LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH

SOYEZ LES BIENVENUES
 
ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Mon_si12AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 ANECDOTE MICHAUX

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 14 ... 19  Suivant
AuteurMessage
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32346
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 88
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: Tabarka - Nouvion - Alger.   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeJeu 5 Juin - 14:57:41

Voyez, vu lenombre d'années écoulées, j'avais oublié quelque chose.
Je vous ai dit,que le lundi après la permission de sortie, il y a eus lamarche de 2 x 50 kms, avec campement dans la nature Tunisienne.
à la fin donc des premiers 50 kms, établissement du bivouac, donc monter les tentes individuelles etc....
on est éparpillés, ce qui fait que jeme retrouve seul, sans les 4 autres.
Le Sgt/Chef Russe, ne m'avait toujours pas à la bonne, et je devais faire gaffe de ne pas faire une connerie quelconque.
vaguant à mes occupations, je remarque(mais sans y préter attention) qu'il appelle un caporal. j'étais donc occupé, quand le dit caporal s'amène et me crie; MICHAUX, aux "feuillées" .
Merde, qu'est-ce que ce truc (c'était la première fois que j'entendais ce mot). Pour gagner du temp, je dis, oui caporal, de suite, dès que j'ai....
Non me gueule ce dernier, tu y va maintenant, et, il s'éloigne. Heureusement pour moi,le parigot qui était revenu de corvée, je suppose,
mine de rien, passe devant moi et me dit, " creuser les chiottes "
j'hèle le cabot, et lui demande, si je dois faire cela tout seul ? Il me répond
démerde toi, pour trouver de l'aide. Ce que j'ai fait, à coups de cigarettes en paiement ( aub sujet des cigarettes, cela me revient; à part celles qui étaint Tunisiennes, il y avaient aussi des " Bastos")
Une fois de plus, j'avais échappé à la vindicte du chef.
puis arriva le jour du départ.
et là, j'ai beau réfléchir, je ne me souviens absolument pas, comment nous sommes partis pour Nouvion, le train, en camion ???? enfin bref, nous
voilà arrivé dans ce grand camp de rassemblement, situé au milieu des vignes, et à quelques kilomètres seulement de Mostaganem.
Bon dieu, à croire que tous les camps d'instructions : Mascara, Saida,etc..
était arrivés tous en même temp.
là, nous avons étés séparés, j'ai perdu de vue et le Parigot , l'Allemand et
le hongrois. Il n'y a que MOTTAR qui était dans les parages.
Nous sommes passés dans un bureau, des questions,mais je sait plus lesquelles, nous avons perçus prime ,le solde de la prime d'engagement,une prime pour partance en E.O. je sait pilus le nom,et j'ai aussi reçu mes 5.500 FF de l'échelle 3, que du pognon. Vu le nombre de légionnaires présents, il était presque impossible d'aller au foyer du camp,si l'on s'y prenait trop tard, cela se bousculait à tout va. Pour tuer le temp,
on jouait aux cartes, pour du fric bien sur. mais je n'étais plus un novice,grace à mon copain le Hongrois, et j'y allais mollo.
Nous étions là de 3 jours, quand MOTTAR,me propose de faire le mur (qu'iln'y avait pas si je me souviens bien) et d'aller "tirer un coup " à Mostaganem. Ici j'hésite, car je ne sait plus si l'on pouvait sortir du camp
pour se balader aux alentours immédiat, s'il y avaient des bistrots dehors,
moi je ne me souviens que de baraquements, je ne sait même plus de quelle façon on est allé à Mostaganem, je pense moi à pied; je ne vois pa de taxis devant le camp. Ce que je sait, c'est qu'il y avait appel à 22 H.
Doncnous nous retrouvons tous les 2 à Mostaganem, on cherche, on demande ou trouver des P... on en trouve 2 et là aussi c'est vague. selon
ce que je me souviens, elles nous ont emenés dans une sorte de sous-sol,
enfin dans une pièce,ou il y avait, 2 lits, de la flotte pour toilette.
on commence à se faire des mamours,caresses,et....
je ne sait pas si ceuxd'entre vous qui ont fait l'Algérie ont déjà eux cette blague,avec des filles rensontrées au hasard.
avec la mienne (si je puis dire) tout en pelotant, je descend, ma paluche se promène sur les jambes, remontent jusqu'au supposé slip, et "aie, qu'est-ce que c'est ? et ben au lieu d'un slip, cette moukère avait autour de sa moniche, comme une sorte de "Pampers" avec pour faire tenir.....
une épingle de sureté " je m'étais piqué un doigt dessus. Elle devait l'avoir
oubliée en allant faire sa toilette.
Enfin ont était venus pour b... et on a B.... du coup, on n'a pas vu l'heure
tourner, et malgré notre course, on est rentré au camp plusieurs minutes après 22 H, donc manquant à l'appel, et donc direction le gnouf, ou d'autres nous avaient précédès et d'autres arrivèrent.
Le lendemain, réveil très tôt, appel, formation de groupes, et on nous apprend quenous partons le jour même pour Alger.
je m'étonnais, que l'on ne me refoutait pas au trou, en attendant l'heure du départ. Je flanais ans le camp, quand un légionnaire m'aborde.Il medemande si je suis bien moi, suis je suis bien belge, et si je suis bien originaire de Bouffioulx. Je répond que oui, pourquoi.
Il me dit qu'il est aussi Belge, Liégeois, qu'il travaille au bureau, qu'il sait que j'étais absent à l'appeldu soir, et comme justement c'est lui qui était chargé des inscriptions sur les livrets (non pas le militaire) mais le "matricule" sur lequel sont inscrits les avis des officiers, les punitions etc.
il m'a oublié. Mais.. et cela n'est possible qu'à la Légion, il me dit qu'il y a de présent dans le camp 2 autres légionnaires de... mon village.
2, il y en a un que je devais connaître (Jean DEBOES) l'autre... et bien son nom était Léon MEULEMANS.
Il en résultat que si j'avais perdu mes autres copains (même MOTTAR) je
retrouvais 3 belges, dont 2 de mon village.
Nous avons embarqués dans de GMC, et direction Alger.
...................
Revenir en haut Aller en bas
AAMUNCH

AAMUNCH

Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 65798
Date de naissance : 10/08/1958
Age : 61
Localisation : HAUTE CORSE CALENZANA
Date d'inscription : 03/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeJeu 5 Juin - 15:37:52

ok michaux bien lu


au moins tu sais maintenant

que trou de chiotes veut dire feuillet :souri: :souri: :souri:
Revenir en haut Aller en bas
http://munchexmoser.e-monsite.com/
AAMUNCH

AAMUNCH

Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 65798
Date de naissance : 10/08/1958
Age : 61
Localisation : HAUTE CORSE CALENZANA
Date d'inscription : 03/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeVen 13 Juin - 10:42:08

michaux la fameuse glace au poste de securité du 2 REP

comme tu vois sa existe toujours :legio:

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Calvi_10
Revenir en haut Aller en bas
http://munchexmoser.e-monsite.com/
NENESS

NENESS

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 42554
Date de naissance : 16/08/1948
Age : 71
Localisation : MARCK
Date d'inscription : 21/04/2007

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeVen 13 Juin - 10:51:48

elle existait également au 1° REC à Orange


ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 0011

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 110

Revenir en haut Aller en bas
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32346
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 88
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: Anecdote MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeVen 13 Juin - 20:37:09

Merçi chef pour cette photo
mais de min temp

- Guérite pas aussi belle,
- la glace était sur le chemin à 10/15 m de la guérite
- Donc le permissionnaire arrivait, se mirait dan la glace,
le S/Off (ou même C/C) se trouvait près de la guérite
et attendait.
- A Tabarka par exemple, il n'y avait pas de barrière
et pas de guérite, c'était le poste de garde, un petit batiment en dur
Revenir en haut Aller en bas
AAMUNCH

AAMUNCH

Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 65798
Date de naissance : 10/08/1958
Age : 61
Localisation : HAUTE CORSE CALENZANA
Date d'inscription : 03/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeVen 13 Juin - 20:38:20

MICHAUX a écrit:
Merçi chef pour cette photo
mais de min temp

- Guérite pas aussi belle,
- la glace était sur le chemin à 10/15 m de la guérite
- Donc le permissionnaire arrivait, se mirait dan la glace,
le S/Off (ou même C/C) se trouvait près de la guérite
et attendait.
- A Tabarka par exemple, il n'y avait pas de barrière
et pas de guérite, c'était le poste de garde, un petit batiment en dur


oui ok michaux maintenant c'est moderne :legio: :souri:
Revenir en haut Aller en bas
http://munchexmoser.e-monsite.com/
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32346
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 88
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: Anecdote MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeDim 15 Juin - 22:19:30

Avant de poursuivre, je n'ai plus (j'ai déjà expliquer pourquoi) de photos
avec les autres,mais en voici ou je suis avec MOTTAR (c'est lui qui mange
de la crème)

---ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 File0310ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 File0311
et avec les petits Tunisiens (cireurs de chaussures et rabatteurs filles)
----------------------------------------------------------------------
Donc nous voici à Alger, bien sur je ne sait pas dans quel caserne, nous y sommes restés 3 jours, en attente d'embarquer pour l'Indo.
J'ai permission de sortir en ville, avec MEULEMANS et HORENBACH, nous allons pour vister la Casbah, donc vers Bab El Oued. La MEULEMANS, se fait arnaquer, il achète une "belle" (pour cela oui) montre, sois disant plaquée or, je sait plus quel prix, mais selon lui, cela valait le coup.
Nous cherchons à "tirer un dernier coup" mais nada, de ce fait, nous allons
dans un resto pour manger pensons nous,une dernière fois du couscous, que nous faisons descendre à force de verres de rosé Algérien.
Puis nous embarquons sur s/s "WISCONSIN " un liberty chip américain. selon ce que j'ai entendu dire, ce genre de rafiot, s'il est pris dans un typhon,il risque de ce casser en deux.
et vogue nla galère nous voilà partis.
1 ére escale "PORT SAID" dès qu'il s'est arrêté, le bateau, entouré tant par babord que tribord, pas un tas de barque, avec des Egyptiens,vendeurs de tout. Moi, je commencais tout doucement à apprendre, je me renseigne, et j'apprend qu'il faut faire attention, car par exemple, ils vendaient des portefeuilles en sois disant peu de chameau, et c'était du papier maché. Je n'achètedonc riens. Mais je vois un légionnaire,qui repartait en Indo pour un 2 éme séjour, par exemple, à babord, il demande une paire de chaussures, telle pointure. Méfiant, le
type de la barque n'envoie qu'une seule godasse, par exemple celle du pied gauche, que fait le légionnaire, il fileà tribord, reprère un qui vend des chaussures, et demande pour essais, qu'il envoie celle du pied droit,et il désignait le genre, qui correspondait à la godasse qu'il avait déjà. Dès celle demandée, il disparaissait de la vue du gars, et il avait une paire de godasse qui ne lui avait riens coûté, pourtant ils étaient méfiants ces types.
Bon on repart, traversée du calan de Suez, et là, quelques légionnaires et même d'autres armes, sautent à la baille pour déserter.Cela j'ai jamais compris le pourquoi ils faisaient cela.
Nous arrivons à "DJIBOUTI", on était au mois d'aôut, mes aieux, quelle chaleur. Des permissions de 3 heures sont accordées. Avec MEULEMANS,
je puis descendre à terre. Si je me souviens bien, un très lon quai vers
la ville, on débouchait sur une place, et à gauche se trouvait le bar " le palmier en zinc" on y va, car on crevait de soif,vu cette chaleur. MEULEMANS, qui n'avait plus B... depuis un bon bout de temps (lui à Nouvion n'a pas pu sortir pour aller à Mostaganem) se renseigne, et toujours si je me souviens bien,de l'autre côté de la place, un peu vers la droite, se trouvait (je crois me souvenir) des sortes de huttes/baraques
avec des P... mais alors noire comme du cirage. Moi j'aurais pas pu, MEULEMANS lui y a été, et il n'a riens attrappé comme maladie.
et l'on repart : COLOMBOn (l'ile de Ceylan) l'a aussi des vendeurs,mais je crois uniquepment des fruits. J'ai acheté un régime de bananes, que l'on mangea,DEBOES ,HORENBACH et moi. C'étaient de toutes petites bananes, j'ai appris qu'elles étaient désignées comme bananes de cochons; mais elles étaient mangeables. Il y en avaient beaucoup, ce qui fait qu'arrivé à SINGAPOUR, on bouffaient toujours des bananes.
En 8/1951, guerre terminée depuis seulement 6 ans. Pour entrer dans le port le raffiot devait faire du slalom, car il y avait encore (et on voyait les mats) des bateaux Japs qui avaient étés coulés. de là le détroit de Malacca, BORNEO, SUMATRA, et arrivée au Cap St Jacques.
Un liberty chip, lui sait aller jusqu'au port de SAIGON, un canal, entouré d'une dense végétation. Nous ne pouvions pas resteer debout, car parfois des Viets tiraient sur les bateaux. Donc accroupis on essayaient de voir.
Après un moment on voit sur notre gauche, le clocher de la cathédrale de SAIGON, puis on le voit à droite, car la rivère zig zague.
Arrivée à SAIGON, bon dieu, cette chaleur moite, pire que DJIBOUTI. On débarque, et direction CAY-MAY, le camp d'arrivée Légion, pour les mutations.là des permissions de sortie jusqu'à 23 H sont accordée. Je demande, et à mon étonnement, (vu que j'avais pu descendre à DJIBOUTI) accordée. l'on ne pouyvait sortir qu' à 18 H. vite,j'essaye de trouvé un ancien donc un 2 éme séjour. j'en trouve un, lui ne sortait, je demande
comment je doit faire pour trouver une fille. Il me dit presque textuellement: tu sort, tu vas voir une floppée de Vietnamien avec des sortes de fauteuils devant,soit un vélo,soit une moto. On appelle cela des "cyclos" tu en prend un, avec moto, vu que tu n'a pas beaucoup de temps,tu lui dit simplement " parc aux buffles" et tu te laisse conduire.
2 conseils : assied toi de travers dans le cyclo, si tub est seul, pour pouvoir voir le gars, car... on ne sait jamais, 2 éme conseils, comme ils savent que vous êtes nouveaux dans le pays, pour ne pas te faire arnaquer, dès qu'il te débarque devantle bordel, tu lui donne 3 piastes, même s'il te dis 5 en montrant ces 5 doigts, tu lui fourre 3 billets et tu le laisse tomber. Idem pour le retour.
bon, au BMC, tu entre, tu devras montrer ton zizi, l'infirmier doit vérifier si ta tête de noeud ne"coule pas". puis tu va te retrouver dans une cour.
La, enlève ton képi, car une nuée de "congaies" vont te sauter dessus.
et tu vas entendre, des, toi veni avec moi, moi c'est gentille, etc....
un conseil, essaye de trouver une qui est isolée, en principe, elle sera moins rapide pour te vider les roustons.
j'ai suivis son conseil, j'en ai trouvé une qui bredouillait des mots en Français car bien sur,moi que dale de Vietnamien,je sait pous son nom Vietnamien, mais comme beaucoup elle avait pris un prénomFrançais.
et c'est ainsi que je me suis payé, pour 40 piastres,une durée de +/-
30 minutes, HELENE, ma première congaie.
en voici un exemplaire----ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Misaki10
Revenir en haut Aller en bas
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32346
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 88
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: Muté à la 40 éme CCB.   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeMer 9 Juil - 19:06:06

Nous sommes donc au CP de Cay-May, itué juste après la ville Chinoise de Cholon. Un par un nous passons au bureau de mutations. C'est ainsi que :
DEBOES, est muté au 2 éme REI à Nhatrang - MEULEMANS à la 13 éme DBLE, dans un batataillon ce trouvant à une trentaine de kilomètres de Saïgon - HORENBACH et Moi, sommes mutés à la 40° CCB (Compagtnie de Camions Bennes, située à Giadinh à 8 kms de Saïgon.
Nous embarquons dans de GMC et nous voilà partis pour rejoindre notre unité. Dès l'arrivée, d'abord présentation au Sgt/Chef, responsable du bureau de semaine, son nom SCHINKLE, qui nous signale,que dès ce soir 19 H nous sommes de garde. Ensuite il va nous présenter au Capitaine qui commande la compagnie.
Dès 19 H donc, la garde, je suis au PA4, à l'autre bout de la Cie. Mon tour
est de 23 H à 1 H du matin. heureusement que l'on m'avait prévenu, le concert des crapauds buffles, quel tintamare. L'on m'a aussi dit, s'ils ferment leurs gueules, gaffe.
Je vais tenter de vous décrirel'emplacement de la Cie. Je n'ai jamais vu un cantonnement comme celui là.
ma route coloniale n° 4, Saïgon - Bien Hoa - Ban-Me-Thot entre autres.
à environ 50 m sur la droite de la route, une petite piste, conduit, et au
foyer/cinéma et au service dépannage de la Cie. plus haut à +/- 50 m de là,maus sur la gauche, le poste de garde, un grand terrain, sur lequel sont garés les véhicules de la Cie, les bureaux (4 éme et ceux des 1 ére et 2 éme Cie. Vers le bas, wc et douche, faisant face, mais séparés par des barbelés à l"hopital de Giainh. en face de l'entée de ce terrain, une rue qui conduit vers le haut de la ville, dans cette rue, à quelques mêtres, une
pompe à eau ou viennent 'approvisionner les autochtones, sur loa gauche
le bureau des détails et celui du capitaine. derrière, une cour, avec table et banc, pour les repas des bureaucrates. Derrière celà, la tôle (j'oubliais,le cachot, presque en face du foyer) et le bureau du 4v éme bureau, qui devenait caduique vu que : Le Sergent CLICTEUR, le C/C PREVOST (2 belges) et le Caporal (malade) étaient rapatriables. Plus loin dans la rue à +/- 100 m le mess des officiers et leurs chambres, outre le Capitaine, il n'y avait que le Lieutenant MARET officier mécanicien, qui passait le plus clair de son temps à se gratter les roustons, vu qu'il avaient des dartres annamites. de l'autre coté de cette rue, une autre descendait versle centre de la ville, en revenant vers la route coloniale, une centrale de trasmissions ou il n'y avaient que des AFATS.
derrière ce qui deviendra le 4 éme bureau et ceux des 1 ère et 2 éme Cie, un sentier d'une cinquantaine de mètres conduisaient aux 2 batiments chambrées, douche et wc et le bureau de semaine et le fourrier.
de là, partait un sentier,prairie, qui à environ 100 m menait et, aux chambres des S/Off, le réfectoire, le poste de garde PA4 et la tôle des 4 PIMS. près des baraques chambres, des cagnas, avec si je me souviens biens 2 bistrots. Pour bien comprendre l'étendue du cantonnement.
du PA4 au foyer, distance devait être de minimum 400 m, tout éparpillé.
Le lendemain de notre arrivée, après notre tour de garde, ce fut l'apprentissage our passer le permis de conduire. Le véhicule, un camion Ford V8, théorie, première conduite dans le parc auto, etc. après X jours,conduite dans Saïgon, bon dieu, parmi les cyclos,les vespa,les taxis,et autres véhicules. Il y avait un tarif. Si après un vcertain délais,
l'on ne savait pas conduire = mauvaise volonté = le gnouf.
qu'est-ce que j'ai pu suer, pas seulement à cause des 40°,mais l'apprentisssage, moi, qui avait déjà difficile sur un vélo, mais cela entrait mieux ,les leçons, vu que j'approchais de mes 20 ans.
Revenir en haut Aller en bas
MAGALI

MAGALI

Féminin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 56510
Date de naissance : 03/04/1967
Age : 52
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 07/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeJeu 10 Juil - 12:59:02

que de belle histoire Michaux et de bien belle rencontres :ri: merci encore pour toutes ces aventures et vos photos :po3:
Revenir en haut Aller en bas
AAMUNCH

AAMUNCH

Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 65798
Date de naissance : 10/08/1958
Age : 61
Localisation : HAUTE CORSE CALENZANA
Date d'inscription : 03/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeJeu 10 Juil - 13:11:58

yes michaux merci pour tes aventures :legio:
Revenir en haut Aller en bas
http://munchexmoser.e-monsite.com/
NENESS

NENESS

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 42554
Date de naissance : 16/08/1948
Age : 71
Localisation : MARCK
Date d'inscription : 21/04/2007

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeJeu 10 Juil - 13:18:46

superbe michaux
j'attend la suite :legio:


ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 0011

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 110

Revenir en haut Aller en bas
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32346
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 88
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: La 40 éme CCB année 1951   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeMar 22 Juil - 22:24:15

Donc je réussi à passer mon permis de conduire et avec une assez bonne
mention.Le lendemain, au rassemblement du matin, j'attend avec impatience pour savoir quel camion va m'être confié, un vieux ford V8 ou un GMC ? appel, tous présents, voilà t'il pas que le Sgt/chef SCHINKLE annonce entre autre, MICHAUX, tu vas te présenter chez le Chef TREECK,
le responsable du bureau, celui qui n'arrête pas de chantonner "Mucho Mucho" Je me présente, il me dit, tu vas te présenter au 4 éme bureau (à
10 m de là) au Sgt PARKER (CLICTEUR quelques temps après,car il venait de recevoir sa "rectification").

Pour que vous suiviez bien, ceci ce passe APRES que le Capitaine m'avait
convoqué - j'ai raconté cela précédemment, donc voir plus haut - je ne savais pas que j'allais poursuivre mes anecdotes -.

Alors faut que je vous explique, comment (si on sait ce démerder dans le travail confié) l'on est bien vu, et l'avancement.
Comme je l'ai déjà écrit, le 4 éme bureau était tenu par 3 personnes, le
Sgt PARKER, le C/C PREVOST et 1 caporal, un Français, dont je ne me
souvient plus du nom. Les 2 premiers étaient rapatriables fin de séjour,et le Caporal lui rapatriable sanitaire. Je n'avais qu'environ 8 jours pour assimiller le travail, qui était, jugez en (en vous signalant que je serais
seul pour le faire).
Tenue à jour donc l'inventaire de tous le mobilier - la désignation des chauffeurs, pour telles ou telles missions (transport munitions, barbelés, etc.. du port de Saïgon à leur destination) (bonjour les frotte manches,
MICHAUX,j'aimerais allez à telle mission, etc..) heureusement, les missions m'étaient données par le chef TREECK. - contrôler le stock d'essence (et
commander donc) heureusement pour l'huile et les pièces des véficules,cela incombait au service "dépannage/réparation) Un Sgt Chef
Espagnol, il s'était approprié la seule moto du parc auto, une harley Davidson, et confiait pour le reste (commandes huile,pièce etc..) au C/C
DEVEIRMAN, un belge.je devais remplir les carnets de bord,fait un tableau
des véhicules,et surveiller lkilométrages, pour les entretiens, et en 1951, ce n'était pas comme maintenant - les rapports à envoyer tant à l'EMIFT qu'à l'Intendant (Colonel).
Parmi ces rapports, il y en avait un, que je devaisenvoyer tout les 15 jours, je vous le cite, car celui là, impossible de l'oublier.
Je rappelle, que ma Cie était Génie/train, donc uniquement du transport.
donc pas d'opérations. Voici ce fameux rapport

40 éme Compagnie de Camions bennes
secteur postal. .............

A Monsieur le Colonel
directeur du service "matériel"
EMIFT - SAIGON

Rapport Trimestriel.

Etat des " EMBARCATIONS RECUPEREES "
............... NEANT .......................

VU, le Capitaine ??????? Commandant la 40 éme CCB
VU, le Lietenant MARET, chef du 4 éme bureau
Le Légionnaire MICHAUX, responsable du bureau.

alrs, tant le Capitaine que le Lieiutenant, ils s'étaient fait fabriquer 1
cachet signature, et donc moi,paf,et paf, ils avaient signés
mais bibi, lui devait signer.
Au début que j'étais entré en fonction, j'avais demandé le rapport du
Capitaine, pour lui signaler entre autre, l'inutilité d'envoyer ce rapport tous les 15 jours. Les anciens, vous devez vous douter de la réponse.
"Je veux pas le savoir" "tu est légionnaire, démerde toi"
Un jour, que je devais envoyer ce rapport, j'y ajoute un mot, pour signaler qu'il est impossible pour une Cie de transport qui ne participepas à des opérations, de récupérer des embarcations.
Bon dieu, qu'est-ce que j'avais fait là.
j'étais occupé à travailler (dans lenouvel endroit, situé dans le parc autos)
quand le téléphone sonne, je décroche, et j'entend le chef TREECK megueuler dansles oreilles, MICHAUX, ici au trot.
Moi, merde, qu'est-ce qu'il y a, ?? je fonce au bureau du chef, je suis là chef,vousm'avez convoqué ? Oui, attend, ici, le Capitaine veux te voir.
Je suis reçu par le Capitaine, j'essaye de me souvenir,mais cela a donné à peut près ceci.
- Alors MICHAUX, tu a envie de faire un séjour en tôle !
- Moi ???????????????? j'attend la suite
- Le Capitaine, qui t'a permis d'envoyer une demande pour ne plus envoyer un rapport .
- Mais mon Capitaine, je vous en avais parlé, et vousm'avez.. pas le temps de terminer, le Capitaine, comme d'habitude, "je ne veux pas le savoir"
on te demande un rapport à envoyer, même s'il est idiot, tu l'envoie. Et
si l'EMIFT devait demander un rapport pour savoir si tous les légionnaires de la Cie chient normalement, tu l'enverais, c'est bien compris. n'oublie pas MICHAUX, de l'initiavite c'est bien,mais pas n'importe lesquels. Bon, comme je n'ai pas de reproches à te faire pour le reste, je passe l'éponge.
Moi (comme un con) Mon capitaine, me permettez vous de parler
vas y, quoi ?
Moi: Si par exemple,je remarquais que..
pas eus l'occasion d'aller plus loin.
Le Capitaine: MICHAUX, ne vient pas m'emmerder pour riens, à toi de
voir, jauge, juge,et débrouille toi, ah oui, et surtout, ne vas pas emmerder
le lieutenant MARET avec des conneries, il est déjà assez occupé comme cela.? je me demande bien à quoi, je ne le voyais que de tremps à autre,en coup de vent, MICHAUX, sa boum ?et il se grattait les roustons à tout va, avec ses foutues dartres annamites ... rien de spécial, allez je vais voir le service dépannage, et hop je repplongeais dans mon boulot de bureaucrates, et vu tous ce que j'avaient à faire, je commençais des jours à 6 H et parfois jusque 21/22 H. Mais j'allais m'organiser, mine de riens car je me faisaient des copains, PATONAY le Hongrois - MAYER l'Allemand -
KOPINSKI le Polonais et GARCIA l'Espagnol.Et je me débrouillais maintenant assez bien, vous verrez comment j'ai su éviter les tours de gardes que le chef SCHINKLE, me désignait encore,malgté le boulot, mais je l'ai eus.
a suivre.
Revenir en haut Aller en bas
MAGALI

MAGALI

Féminin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 56510
Date de naissance : 03/04/1967
Age : 52
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 07/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeMar 22 Juil - 22:57:12

:magali rigole: :magali rigole: pauvre Michaux il vous en ais arriver des choses là une sacrée engueulade , par contre je comprend que certaines expressions traversent les années comme : Je veux pas le savoir" , démerde toi" :ri: :ri:
Revenir en haut Aller en bas
NENESS

NENESS

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 42554
Date de naissance : 16/08/1948
Age : 71
Localisation : MARCK
Date d'inscription : 21/04/2007

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeMer 23 Juil - 0:15:52

ah ! michaux j'adore ta prose et j'attend la suite :souri:


ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 0011

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 110

Revenir en haut Aller en bas
damien

damien

Masculin
Vierge Singe
Nombre de messages : 6077
Date de naissance : 11/09/1980
Age : 39
Localisation : Cessenon/Orb
Date d'inscription : 21/11/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeMer 23 Juil - 18:44:51

decidement je reitere faudrait en faire un bouquin!!!! me regale!!
la suite la suite!!!! :x1: :calva: :calva:
Revenir en haut Aller en bas
http://oustalet.spaces.live.com/PersonalSpace.aspx?_c01_blogpart
AAMUNCH

AAMUNCH

Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 65798
Date de naissance : 10/08/1958
Age : 61
Localisation : HAUTE CORSE CALENZANA
Date d'inscription : 03/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeMer 23 Juil - 18:52:19

ok michaux :souirire: :souirire: :souirire: :souirire: :souirire:
Revenir en haut Aller en bas
http://munchexmoser.e-monsite.com/
freitas DCD

freitas DCD

Masculin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 36054
Date de naissance : 25/08/1964
Age : 55
Localisation : Nul part
Date d'inscription : 29/07/2007

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeMer 23 Juil - 18:59:55

merci michaux :souirire: :souirire:
là pleins de abdos magali coca
Revenir en haut Aller en bas
http://manuvino.com
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32346
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 88
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: 40° CCB/Sgt/C.SCHINKLE - CHARLIE.   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeVen 25 Juil - 21:43:40

Comme je le disais, malgré tout le boulot que j'avais à faire, le Chef SCHINKLE,me désignait encore de garde, comme les autres,comment faire pour éviter cela. Je vais d'abord vous donner le détail des francophones qu'ils y avaient à la Cie. C/C. DEVEIRMAN (au service Dépannage) - HORENBACH (allait devenir employé au bureau des détails) - HOFFSTETTER (un Suisse) employé au bureau des détails - BRICKET Claude (chauffeur)
+ 1 cuisinier - le serveur du foyer. Pour le reste de l'effectif,si je me souviens au total gradés compris, nous devions être +/- une soixantaine,
majorité a Allemands,puis des Espagnols, Italiens, Hongrois,Tchèque,
Polonais,et donc Belges.
Comme je l'ai dit, dans ma responsabilité, j'avais entre autres l'inventaire de tous le mobilier. Encore un problème à résoudre, avec les désignations des militaires Français, la différence entre une armoire vitrée et une armoire à glace, entre une chaise cannée (avec le siège sorte de paille tressée) ordinaire, lit picot,et de troupe (faut l'faire,savait pas dire 1 personne)bref... Je demande le rapport du Capitaine, pour lui signaler que
je devrais revoir l'inventaire du mobilier de TOUS, donc y compris sa piaule.
OK, mais MICHAUX, démerde toi come tu veux, j'aimerais avoir : 1 nouvelle moustiquaire, 1 fauteuil et 2 chaises en plus (s'il reçoit quelqu'un) et Merde,qu'est-ce que le Lieutenant MARET va lui me demander, car je suis obligé de passer par lui,pour ne pas qu'il vienne avec je ne sait quoi,je lui propose directement, la même chose que le Capitaine a demandé.Je prépare ce qu'il faut pour l'inventaire, donc la liste de ce qu'il y a actuellement, et je vais trouver le Chef SCHINKLE, je lui dit que j'ai autorisation du Capitaine pour l'inventaire, donc que tous les S/offs, doivent me laisser accès à leur chambre. Mine de rien, pour sonder, je
lui dit que selon le cas, certains meubles pourraient peut'être être remplacés. Bingo, le Chef, me dit qu'il aimerait que...... des remplacements quoi.Je doit voir, car je doit comparer avec ce qui a déjà été remplacer à telle époque, et gna gna... qu'en plus cela va me prendre du temp,que j'ai déjà beaucoup de travail, et que le lendemain ou j'ai été de garde, je suis plus fatigué.. le chef SCHINKLE, MICHAUX, si tu peut m'obtenir ce que je
te demande, plus de garde, mais, comme je ne peut pas faire de faveur spéciale, je te mettrai en tour de permanence au bureau des détails.
et voilà,j'avais ce que je voulais.
Maintenant faut que je vous explique, comment fonctionne la bureaucratie dans l'armée Française. Pour obtenir du mobilier de REMPLACEMENT, je dois signaler à l'intendance, ce qu'est devenu le " remplacable " et bien
voici slon mon souvenir, comment je devais faire lademande.
40 éme Compagnie de Camions Bennes
4 éme bureau
Secteur postal ........
A Monsieur l'Intendant Militaire
de la place de Saïgon
EMIFT.

Monsieur l'Intendant
J'ai l'honneur de vous demander par la présente, de biens vouloir nous fournir le matériel ci-dessous désigné, pour remplacement, les articles désignés étant hors d'usage. Ceux-ci, seront DETRUIT SUR PLACE (je le met en grosse lettre,pour que vous compreniez bien, qu'il n'était pas question de "rendre" l'usagé avant de recevoir lenouveau.
La formule de politesse,
paf, paf, les cachets du Capitaine et du Lieutenant
mais je devais signer, pourquoi ? parce que c'était moi qui tapait cette
demande à la machine, et si par hasard, je demandais 50 chaises au lieu de 5, j'étais responsable. L'on me diras, oui,mais comme (avec les cachets) tant le Capitaine que le Lieutenant ont signés ? oui, mais qui m'empécherait éventuellement, APRES leurs signatures de rajouter.
et pour en revenir à la demande, suivait la liste du matériel demandé.
Bien sur falllait pas exagérer, par exemple demander des fauteuils tous les mois, bien que ce n'était pas des fauteuils club. Mais je vous jure, pour tenir de tels inventaires, le nombre, les dates de remplacement, ce n'était pas une sinécure. J'allais oublier le plus beau de tout. Sur mon bureau j'avais une floppée de tampons, à se tordre de rire pour certains.
TRES SECRET - SECRET - CONFIDENTIEL - PERSONNEL - etc...
par exmple,pour le fameux rapport des embarcations récupérées, et bien le cachet " SECRET " bien s'imaginer, qu'un simple légionnaire ,tape un rapport, et vlan cachet SECRET.
Pour la " commande " du matériel = PERSONNEL, Monsieur l'Intendant.
Le matériel arrive, je vais voir le Capitaine, il a ce qu'il voulait, du coup,
le voilà tout gentil avec moi (mais cela c'était avant que je ne foute sa jeep dans le seul arbre de la cour devant le bureau des détails) MICHAUX, tu travaille bien, je suis satisfait, tu ne m'emmerde pas, je t'accorde une permission de sortie permanente jusqu'à 23 H tous les jours, ou bien sur tu ne seras pas de service.
Maintenant CHARLIE, qui c'est ce type ? et bien c'était un ancien PIM,soupconné à tort d'ailleurs, qui avait sa cagna dans les environs immédiat. Il faisait son beurre, en lavant et rpassant le linge de ceux qui le lui demandait, c'était impec avec lui, et pas cher. Je ne me souviens plus
si on le payait à a piéce (tant pour une chemise, un short,etcf..) ou si convenu de payer autant par mois. Bien sur,les 2 officiers et les S.Offs avaient leur boy, les chefs SCHINKLRE et TRECK avaient leurs propre ordonnance, un légionnaire, le Chef GREFF (celui qui avait la bourbouille) lui était marié à une Vietnamienne, donc.
En plus, ce CHARLIE, un mlin, qui connaissait beaucoup de chose.
c'est par exemple lui, qui m'avait dit : Pour éviter d'attapper la bourbouille, lorsqu'il pleu, se mettre à poil dans la pluie, et surtout,ne pas se sécher (d'ailleurs inutile,vu la chaleur) pour éviter les dartres annamites, surtout ne pas mettre de "slip" d'ailleurs on n'en avaient pas, c'était des calecçons made in USA. d'ailleurs, selon son ordonnance, si le Lieutenant MARET,avait des dartres, c'est parce que LUI, il mettaient des slips, il trouvaient cela mieux ?
le bureaucrate donc s'organisait, mais y a des fois ou je m'emmerdais,malgré tout le travail, car c'était la routine, mais je réfléchissais à un moyen pour ne pas rester tout le temp dans mon burlingue, j'expliquerai ma trouvaille, au départ cela mesemblait un peu gros,mais comme il me venait des idées,et que pour l'instant le Capitaine m'avait àla bonne (car pour cela, je devais lui soumettre la demande que
j'allais faire,et aussi au Lieutenant, mais avec lui, no problème).
à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
MAGALI

MAGALI

Féminin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 56510
Date de naissance : 03/04/1967
Age : 52
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 07/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeVen 25 Juil - 23:16:35

magali coca j'en apprend de droles de termes , une chaise cannée , n'est pas une simple chaise :magali rigole:
d'ou le terme demerde toi encore une fois qui ressort :ri: une sacrée école de la vie :po3: j'attend la suite :heureux:
Revenir en haut Aller en bas
NENESS

NENESS

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 42554
Date de naissance : 16/08/1948
Age : 71
Localisation : MARCK
Date d'inscription : 21/04/2007

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeSam 26 Juil - 2:48:43

continu michaux que du bonheur ! :legio:


ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 0011

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 110

Revenir en haut Aller en bas
damien

damien

Masculin
Vierge Singe
Nombre de messages : 6077
Date de naissance : 11/09/1980
Age : 39
Localisation : Cessenon/Orb
Date d'inscription : 21/11/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeSam 26 Juil - 9:10:18

voui voui la suite!!!! :heureux: :heureux:
Revenir en haut Aller en bas
http://oustalet.spaces.live.com/PersonalSpace.aspx?_c01_blogpart
AAMUNCH

AAMUNCH

Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 65798
Date de naissance : 10/08/1958
Age : 61
Localisation : HAUTE CORSE CALENZANA
Date d'inscription : 03/09/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeSam 26 Juil - 9:12:50

yes yes la suite :souirire: :souirire:
Revenir en haut Aller en bas
http://munchexmoser.e-monsite.com/
Audace

Audace

Masculin
Vierge Singe
Nombre de messages : 7437
Date de naissance : 16/09/1968
Age : 51
Localisation : Fréjus-Plage Var France.
Date d'inscription : 29/02/2008

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeSam 26 Juil - 10:44:38

Bravo Willy,pour tes récits.Il faudrait absolument que tu puisses rencontrer un éditeur.Tes textes,retravaillés avec un "nègre" à tes côtes donneraient à coup sûr un livre superbe.
Penses-y,vraiment. :legio: :legio: :legio: ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 763353
Revenir en haut Aller en bas
carlier

carlier

Masculin
Capricorne Coq
Nombre de messages : 5337
Date de naissance : 24/12/1957
Age : 62
Localisation : angers 49
Date d'inscription : 19/12/2007

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeSam 26 Juil - 13:08:44

:Bonjour: michaux super continu un grand plaisir de lire ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 763353 ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 763353
Revenir en haut Aller en bas
MICHAUX

MICHAUX

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 32346
Date de naissance : 11/11/1931
Age : 88
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 08/10/2006

ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: 40 éme CCB suite   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitimeMar 29 Juil - 15:55:57

Je dois d'abord apporter quelques rectifications (l'âge)
- Il n'y avait pas 2 jeeps,mais 3 (dont 1 réserve Officiers)
- Pour ce que je vais RERACONTER, contrairement à la version que j'ai déjà écrite, je n'étais pas encore Caporal,mais toujours 2 éme pompe.
----------------------------------
Pour faciliter mon travail, j'avais demandé au C/C DEVEIRMAN, si l'atelier ouvait me fabriquer 2 tableaux, inventaire, soit 1 pour le mobilier et surtout 1 pour les véhicules. Ce qui suit bien sur est approxipmatif (le nombre)mais le parc auto compirtait :
5 frord V8 - 25 GMC - 5 Dodge - 5 Hotchkiss - 1 ford Diamond - 1 Vrecker - 1 motos Harley Davidson et 3 jeeps.
mon tabelau auto = donc le détail cidessus, les n plaques, lees noms des chauffeurs, journellement, le kilométrage,(pour les entretiens) etc...
c'était idem pour le mobilier, ce qui m'a rendu le travail de beaucoup plus facile,et si j'avais plus de "loisirs (sic) je m'emmerdais toujours autant à rester dans ce burlingue, j'aurais voulu pouvoir sortir, donc me fallait un véhicule et surtout un MOTIF,
Ce motif est arrivé, mais d'une manière malheureuse. Un joiur, un appel téléphone du chef TREECK, me convoque pour me signaler qu'un accident
mortel est arrivé,et que le légionnaire TYC (Allemand) s'est tué dans l'ac
cident, résultat, je ne reçois que via le Capitaine bien sur le rapport de la prévoté qui a constaté l'accident, je dois faire constater par le service dépannage si véhicule (GMC) HS ou pas, et surtout, je dois taper en 7 exemplaires, le rapport d'accident (Servivce du matériel place de Saïgon, prévoté,Commandement du génie - etc.....)
Et bien sur, lorsque le légionnaire TYC a été enterré, avec le Capitaine et le Lt ,j'ai du aller sur la tombe, déposer une gerbe de fleurs.
Et c'est ce cas malheureux, qui m'a donné l'idée. Je demande le rapport du Capitaine, lui explique, que vu l'accident, il serait bon que lorsque j'ai du
temps devant moi, je pourrais aller surveiller les chaufffeurs qui travaillent notamment au port, voir si pas rouler trop vite, boire,etc.... mais comment
faire ? Le Capitaine me dit, bien, mais tu va quand même pas prendre un camion pour aller voir ? Je répond que non (j'avais bien examiner le cas)
je lui dit, que normalement,selon mon tableau, nous pouvons encore obtenir une jeep. Comme d'habitude, le Capitaine, me dit, démerde toi,mais ta demande tu viendras d'abord me la montrer avant de l'envoyer.
Bref, j'ai obtenu la dite jeep. Mais en loucedé, j'ai prévenu les chauffeurs,
de ne pas faire le con, et surtout, pas trop boire de bière pendant leur
travail.
et me voilà donc de remps à autre, me rendant au port, suivre l'un ou l'autre véhicule, tout baigne,oui jusqu'à ceb que .........
Un jour que j'étais au bureau avec assez bien de travail, nouveau coup de fil du chef TREECK, MICHAUX, tu dois te rendre au carrefour formé par le Bd Galliéni, Bd Charner, la route qui menait vers Cho-Quan. Que ce passe t'il encore, un chauffeur a eus un turbin.
Je vais donc, et là, complétement ahuri, que vois je. la prévoté qui prenait des notes et faisait des tracés sur le bitume, le camion (qui n'avait riens)
ranger, le chauffeur questionné, et...... un agent Vietnamien de la circulation, hagard, les vêtements en lambeaux. Je m'informe, et là j'apprend que : Certains camions déchargeaient des rouleaux de fils de fer "barbelés", je sait pas comment, mais parait que un des rouleaux sur le
tas, étaient légérement déroulés, et penchait vers l'extérieur. L'agent de police Vietnamine, jugé sur (je sait plus le nom) une sorte de haut tabouret avec des roulettes, réglait la circulation. De ce fait,il devait etre à hauteur de la benne du camion.Ce qui fait que lorsque celui-ci est passé
(mais alors,le chauffeur voulait lui faire peur,pas possible autrement) le morceau de fil de fer babelé qui dépassait, a accroché le vêtement du flic,celui-ci pour ne pas tomber, s'est agrippé à son truc (qu'elle erreur) résultat, ce bazar, s'est mis à tournoyé au milieu de la rue, le camion lu continuant à rouler, a arraché une partie de l'uniforme du flic, ce n'est que
voyant des types gesticulés qu'il s'est arrêté. Je ne vais pas m'étendre sur la reconstitution, mais comme d'habitude, le chauffer, plusieursnuits en tôle, retenue sur a solde (dédommagement du flic, pas que cela aille plus loin) et moi 7 exemplaires du rapport à taper.
Ala Cie, je l'ai dit, il y avait 4 PIM, le Légionnaire BRICKET, avec son dodge, avait TOUS les jours, le même travail à faire, la vidange des chiottes. Il y en avait 1 au PA4, 1 près des baraques cantonnement,
1 près des bureaux du chefTREECK, 1 dans le parc auto, près des douches
1 près du mess et chambres des 2 officiers et 1 au service dépanngage.
Les dits WC, étaient constitués par des "futs" vide qui avaient contenus de l'huile ou autre.Tous les matins, au rassemblement, le chef SCHINKLE désignait un légionnaire qui devait accompagner le chauffeur, mais lui,il
devaient monter dans la benne,pour surveiller les PIM. alors, les futs,sur le dessus 2 trous, les PIM les enlevaient avec des crochets, pas de couvercles bien sur, vous pensez l'odeur, et fallait faire la tournée de tous les WC, fallait pas que ceux ci soient trop remplis, car bien que BRICKET roulait à son aise, si par malheur, il aurait du freiner trop brusquement.
Cette corvée, bien que tranquille (mais puante), n'était pas appréciée, il n'y avait pas de volontaires, pensez convoyez de la M.... par une chaleur d'environ 40°,c'était pas la joie.
Ceux qui avaient la belle vie (mais cela n'aurait pas été mon cas) c'étaient les ordonnances de 2 officiers, les cuistots et surtout celui qui tenait le foyer, de même que l'infirmier. Celui là, dans quelques temps j'aurais besoin de ses services, mais cela c'est une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: ANECDOTE MICHAUX   ANECDOTE   MICHAUX - Page 10 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
ANECDOTE MICHAUX
Revenir en haut 
Page 10 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 14 ... 19  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGION ETRANGERE,KEPI BLANC,FORUM SCH(er)MUNCH :: SECTION>SUJETS LEGION ETRANGERE+AVIS de RECHERCHE et de DECES-
Sauter vers: