUE CE QUE JE VAIS RACONTER MAINTENANT,EST LA VERTITE.
le Lt se penchait pour me regarder grimper;il s'accroche à une branche d'arbre, et se penche.
Je grimpe, il se penche un peu plus, je grimpe, il penche plus, je grimpe et ...crac, la branche casse,voilà le Lt qui descend à plat ventre, et dans
ma direction, je crois qu'il va me rentrer dedans, jeme bascule un peu sur
le côté, il arrive et... m'attrappe par un bras, sa le freine, mais nous voilà à deux à descendre de+/- 10 m, il aggripe un arbre, ne melache pas, il
regarde vers le haut, ou des embuscés ne pouvaient s'empêcher de se marrer, ce, malgré les gueulantes des gradés. Le Lt ne me demande même pas si cela va pourmoi, il remonte, arrive, et... du doigt il montre la braguette de BILLARES (bizarre en écrivant des noms me reviennent)
ce dernier, rigolait tellement, qu'ilen avait pisser dans son froc. Résutat:
l'onne sauras pas qui de ROSSIGNOL ou moi aurait été flingué, de retour au cantonnement, pour BILLARES, ce fut, boule à zéro, et passer la nuit au gnouf.
Et les jours d'instruction continuérent, avec toujours des gars que l'on venait chercher pour eux des entrainements dans la mer.
Un jour matin au rassemblement, ou bien sur vu ma taille, je me trouvais au prmier rang, devant nous un Sgt/Chef, il se présente , un nom Russe,
nous demande de nous nommer en pasant devant nous. terminé, il regarde les rangs, et medésigne en me disant; MICHAUX, je te désignecommemon ordonance, va mettre ma chambtre en ordre et prépare ma tenue de sortie. Moi,mais chef,... lui, ta gueule,et au boulot.
Oh merde, moi qui n'avait jamais cousu un bouton, ni jamais tenu un fer à repasser, j'étais beau. Je vais dans sa piaule, quel bordel.
sa tenue de sortie, je suppose que cela a toujours été pareil dans tous les régiments, les plis dans le dos de la chemise, merde comment vais-je faire ? ici pas question de demandr aide de mes potes. Je réfléchis, et me rapp)elle que mon copain l'Allemand avait dit un jour; pour avoir un bon plis du pantalon, vous mettez une des jambes sur la table, bien mettre le plis; vous prenez un "savon" vous le passer à l'intérieur de la jambe là ou est le plis. Je me dis je vais d'abord essayer cela.
je prend la savonnette qui était sur le lavabo,me affe pas qu'elle est humide,j'étale une jambre du pantalon sur la table, passe la savonnette à l'ntérieur et me met à frotter.Quelle catastrophe, le plis était parti de travers et devenait tout raide (le savon séchait). Là je me dis, tant pis
je m'assied sur le lit et j'attend.
s'amènele chef. Il regarde mon désastre, me regarde d'un air ahuri, m'empoigne, me flanque dehors en gueulant , mais quel con, et c'est un vrai belge en plus. Va rejoindre les autres au rassemblement, et je te signale que ce soir après le rassemblement cela va être ta fête
et en effet, ce fut ma fête, pas le gnouf non, quand même, mais une
punition dont je n'ai jamais su si elle était appliquée aussi dans les autres centres d'instructions.je veux parler de la " TENUE DE CAMPAGNE "
je vous en parlerai dansla suite.
Revenir en haut Aller en bas
AAMUNCH

AAMUNCH


Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 66003
Date de naissance : 10/08/1958
Age : 64
Localisation : HAUTE CORSE CALENZANA
Date d'inscription : 03/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeJeu 15 Mai - 9:56:01

TABTT quelle merde se truc :GRRRR: :souri:


MON  SITE  

http://munchexmoser.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://munchexmoser.e-monsite.com/
NENESS

NENESS


Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 44919
Date de naissance : 16/08/1948
Age : 74
Localisation : MARCK
Date d'inscription : 21/04/2007

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeJeu 15 Mai - 10:25:58

:souirire: :souirire: :legio:
bien connu" la tenue de campagne"


ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 0011

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 110

Revenir en haut Aller en bas
j-yves

j-yves


Masculin
Taureau Buffle
Nombre de messages : 501
Date de naissance : 04/05/1949
Age : 73
Localisation : Bollène
Date d'inscription : 20/11/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeJeu 15 Mai - 10:51:02

Oui un drill infernal. Faut vraiment être en condition pour courir avec.
j-yves
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanion-vert-rouge.info/
MICHAUX

MICHAUX


Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32771
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 91
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: L'instruction (4) + Tenue de Campagne   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeLun 19 Mai - 21:28:05

Donc,je me fait engueuler tant et plus parle Sgt/chef Russe, me traite de
tous les noms,et m'avertis que ce soir après le rassemblement....
arrive 18 H, rassemblement, appel, tous lemonde est là , rompez les rangs.
MICHAUX, reste sur place me dit un gradé.
j'attend donc. Sur ce temps, les autres, se débarbouillent,et attendre l'heure du repas = 19 H.
et mpoi j'attend, 5 -10 - 15 minutes, s'aménent le chef.garde à vous, MICHAUX, comme punition, tenue de campagne.
qu'est ce que c'était cette tenue de campagne ?
et bien selon la volonté du gradé, en 1 er c'était toujours, foncer dans la
chambrée, et (avec l'aide des copains bien sur) se mettre en tenue de "défilé/garde/prise d'armes, c'est a dire, la tenue de sortie = pantalon et chemise + cravate verte + la ceinture bleue + les godasses cirées + les épaulettes + (selon l bon vouloir du gradé) le ceinturon + le fusil, et dans un laps de temps très court, refoncer au lieu de rassemblement et attendre lebon vouloir du chef.
Celui-ci s'amenait, tournait au tour de vous, vous examinait de la tête aux pieds, et si quelque chose clochait, il désignait une autre tenue et de
nouveau refoncer dans la piaule.
Bon, mes potes m'aident, l'un cire mes godasses, un autre m'enroule la ceinture, eu autre me met les guêtres (anglaises heuresusement) un autres m'accroche les épaulettes. Moi droit comme un I, je ne devais pas bouger,pour pas géner les "habilleurs".
Je refonce donc pour me présenter. Le chef m'examine, me tourne autour, et... me dis, pas en en tenue correcte, représente toi en tenue de... sport. je refonce,dans la piaule;les gars... alors ??? je dis pas tenu correcte, dois me mettre en tenue de sport. Ils s'étonnent, m'examinent à leur tour, et l'Allemand,...ach merde, là... et il montre une de mes guêtres.
Savez-vous ce qu'il y avait de " Pas en tenue correcte "???
Un morceau du lacet d'un de mes brodequins, dépassait en dessous de la guêtre. déshabillage, la petite culottede sport, la chemisette, les nails
et refoncer me représenter.
Réexamen, et...... ouf, c'est bon.
retour dans la chambre, remise de la tenue de travail,(après m'être débarbouillé) et direction réfectoire.
Après avoir fait connaissance avec ds lentilles, c'est du couscous. c'est
quoi cela ?? y a toujours la "carotte" sur la table,mais MAITENANT, je sait e que c'est. J'aime toujours pas le gros rouge.donc mon quart de pinard,pour refaire mon paquetage au carré.
Pour ce dernier, je me suis toujours dempandé comment la plupart parvenaient à le faire.Imaginer (je suppose que certains ont connus cela)
la ceinture bleue étalée donc sur l'appui intérieur de la fenêtre, alors ce placaient ; la capote des trouffions de la guerre de 40, pliée, je ne sait pas dans quel ordre, mais venaient : pantalon - chemise - chandail - spous vêtement - caleçon - etc... remonter le pan de la ceintiure, de façon à ce que le TOUT forme un carré. Et bien chapeau à ceux qui y sont parvenus, moi, j'ai essayé, riens à faire, des vêtements dépassaient sur les cotés, le paquetage penchait d'un côté. Si j'avais pas eus de l'argent en m'engageant, je me demande comment j'aurais fait.
Bon, l'instruction ce poursuit, mais le chef, bien que plus de tenuede campagne, ne m'a pas oublié.
Un jour, un exercice de close combat. Bien sur, 2 par 2, et le chef, me donne comme partenaire un grand (je sait plus quelle nationalité) de + de 1 m 80 et donc autant de kilogs.donc ce qu'il fallait faire (et ce qu'il fit)
m'empoigner par le col, un croc en jambe, et me faire basculer et flanquer par terre,je valdingue plusieurs fois, et s'amènele chef: MICHAUX, qu'est-ce que tu attend pour faire de même. Quoi, moi, toujours 1 m 58, 60 et
quelques Kgs, arriver à faire valdinguer ce grand.. comment je pourrais.
Bien sûr, le chef, me dit, démerde toi, je veux le voir par terre.
Heureusement, mon copain Allemand, qui n'était pas loin, s'arrange pour
venir près de moi, il parle d'abord au grand, et celui-ci faisant signe d'accord, l'Allemandme dit, voilà comment toi dois faire. tu empoigne le
grand par le col de sa veste,tu met un de tes pieds sur son ventre, tu
te laisse tomber en arrière en le tenant bien et en tombant sur le dos,
avec mon pied, je le soulève et il passe au dessus de moi qui tombe donc sur le dos. En somme comme je l'ai appris plus tard, c'est une prise de
judo. Mais ici au début, bien sur, le grand (auquel j'ai du payer à boire au foyer) a mis de la bonne volonté.
Bref, le chef s'amène, et.... vois.
Il va m'oublier ? que non.
Après cet exercice, celui du lancer du poignard dans un panneauen bois, sur lequel sont dessinés le haut de 2 hommes (de la ceinture à la tête)
1 de face et 1 de dos. D'une certaine distance, d'abord courte, puis recul, puis recul jusqu'à une certaine limite, fallait que le poignard se plante BIEN
au BON ENDROIT. raté = recommencer, comme pour le parcour du combattant. Comme je l'ai déjà dit, je voulais absolument réussir, et surtout ne pas flancher.
Mais,il y a 2 choses,pour lesquelles je ne valaient pas grand chose, sur une cote de 20, pour une j'atteignais peniblement 10 et l'autre, autant
e pas citer de chiffre. C'étaient quoi ?
le tir au fusil, et surtout le déminage.
j'avais déjà un mal de chien à retenir les noms et montrer laquelle se nommait commecelà : Tellermine - Schumine - Schrapnell mine - mine bondissante - mines à crémaillères (anti-personnelle et por engins motorisés) là, à chaque fois, je me faisait péter la gueule.
Et les jours, les semaines et mois passèrent jusqu'au jour ou nous fut accordés la première permission de sortie à TABARKA.
Revenir en haut Aller en bas
NENESS

NENESS


Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 44919
Date de naissance : 16/08/1948
Age : 74
Localisation : MARCK
Date d'inscription : 21/04/2007

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeLun 19 Mai - 21:41:08

or donc à TABARKA!!!!!!!!!!!!!!!!!! :souri:


ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 0011

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 110

Revenir en haut Aller en bas
MICHAUX

MICHAUX


Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32771
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 91
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: Intruction (5) Echelle 2 et 3 fin   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeMar 27 Mai - 15:55:59

Je ne suis pas tout à fait certain, mais je crois que c'est fin mai 1951, un
vendredi,au rassemblement du soir a 18 H.
Le Lt annonça,que à partir du lendemain (donc samedi) des permissions de sorties en ville (Tabarka) seraient accordées aux plus méritants. Deviant l'enthousiasme de tous, il refreina en ajoutant, que :
- Aprs le rompez, direction bureau pour percevoir la solde = 775 FF (1951)
- Allez lire la liste au bureau de sepmaine, voir ceux qui de garde le samedi
et aussi dimanche (de 19 H à 9 H 00)
Après perception de la solde, nous allos donc voir la liste, et :
Je suis de garde, ainsin que MOTTAR, ce samedi, donc jusqu'au dimanche à 9H00,Je crois que l'Allemand lui était de service le dimanche, me rappelle plus pour les 2 autres (le Parisien et le Hongrois).
Au réfectoire, le Hongrois me propose d'aller au foyer, et de trouvez des partenaires pour jeux (y pensait à ses bénéfices). D'accord, mais d'abord
je veux apprendre le 421.
On va au foyer, on se retrouve à 4 et c'est partis le 421. Le perdant devait payer la tournée de 4 verres de...... vin rosé Tunisien (Thibar)
c'est là que j'ai appris à prendre goût au pinard, si le rosé passsait,pas de
raiso que le rouge = idem.
Après quelques tours de 421, suivis le 21 aux cartes. donc toujours à 4,et
bien sur, mon Hongrois lui ne jouait pas, il me conseillait, chacun pouvait avoir son... conseiller.
Si je me rappelle bien, j'ai perdus des tournées aux 421 (y a une façon de lancer les dès) et j'ai un peu gagné au 21. Convenu d'avance, on pouvait se retirer n'importe quand.
Mais, j'oubliais, quand nous avons perçu la solde, les 4 réunion. En effet, le Parigot s'en chargeait, via le vaguemestre (encore un mot que j'ai appris) calcul pour achats en commun; cirage, savon tant pour toiolette que raser, lames etc.. car cela, on ne recevait pas du fourrier (encore un)
ensuite achat personnel, papier lettres, enveloppes. Quand tout cela étaient réglès, celui qui en avait envie,pouvait dépenser le reste comme il le désirait.
Je pris mon tour de garde avec MOTTAR et d'autres, et le dimanche, vers
14 H permission d'allez en ville.
Heureusement que je les avaient pour m'aider.
on devaient se présenter devant le poste de garde (je sait pas si cela à
continuer ainsi,mais ont diait aussi poste de police ) là, une grande glace,
quelques mètres avant, pour se "vérifier" si tout est parfait dans la tenue,
on avancait, et se présentait à un Sgt. Lég. un tel, permission de sortie
(on tendait la perm). Le Sgt nous examinait sos toutes les coutures. OK,
allons'y. Bien sur, comme nous ' jeunions" depuis plusieurs mois, la première direction, le bordel de Tabarka (uniquement pour les légionnaires)
il se trouvait en retrait de la ville elle même, une longue rue,et c'était au bout. On y va. on entre, mes amis, ce recul que j'ai eus. Imaginez, je crois
qu'il n'y avait que 4 P.. toutes des Tunisiennes et je crois Arabes, car elles
avaient un point bleu sur loe front et encore autre chose, me rappelle plus. La plus jeune, devait avoir dans les 40 ans, la plus belle, ressemblait à Alice SAPRITCH à 60 ans, c'est tout dire.
Bref, moi j'aurais pas pu, MOTTAR lui,a attendu que une des plus.... belles
soit libre (le boxon était remplis jusqu'à la gueule), les boissons, même un vugaire verre de bière coutait au minimum 4 x plus qu'au foyer.
quoi qu'il en soit, j'ai du me débrouiller. Quand j'avais perm, je suis sortis
seul, comme j'avais toujoiurs 19 ans et quelqus mois, et pas mal foutu,je
me suis mis à draguer, mais pas des jeunes filles. En résumé,après un certain temps, une qui était seule, dans les 35 ans.
et l'instruction se poursuivit. Au rassemblement du lundi matin, le Lt nous
dempandas, on est est content, on est allez en ville, on a mangé quelque chose de meilleur qu'au réfectoire, on a bien baisé, alors, dès demain, la marche la plus logue 2 x 50 kms (Tabarka, Babouche, Aïn-Draham,..)
les jours passèrent,le mois aussi, et arriva la fin de l'instruction.
Un jour à l'appel du matin, des noms (dont le mien) furent appellés. Ont
étaient désignés pour examens pour passer à l'échelle 2, qui signifiaient qu'en cas de réussite, solde augmentée, mais... si l'on réussiassait à passer AVANT d'avoir atteint 6 mois de service, on passaient automatiquement à l'échelle 3 =solde encore polus haute, mais surtout
une prime de 5.500 FF.que l'on percevrait,à NOUVION (Algérie).
Je passaii en spolde spéciale progressive ,éhelle 3 le 29/6/1951, et
tous le monde un jour, en juillet, nous partimes donc pour NOUVION.
Revenir en haut Aller en bas
AAMUNCH

AAMUNCH


Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 66003
Date de naissance : 10/08/1958
Age : 64
Localisation : HAUTE CORSE CALENZANA
Date d'inscription : 03/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeMar 27 Mai - 17:14:23

oui michaux bien lu


cette fameuse GLACE au poste de securité

existe toujours du moins au REP :souri:


MON  SITE  

http://munchexmoser.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://munchexmoser.e-monsite.com/
MAGALI

MAGALI


Féminin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 56525
Date de naissance : 03/04/1967
Age : 55
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 07/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitimeMar 3 Juin - 21:42:40

j'avais du retard :souirire:
vous en avez appris tout de meme des choses beaucoup de noms ( premier texte ) a retenir :magali rigole: mais le vin rouge passe pas :ri:


Légion d'honneur de Domingo 14 juillet 2007
https://www.dailymotion.com/playlist/x5ps5_MagaliDieu_legion-d-honneur/1#video=x31evt
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 9 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
ANECDOTE MICHAUX
Revenir en haut 
Page 9 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 14 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» ANECTODE SANDOR
» Anecdote TOTEGEGIE.
» Encore un TORCHON anti-Légion !
» ANECDOTE JOAQUIM colorado
» Michaux !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH :: SECTION>SUJETS LEGION ETRANGERE+AVIS de RECHERCHE et de DECES-
Sauter vers: